En 2001, une bande-annonce de Duke Nukem Forever, suite d’un jeu de tir culte, affolait les fans. Le titre n’est jamais sorti, mais ressuscite aujourd’hui grâce à une fuite.

Je me souviens encore des heures passées sur Duke Nukem 3D, jeu de tir foutraque qui a tout de détestable : un héros à la masculinité toxique, une hyper violence assumée, une sexualisation frontale… Nous sommes en plein dans les années 90 et, à l’époque, tout était permis. Immense succès et classique instantané, Duke Nukem 3D aurait dû avoir une suite quelques années plus tard, baptisée Duke Nukem Forever. Annoncée en 1997 et présentée à l’E3 2001, elle n’est sortie que bien des années plus tard, en 2011, sous une autre forme bien plus décevante.

Beaucoup de fans fantasment sans doute encore sur le Duke Nukem Forever qui était initialement promis par le studio 3D Realms, qui a connu tellement de déboires que le développement, devenu chaotique, a échoué chez Gearbox Software. D’où les 14 ans qui séparent l’officialisation du lancement, ainsi que l’orientation totalement différente. Mais figurez-vous que le Duke Nukem Forever original existe encore aujourd’hui grâce à une fuite publiée sur 4chan et repérée par Duke4.net le 9 mai. Elle comprend des vidéos et des images du jeu, mais aussi une version jouable (pour en profiter, il faut suivre plusieurs étapes qui peuvent être fastidieuses).

Le Duke Nukem Forever original est « jouable »

Vous doutez de la légitimité de cette fuite ? George Broussard, co-fondateur de 3D Realms ayant travaillé sur Duke Nukem 3D, a confirmé l’authenticité de ces séquences de Duke Nukem Forever. Dans un tweet publié le 9 mai, il indique : « Oui, cette fuite a l’air vrai. Non, je ne souhaite pas en parler ou ressasser un passé douloureux. » Il en profite pour doucher quelques espoirs : « Vous devez toutefois tempérer vos attentes. Il n’y a aucun jeu complet, juste quelques morceaux de niveaux. Je n’ai aucune idée de qui peut être à l’origine de la fuite. » 

L’auteur du leak confirme l’absence d’un jeu complet, étant donné qu’il n’a jamais été terminé. Il évoque plusieurs portions qu’on peut parcourir — certaines n’ont aucun ennemi. Dans tous les cas, il compte mettre le code source à disposition de tout un chacun et sans doute espère-t-il que certains fans se mettent à l’ouvrage pour terminer ce que 3D Realms a commencé. C’est d’ailleurs ce qu’a suggéré un internaute en réponse à George Broussard : « La communauté va se charger de terminer ce que, malheureusement, vous n’avez pas pu faire. »

Duke Nukem Forever
Duke Nukem Forever // Source : 4chan (via duke4.net)

Les quelques vidéos montrent un Duke Nukem Forever dans la droite lignée de Duke Nukem 3D, avec le même souffle osé qui fait tout le charme de la saga. On retrouve ainsi la fougue d’un héros qui ne manque jamais l’occasion de commenter ses agissements, consistant à vider ses chargeurs sur tout ce qui bouge (y compris des membres du SWAT infectés par des extraterrestres, au sein d’un strip-club). On remarque la présence de nombreuses jauges dans l’interface, notamment une liée à l’égo. Elle semble se remplir quand Duke réalise des prouesses. Logique.

« On peut interagir avec les strip-teaseuses quand on entre dans le club. Mais au moment où le jeu est enregistré, la plupart sont mortes », précise le leaker pour celles et ceux qui se poseraient la question. Dans Duke Nukem 3D, on pouvait lâcher un petit billet pour qu’elles montrent leur poitrine — des moments qui feraient passer les sextoys de Cyberpunk 2077 pour des objets anodins. Une toute autre époque qui renaît, un peu, grâce à cette fuite.