Activision a officialisé l’arrivée de Call of Duty : Warzone sur mobile. Le Battle Royale gratuit tentera sa chance face aux mastodontes PUBG, Apex Legends et, bien sûr, Fortnite.

Call of Duty: Warzone va un jour débarquer sur iOS et Android, a annoncé Activision dans un communiqué publié le 10 mars. Pour le moment disponible sur console et PC, le Battle Royale gratuit va imiter ses concurrents. Aujourd’hui, PUBG, Apex Legends ou encore Fortnite ont déjà investi le segment mobile.

La multinationale promet bien évidemment une adaptation de qualité, visant à proposer l’expérience Warzone aux joueurs et aux joueurs en déplacement. « Ce Battle Royale à une échelle énorme est conçu nativement pour les mobiles avec des technologies de pointe qui permettront de divertir les joueurs du monde entier pendant plusieurs années », précise Activision. Sur iOS et Android, Call of Duty: Warzone sera donc pensé pour durer, grâce à des mises à jour régulières.

Call of Duty Warzone
Call of Duty Warzone // Source : Activision

Activision se rajoute un chantier pour Call of Duty

Ce portage devrait être positivement accueilli par la communauté de Call of Duty: Warzone, qui pèse plus de 100 millions de fans. En revanche, le timing est étrange : la saga Call of Duty n’est pas au mieux depuis plusieurs mois, à tel point qu’on ne pourrait pas avoir droit à un nouvel épisode en 2023 (ce qui constituerait une première depuis 2005). La situation est même pire pour le Battle Royale, qui serait dans un état « cassé », et a bien besoin d’une nouvelle version pour repartir sur des bases saines. En annonçant une arrivée sur mobile, Activision se rajoute un chantier dans un contexte compliqué.

À noter qu’Activision ne s’est pas épanché sur les détails concernant le gameplay et la structure de Call of Duty: Warzone. Sera-t-il compatible avec une manette ? Sera-t-il 100 % cross-play (possibilité d’affronter les propriétaires d’un PC ou d’une console) ? Pourra-t-on transférer sa progression depuis son compte actuel ? Autant d’interrogations qui trouveront leur réponse bien plus tard, puisque le projet n’est encore qu’embryonnaire.

Nul besoin de préciser que c’est l’appât du gain qui motive l’éditeur à lancer Call of Duty : Warzone sur iOS et Android. Le segment mobile permet de fidéliser un peu plus les utilisateurs actuels et de s’ouvrir à un nouveau public, avec des rentrées financières qui peuvent être colossales. Comme le souligne SensorTower dans une analyse publiée en février, Call of Duty: Mobile, autre adaptation de la saga, a généré plus de 1,5 milliard de dollars depuis son lancement en 2019. Un immense succès qui donne des idées à Activision.