Prévu pour fin 2023, le film Rogue Squadron fait face à des différends artistiques entre la cinéaste et la production, rapporte la presse outre-Atlantique. La date de sortie comme la qualité du long-métrage risquent d'en souffrir.

Mauvaise nouvelle pour les fans de Star Wars : l’un des films les plus prometteurs de la saga connaît des turbulences en coulisses. Le magazine américain Collider rapporte dans son édition du 15 novembre 2021 que Patty Jenkins, la cinéaste embauchée pour tourner Rogue Squadron, est en désaccord artistique avec Lucasfilm et sa maison-mère Disney sur la façon d’adapter l’histoire de ce célèbre escadron.

On ne connait pas la nature exacte des différends qui existent entre la réalisatrice et le reste de la production — si c’est sur l’histoire elle-même ou sur la manière de la raconter et de la porter à l’écran. Si un terrain d’entente n’est pas possible entre les deux parties, alors Patty Jenkins pourrait être amenée à quitter le projet. Attendu pour la fin 2023, Rogue Squadron pourrait voir sa sortie reportée.

Dans Star Wars, les membres de l’Escadron Rogue apparaissent notamment lors de la bataille de Hoth, en ouverture de L’Empire contre-attaque. // Source : Lucasfilm

Le précédent Solo

Ce n’est pas la première fois que l’on entend parler de mésententes entre des cinéastes et Disney, alors même que le géant du divertissement est allé les chercher pour donner vie à ses nombreux projets cinématographiques sur Star Wars.

Si des frictions peuvent exister, cela a parfois eu pour conséquence de desservir le bon déroulement du tournage et la cohérence globale du film, surtout si un incident survient au moment du scénario ou du montage. Solo a pâti de ça : les deux réalisateurs désirés au départ ont été remerciés pendant la production. Ron Howard leur a succédé dans la précipitation et le rendu est pour le moins très moyen.

Rien ne dit que Patty Jenkins suivra la même trajectoire malheureuse que les deux cinéastes virés de Solo. Cela alimente toutefois le sentiment que Disney est pris par une certaine frilosité à l’idée de laisser un peu trop de latitude aux cinéastes, quand ils travaillent sur une licence aussi sensible et lucrative que Star Wars. Mais cette frilosité lui nuit aussi : la dernière trilogie a divisé en partie à cause de ça.

Les membres de l’Escadron Rogue sont des As parmi les As. // Source : Electronic Arts

Patty Jenkins est une cinéaste américaine essentiellement connue pour avoir tourné les deux longs-métrages sur Wonder Woman avec Gal Gadot. Si le premier volet a été plutôt bien accueilli, le second est parfois considéré comme un véritable accident industriel. La cinéaste est aussi attendue prochainement sur deux autres films : un troisième opus pour Wonder Woman et un film sur Cléopâtre.

Et Rogue Squadron, alors ? Pour qui connaît  l’Univers Étendu de Star Wars, ce nom doit résonner. C’est en effet l’un des meilleurs escadrons de chasse de l’Alliance Rebelle puis de la Nouvelle République. Des As du pilotage comme Luke Skywalker, Wedge Antilles, bien Biggs Darklighter et Wes Janson en ont été membres. Ils ont notamment servi lors de la fameuse bataille de Hoth, en ouverture de L’Empire contre-attaque.

Aujourd’hui, on ne sait pas qui fera partie de cette unité d’élite — ce ne seront sans doute pas les personnes citées ci-dessus. Mais compte tenu du caractère forcément très militaire de ce groupe, qui pilote surtout des X-Wings, on peut supposer qu’il s’agira surtout d’un film de guerre, semblable à Rogue One, qui est considéré comme le meilleur film sur Star Wars de l’ère Disney.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo