Nacon lance sa deuxième manette Xbox pensée pour les nouvelles consoles de Microsoft. Malgré un positionnement plus haut de gamme, elle peine à convaincre face à une concurrence mieux armée.

La Xbox Series S et la Xbox Series X fêteront bientôt leur premier anniversaire. Et, ces derniers mois, on a pu constater à quel point les accessoiristes tiers ont accompagné les deux consoles. La preuve avec Nacon qui, avec le Revolution X Pro Controller, en est déjà à sa deuxième manette (après la Pro Compact davantage adaptée aux petites mains). Ici, l’idée est de venir concurrencer des produits taillés pour les joueuses et joueurs exigeants, à l’instar de la Elite Series 2 de Microsoft ou de la Instant Pro de Scuf.

Contrairement à ces deux manettes concurrentes, proposées à un prix titillant voire dépassant les 200 euros, le Revolution X Pro Controller est proposé aux alentours des 100 euros, ce qui divise quand même la facture par deux. Cet écart tarifaire se voit d’entrée quand on prend la manette en main : on est loin des références du marché. Explications.

La manette Nacon Revolution X Pro Controller dans sa housse rigide. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Une manette filaire

Contrairement à Scuf, Nacon tient à proposer un design différent avec sa manette conçue pour les experts. On s’y retrouve globalement, en termes de proportion, mais le Revolution X Pro Controller fait davantage penser au pad Xbox 360 avec sa tranche supérieure légèrement creusée. Néanmoins, que les joueuses et joueurs Xbox se rassurent, on retrouve bien une disposition articulée autour de sticks asymétriques (ils sont symétriques sur les manettes PlayStation).

Le Revolution X Pro Controller fait davantage penser au pad Xbox 360

Le Revolution X Pro Controller s’appuie sur des finitions un peu moins qualitatives que la manette Xbox de base. Le rendu du plastique, légèrement moucheté, est beaucoup moins valorisant, et certaines découpes manquent de soin. On retrouve un grip qui déborde volontiers sur la partie avant, ce qui offre à la manette un look un peu plus agressif. Il tranche avec les grosses touches rondes habillées des lettres ABXY — marque de fabrique de Nacon.

Bon point : le Revolution X Pro Controller est livré dans une coque de transport très rigide, qui permet en prime de ranger tous les accessoires qui l’accompagnent (chiffonnette, pièces de personnalisation et câble d’alimentation). Notez que la manette est uniquement filaire, ce qui ne manquera pas de faire dire aux puristes qu’une connexion physique vaut mieux que l’absence de fil. Le câble fourni, tressé, mesure 3 mètres — ce qui offre suffisamment de liberté quand on joue dans un salon.

La housse rigide de la manette Nacon Revolution X Pro Controller pour Xbox. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Des points convaincants, et d’autres moins

Globalement, l’ergonomie du Revolution X Pro Controller est satisfaisante. Les touches répondent bien, les gâchettes répondent très bien et la croix directionnelle s’avère plus souple que celle de la manette officielle (on entend moins le « clic », même si cela reste une affaire de goût). En revanche, il y a des points où l’accessoire s’avère moins convaincant, notamment du côté du placement de certaines touches. Les boutons de tranche — RB et LB — sont moins accessibles (il faut un peu plus tendre l’index) tandis que les quatre raccourcis situés au dos — et paramétrables — n’ont rien de très confortable.

S1 et S3, placés plus à l’intérieur, s’en sortent un peu mieux que S2 et S4. Pour convaincre à l’usage, il faudrait qu’ils soient un peu plus orientés vers le joueur. Comme ces raccourcis ne sont pas placés d’une manière optimale, le Revolution X Pro Controller perd un argument par rapport au pad classique (qui en est dépourvu, pour rappel).

Par ailleurs, Nacon aurait pu davantage doser son grip, qui s’avère un peu trop abrasif pour les paumes (lire : il griffe un peu plus).

Spécificité du Revolution X Pro Controller : il est possible de l’alourdir avec des petits poids fournis, à placer dans chacun des manches. De base, le pad pèse 232 grammes, mais on peut monter jusqu’à 264 grammes en quelques secondes.

Le compartiment pour modifier le poids de la manette Nacon Revolution X Pro Controller. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Une mine d’or pour la personnalisation

Le Revolution X Pro Controller offre plusieurs options pour personnaliser l’expérience de jeu. Elles passent par des modifications physiques ou des options logicielles.

Modifications physiques

Outre le poids, on peut changer les sticks :

  • Forme : creusée, convexe ou mix des deux,
  • Amplitude d’inclinaison : de 44 à 30 degrés, grâce à des anneaux de différentes tailles à placer sur la tige.

Attention, il faut tirer très fort sur le stick pour le retirer, ce qui n’est pas très pratique (on pense toujours qu’on va tirer trop fort). Là encore, on y voit une approximation de la part de Nacon, ce qui est impardonnable pour un positionnement basé sur l’exigence. On préfère la solution aimantée de Microsoft, qui a fait ses preuves sur la Elite Series 2.

Les accessoires fournis avec la manette Nacon Revolution X Pro Controller.// Source : Maxime Claudel pour Numerama

Modifications logicielles

Le Revolution X Pro Controller s’appuie sur deux modes d’utilisation : Classic et Advanced. Le mode Classic permet d’assigner rapidement des commandes aux raccourcis situés au dos (sans passer par une application). Il correspond à un seul profil, qu’on voudra polyvalent.

Pour aller plus loin, il sera nécessaire de passer par l’application Revolution-X. Gratuite, elle est disponible sur Windows et, bonne nouvelle, sur la console Xbox. Très complète, elle permet de créer autant de profils qu’on souhaite, avec une foule de paramètres à disposition (zones mortes des gâchettes, vibrations…). Il suffira ensuite d’en charger jusqu’à quatre dans la manette pour passer de l’un à l’autre d’une simple touche. Ici, l’idée sera d’imaginer quatre configurations pour autant de genres.

Enfin, Nacon fournit une licence Dolby Atmos avec sa manette, ce qui permettra de profiter du meilleur rendu sonore en branchant un casque audio sur le port jack.

En bref

Revolution X Pro Controller

Note indicative : 3/5

Le Revolution X Pro Controller a deux problèmes difficiles à contourner : l’excellence de la manette standard Xbox, moins chère, et l’excellence des manettes plus professionnelles, qui coûtent certes plus cher. Avec son positionnement tarifaire situé entre ces deux extrémités, le produit conçu par Nacon peinera à trouver son public. Les moins exigeants ne verront pas l’intérêt de mettre 50 euros de plus, tandis que les plus exigeants préféreront miser sur les références, bien plus convaincantes.

D’autant que les quelques spécificités de Revolution X Pro Controller pêchent parfois dans l’exécution : les raccourcis sont mal placés, l’ergonomie des sticks interchangeables est à repenser et le grip mériterait d’être retravaillé. Dans l’absolu, ce n’est pas mauvais produit. Mais la concurrence est rude.

Top

  • Un vrai sens de la personnalisation (hardware comme software)
  • L'ergonomie Xbox est globalement là
  • La coque de transport est fournie

Bof

  • Certaines touches sont mal placées (RB/LB, raccourcis)
  • Finitions loin d'être à la hauteur du prix
  • La manette standard est mieux

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo