La très populaire console à manivelle vendue par la société Panic va à contre-courant de la tendance actuelle des gadgets irréparable. Le démontage du site spécialisé iFixit montre un appareil plutôt facile à démonter et réparer.

Peut-être avez-vous commandé la Playdate en juillet dernier. Si c’est le cas, vous serez heureux d’apprendre que l’étonnante petite console portable à manivelle n’est pas terriblement compliquée à démonter d’après les retours du site spécialisé iFixit.

La batterie est facilement changeable

Consciencieusement démontée pièce par pièce par les spécialistes du site, la console jaune fluo se révèle plutôt simple à réparer. Seules quelques vis et quelques clips plastiques barrent l’accès aux entrailles de la console. Une fois la face arrière démontée, on peut voir la plupart des composants de l’appareil.

L’intérieur de la console Playdate // Source : iFixit

De là, on peut facilement débrancher et remplacer la batterie qui est seulement tenue par trois petits câbles et un peu de colle. Une excellente nouvelle qui permettra aux propriétaires de Playdate de redonner une seconde vie à leur machine quand elle commencera à marquer des signes de faiblesses.

Note de réparabilité de 6/10

Ensuite, la carte mère et les autres composants qui y sont liés peuvent être démontés avec un simple tournevis. Seul l’écran est solidement attaché à la face avant et ne peut pas être changé (à moins de racheter tout le bloc frontal). Autre petit point noir, tous les boutons sont reliés à un seul circuit imprimé, ce qui signifie que si l’un tombe en panne, tout le circuit doit être changé.

Globalement, iFixit loue malgré tout la facilité de réparation de la console. Le site s’amuse même du fait qu’un seul petit sticker, rappelant que « casser quelque chose ici annulera votre garantie », soit placé là pour prévenir des risques que vous prenez à démonter le gadget. Au final, la console hérite d’un 6/10 chez iFixit (10 étant le plus facile à réparer). La note est cependant à prendre avec des pincettes puisque le site avoue que son « indice de réparabilité n’est pas vraiment adapté à la Playdate », la console étant dans « une catégorie à part ».

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo