La journée fut longue, et la randonnée épuisante. Profitez de votre bivouac pour observer les petits animaux… bien moins mignons que prévu ! Attention à ne pas vous faire grignoter le cerveau dans Oh my Brain, notre jeu de société de la semaine.

Alors que vous pensiez déguster des marshmallows au coin du feu, voilà que vous vous faites attaquer par les animaux de la forêt. Même le mignon petit lapin vous saute dessus. Et ils n’ont qu’une idée en tête : dévorez le contenu de la vôtre ! Un thème original pour un jeu de défausse malin et rigolo.

Chaque joueur commence avec neuf jetons cerveau, et le but est d’en avoir le plus à la fin de la partie pour l’emporter. On reçoit également neuf cartes d’animaux numérotées : six en main, les trois autres glissées dans un petit chevalet, c’est notre cimetière.

Oh my brain
Source : Lumberjacks Studio

Un tour de jeu est extrêmement simple puisqu’il consiste à jouer une carte de sa main au centre de la table. Sa valeur doit obligatoirement être supérieure à celle jouée par le joueur précédent.

On peut même poser plusieurs cartes d’un coup, à condition qu’elles soient toutes de valeur identique. L’intérêt est double : d’une part, on se débarrasse plus rapidement de ses cartes, et d’autre part on les répartit toutes, sauf une qu’on laisse au centre de la table, dans les cimetières de ses adversaires.

Puis, si on a moins de trois cartes en main, on la complète en prenant des cartes de son cimetière, et c’est au joueur suivant.

Oh my brain
Source : Lumberjacks Studio

Certaines cartes ont un effet particulier, comme le moustique par exemple, qui peut être joué par-dessus n’importe quelle valeur, malgré son 0. D’autres sont affublées d’un dé. Une fois jouée, on lance ce dernier, et on applique le résultat : voler un cerveau à un adversaire, placer une carte de sa main dans un cimetière adverse, etc.

Il arrive qu’on ne puisse pas jouer de carte, ou qu’on ne veuille pas. On retire alors toutes les cartes du centre de la table, on en pioche deux nouvelles, une dans sa main et une dans son cimetière, puis on joue normalement… sauf qu’on perd aussi un cerveau au passage.

La manche prend fin dès qu’un joueur n’a plus aucune carte, ni en main ni dans le cimetière. Chaque adversaire perd alors un cerveau pour chacune des siennes ! Et la partie s’arrête dès qu’un joueur perd son dernier cerveau, généralement après une ou deux manches, trois au pire. Celui à qui il en reste le plus est déclaré vainqueur.

Pourquoi jouer à Oh my Brain ?

Vous l’aurez compris, Oh my Brain est un « simple » jeu de défausse, habillé par un thème rigolo (des gentils animaux qui ne pensent qu’à vous gober le cerveau), et de jolies illustrations, dans des tons bleus et mauves du plus bel effet. Il y a quelques années, il se serait contenté de proposer de simples cartes numérotées… c’est bien plus agréable comme ça, même si ça ne change rien à son intérêt.

Oh my brain
Source : Lumberjacks Studio

Mais simple ne veut pas dire sans profondeur. Évidemment, ses règles concises permettent à tout le monde d’y jouer. Il faut tout de même quelques tours de table pour bien comprendre la mécanique consistant à jouer des cartes de sa main, puis à en reprendre depuis son cimetière.

Oh my brain
Saleté de moustique ! // Source : Lumberjacks Studio

C’est d’ailleurs là que réside toute la stratégie : jouer la « bonne » valeur de sa main, puis en prendre d’autres judicieusement, pour essayer d’en poser plusieurs d’un coup par la suite, et ainsi pourrir le jeu des adversaires, voire mettre fin à la manche par surprise.

Il arrive encore à nous surprendre dans le domaine déjà bien exploité des jeux de défausse

Les effets spéciaux et les résultats du dé viennent ajouter de l’aléatoire et du fun aux parties. On est loin du sérieux que peuvent prendre certaines sessions de tarot ou de belote.

Malgré un matériel de qualité, on regrette que les chevalets manquent quelque peu de stabilité. Un geste maladroit et toutes les cartes se renversent. Mais Oh my Brain étant un petit jeu rapide à jouer, ce n’est pas très grave si les adversaires en profitent pour voir leur valeur.

Une petite boîte, un petit prix, le tout servi par de jolies illustrations, Oh my Brain arrive encore à nous surprendre dans le domaine déjà bien exploité des jeux de défausse. Ses règles très simples et une certaine dose d’aléatoire permettent à chacune et chacun d’y jouer et de prétendre à la victoire. Mais le hasard n’y fait pas tout, et il faut tout de même un peu de stratégie pour espérer gagner. Bref, un beau cocktail qui fait un chouette jeu !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo