Blizzard a tenu le 8 juillet un évènement en ligne consacré à Shadowlands, la future extension de World of Wacraft. À cette occasion, le studio a donné des précisions sur la date de sortie du jeu, le début de la phase bêta et sur la version collector.

Blizzard a tenu le 8 juillet un évènement en ligne consacré à Shadowlands, la future extension de World of Wacraft. Si la majorité des informations visait surtout à préciser des fonctionnalités à venir qui avaient été présentées précédemment, comme l’antre, la tour des damnés, les congrégations, la renommée,  le lien spirituel et les sanctums, le studio a aussi distillé des informations plus générales. Tour d’horizon.

  • La sortie de World of Warcraft : Shadowlands surviendra au cours de l’automne 2020. La crise sanitaire due au coronavirus n’aura pas eu raison du calendrier de Blizzard. Lors de la BlizzCon 2019, le studio avait annoncé viser un lancement pour 2020.
  • Une version collector du jeu sera proposée aux fans. Comme toujours, elle inclura des bonus en jeu, des items dématérialisés et des objets physiques (un artbook, un tapis de souris, des pins). Comptez 120 euros pour l’acquérir. Le détail est disponible sur le site de l’éditeur.
WoW Shadowlands Collector
John Hight, producteur exécutif, présentant la boîte accueillant l’édition collector du jeu.
  • Le test du jeu en version alpha s’achève. Il aura duré 3 mois. Quelques statistiques ont été données à cette occasion : plus de 64 000 signalements de bugs ont été envoyés par les joueurs, la Tour des Damnés, qui est l’une des futures grandes fonctionnalités de l’extension, explorée plus de 62 000 fois. La nouvelle zone de départ a été complétée plus de 2 000 fois et plus de 817 000 quêtes ont été rendues.
  • La version bêta doit commencer la semaine prochaine, c’est-à-dire mi-juillet. Blizzard considère que l’essentiel des principaux éléments qui composeront Shadowlands est là. Il faut maintenant polir le jeu et mettre l’accent sur le haut niveau (donjons, raids et le joueur contre joueur).
  • Du fait du lancement imminent de la version bêta, Blizzard prévoit d’ouvrir l’accès à un plus grand nombre de joueurs, via des invitations ciblées, pour continuer à traquer les imperfections du jeu.
Shadowlands Beta
Ion Hazzikostas, le directeur du jeu, décrivant ce qu’il est prévu avec la phase bêta du jeu.
  • Présentation d’un nouveau donjon,Ttheater of Pain (le Théâtre de la Souffrance), qui se situe à Maldraxxus, l’une des nouvelles régions de Shadowlands. Il est annoncé comme étant un donjon non linéaire avec plusieurs choix durant la progression.
  • Les tests pour le premier raid du jeu, Château Nathria, débuteront fin juillet. Blizzard prévoit d’inviter des guildes de très haut niveau pour expérimenter son équilibrage, notamment pour les modes de difficulté les plus élevés (mythique). Le raid compte 10 boss.
  • Des tests auront également lieu à partir de fin juillet pour les donjons en mythique+, en particulier pour mettre à l’épreuve un nouvel affixe, ainsi que pour le mode joueur contre joueur, qu’il s’agisse des arènes, des champs de bataille ou du combat en extérieur.

Blizzard a partagé une vidéo donnant un aperçu du donjon Theater of Pain.
  • Pour les personnes qui auront accès à la bêta, Blizzard prévoit la possibilité de pouvoir copier son personnage principal depuis les serveurs officiels, afin de bénéficier de retours plus précis des joueurs.
  • Le système des missions, qui existe depuis quelques extensions, continue d’évoluer avec Shadowlands, à travers le mécanisme des aventures. À travers ce système, il sera possible d’envoyer des sujets en expédition, avec une profondeur de jeu accrue.  Ce mode de jeu sera accessible via l’application dédiée pour smartphone.
  • Quant au pré-patch, qui doit paver la voie vers Shadowlands, Blizzard n’a rien dit à son sujet. Aux dernières nouvelles, celui-ci ne doit être déployé que lorsque l’extension sera fin prête.
Shadowlands endgame
Blizzard va se focaliser sur le jeu une fois arrivé au niveau 60, le nouveau plafond dans Shadowlands.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo