Les grandes vacances sont là, ou presque. Pensez à emmener l’une ou l’autre petite boîte de notre sélection avec vous. Elles ne prendront que peu de place dans votre valise déjà bien trop pleine.

Comme tous les ans, vous ne comptiez emporter que votre passeport et votre maillot de bain. Et comme tous les ans votre valise est pleine à craquer. Heureusement pour vous, nous vous avons concocté une sélection de jeux de société au matériel réduit, à glisser entre vos affaires.

Comme les livres, les jeux de société sont le compagnon idéal à emporter en vacances. Que ce soit pour occuper les jours de pluie, passer un bon moment autour de l’apéro, servir de prétexte pour rencontrer vos voisins de transat ou de camping.

Qui dit petite boîte ne dit pas intérêt réduit. Bien au contraire, nous avons joué plusieurs (dizaines) de fois à chaque jeu de cette sélection. Par contre, ils partagent tous des règles simples et des parties courtes, conditions idéales pour initier de nouveaux joueurs.

Bonnes vacances, et bonnes parties !

Dicyle Race

Covid-19 oblige, le Tour de France 2020 est reporté. Mais cela ne vous empêchera pas de suivre de trépidantes courses de vélos. Dans Dicycle Race, chaque joueur incarne un cycliste, dont le but est d’atteindre en premier la ligne d’arrivée (merci captain obvious) située au bout d’un parcours de douze cartes.

Dicycle Race
Source : Banana Smile

Chaque carte impose des contraintes de couleurs et de valeurs de dés. Obtenir un brelan de 1 jaune, une suite de quatre dés, avec au moins un de chacune des trois couleurs, etc. Comme les étapes d’une vraie course, certaines contraintes sont plus faciles à réaliser que d’autres.

Pour cela, le joueur choisit en début de tour six dés du stock, et a droit à trois lancers au maximum pour réaliser les contraintes des cartes se trouvant devant lui. Son pion avance d’autant, et s’arrête à la première carte non résolue. Et parfois, il n’avance pas du tout.

Dicycle Race
Source : Banana Smile

Les règles de Dicycle Race sont extrêmement simples, ses pions de cyclistes mignons comme tout. Les illustrations cubiques en perspective isométrique sont rafraichissantes et fourmillent de détails (regardez bien, certaines cachent de petits clins d’œil amusants). Un jeu facile à comprendre, facile à jouer, entre amis ou en famille.

De nombreuses variantes sont proposées, pour renouveler vos parties. Course par équipe, poursuite à deux joueurs, etc., chaque mode repose sur un socle commun de règles, mais avec quelques variations bienvenues.

Bien entendu, le hasard et la prise de risque régissent intégralement le débouché des parties. Si vous êtes allergiques aux dés, passez votre chemin. Dans le cas contraire, Dicycle Race est l’exemple parfait du petit jeu amusant à pratiquer en dilettante en prenant l’apéro, digne successeur des jeux de dés de comptoir traditionnels.

  • Dicycle Race est un jeu de Pascal Hugonie
  • Illustré par Pauline Detraz
  • Édité par Banana Smile
  • Pour 2 à 6 joueurs à partir de 7 ans
  • Pour des parties d’environ 20 minutes
  • Au prix de 18,95 € chez Philibert

Love Letter

Vous êtes secrètement amoureux ou amoureuse de la princesse, et souhaitez lui faire parvenir une lettre enflammée. Encore faut-il qu’elle lui parvienne.

Chaque joueur reçoit une carte au hasard en début de partie, représentant un des personnages de la cour. Plus il est haut placé, plus sa valeur est élevée. En partant d’un garde, jusqu’à la princesse, en passant par la servante, le prince, la comtesse, etc. Certaines cartes sont uniques, d’autres existent en plusieurs exemplaires.

Love Letter
Quelques personnages // Source : Z-Man Games

Un tour de jeu est très simple puisqu’il consiste à piocher une carte, puis en jouer une des deux de sa main, ce qui active son pouvoir. Les gardes éliminent un joueur adverse si l’on devine son personnage. Le prêtre permet de regarder la main d’un adversaire, le roi d’échanger sa carte avec quelqu’un, etc.

Love Letter
Source : Z-Man Games

La manche se termine dès que tous les joueurs sauf un ont été éliminés, ou que la pioche est vide, auquel cas le joueur ayant la carte de plus forte valeur l’emporte. La partie s’arrête après un certain nombre de manches selon le nombre de participants.

Love Letter est l’un des premiers jeux de société minimalistes, d’origine japonaise pour la plupart, à avoir vu le jour. Et sans doute le plus connu. Pour cause : son matériel tient en une vingtaine de cartes et quelques jetons. Le tout rangé dans un petit sac de la taille d’un paquet de cigarettes.

Et pourtant vous allez l’user à force d’y jouer. Love Letter est particulièrement addictif. Nous naviguerez un peu au hasard durant les premières manches, le temps de bien appréhender les différents personnages et leur pouvoir. Puis vous alignerez les parties.

Love Letter
Source : Z-Man Games

La version actuellement sur le marché ajoute deux personnages supplémentaires et la possibilité d’y jouer jusqu’à six. Si l’idée est louable, on préfère se cantonner aux règles de base, plus équilibrées, plus simples, plus agréables, jusqu’à quatre joueurs. On regrette simplement l’absence de la carte du prince (en plus de la princesse, avec les mêmes caractéristiques) comme dans la version originale japonaise.

Bluff, contre-bluff, hasard, stratégie légère, double guessing (je sais que tu sais que je sais). Des parties rapides, des règles simples, des tours dynamiques (je pioche une carte, je joue une carte). Love Letter sera le compagnon idéal de vos discussions animées autour de l’apéro pendant ces vacances.

  • Love Letter est un jeu de Seiji Kanai
  • Illustré par Andrew Bosley et Samuel Shimota
  • Édité par Z-Man Games
  • Pour 2 à 6 joueurs à partir de 10 ans
  • Pour des parties d’environ 20 minutes
  • Au prix de 10,90 € chez Philibert

Salade 2 Points

L’expression empruntée par le titre de ce jeu est bien connue des joueurs experts, avides de grosse stratégie, où le score de fin de partie est régi par une accumulation de différentes sources de points de victoire. Une véritable « salade de points ». Mais si le jeu de mots est amusant, Salade 2 Points, le jeu, est bien loin de la complexité dont il s’inspire.

Salade 2 Points
Source : Gigamic

Le jeu est uniquement composé de cartes. Au recto, un légume (carotte, tomate, etc.), et au verso, des contrats, tous différents. Ces derniers octroient des points de victoire en fin de partie s’ils sont remplis : 2 points par poivron, -1 pour chaque oignon, 8 pour un couple de salade et de tomate, etc.

À son tour, le joueur a le choix entre prendre deux légumes parmi les six proposés, ou un contrat parmi trois. La partie s’arrête dès que toutes les cartes sont prises, et chacun calcule son score en fonction des contrats et des légumes récoltés.

Et c’est tout.

Salade 2 Points
Source : Gigamic

Salade 2 Points est un jeu de collection vraiment très simple, adapté à tous les publics. Et pourtant il n’est pas dénué d’intérêt. On se prend à enchainer plusieurs parties, en essayant d’améliorer son score, chose assez rare pour des titres aussi légers que celui-ci.

Avec plus d’une centaine de cartes, et donc autant de manières de marquer des points, aucune partie n’est identique à la précédente. Malgré la simplicité de ses règles, la stratégie n’est pas absente. Il faut autant se concentrer sur ses propres contrats, que sur ceux des autres joueurs, pour leur subtiliser les légumes qu’ils convoitent. Mais le hasard reste cependant très déterminant, permettant à tout le monde d’espérer gagner.

Simple, rapide, un peu de stratégie, du hasard. Salade 2 Points a toutes les qualités requises pour vous accompagner cet été, et vous dépasserez sans problème vos cinq fruits et légumes journaliers.

  • Salade 2 Points est un jeu de Molly Johnson, Robert Melvin et Shawn Stankewich
  • Illustré par Dylan Mangin
  • Édité par Gigamic
  • Pour 2 à 6 joueurs à partir de 8 ans
  • Pour des parties d’environ 20 minutes
  • Au prix de 13,90 € chez Philibert

Similo

Similo est un jeu coopératif basé sur ses illustrations. Il existe trois boîtes, aux règles identiques, mais à la thématique propre : Contes, Histoire et Mythe. La différence réside dans les personnages proposés par chaque variante.

Douze cartes personnages sont placées au centre de la table. Un des joueurs, le narrateur, doit faire deviner l’un d’eux, déterminé au hasard en début de partie, à ses camarades de jeu. Pour cela, il dispose de cinq autres personnages en main pour leur donner des indices.

Selon le sens dans lequel le narrateur pose sa carte, horizontalement ou verticalement, elle a, ou non, un point commun avec le personnage secret. La même période historique, le même sexe, une ressemblance physique, la même activité… tout dépend de ce qu’imagine le narrateur et ce que comprennent les autres. Évidemment, toute autre forme de communication est proscrite.

Similo
Source : Gigamic

Une partie dure exactement cinq manches. À chacune d’elle, le narrateur pose une carte de sa main et en repioche une. Au premier tour, le groupe doit éliminer un personnage parmi les douze. Deux au second tour, etc. S’ils arrivent jusqu’au cinquième et dernier tour, ils doivent éliminer un des deux personnages restants. À la moindre erreur, la partie est perdue.

Similo
Les trois boîtes de Similo // Source : Gigamic

Similo est un petit jeu de déduction visuelle. Très rapide, très simple, mais plutôt malin. Et surtout magnifiquement illustré.

Il peut se jouer dès deux joueurs, mais devient nettement plus intéressant à partir de quatre, pour permettre des débats au sein du groupe.

Les trois boîtes de Similo sont indépendantes l’une de l’autre, mais peuvent être mixées entre elles pour encore plus de diversité. Et une difficulté accrue. Le choix dépend de votre préférence personnelle, en termes de thématique ou d’illustrations, mais aussi de l’âge des participants. La version contes est particulièrement adaptée pour jouer avec des enfants.

Simple et rapide, Similo plait à tous les publics. Ses superbes illustrations, et son mode coopératif permettent d’entrainer même des novices dans vos parties.

  • Similo est un jeu de Hjalmar Hach, Pierluca Zizzi et Martino Chiacchiera
  • Illustré par Naïade
  • Édité par Gigamic
  • Pour 2 à 8 joueurs à partir de 7 ans
  • Pour des parties d’environ 10 minutes
  • Au prix de 11,95 € chaque chez Philibert : Similo Contes, Similo Histoires et Similo Mythes

The Crew

The Crew est un jeu de pli, comme la belote ou le tarot. Jusque là rien de bien original. Sauf qu’il se joue en coopération, contre le jeu. Et sans possibilité de communiquer. C’est déjà nettement plus intrigant.

Les règles de base reprennent celles d’un jeu de pli standard. Le premier joueur joue une carte, les autres doivent suivre la couleur demandée ou « pissent » (jouent une autre couleur) s’ils ne peuvent pas. La plus haute carte de la bonne couleur remporte le pli.

The Crew
Source : Iello

Mais The Crew ne se joue pas en totalisant les points d’une manche sur l’autre. Au lieu de cela, il propose cinquante missions, à la difficulté croissante. Chacune impose plus ou moins de tâches à chaque joueur, définissant des cartes particulières (3 jaune par exemple) qu’ils devront avoir dans leurs plis pour remplir la mission. Certaines tâches demandent uniquement de remporter des cartes, d’autres imposent un ordre particulier.

Mais attention, vous n’avez pas le droit de communiquer entre vous. Vous avez simplement le droit de donner un indice par partie sur une de vos cartes, en indiquant s’il s’agit de la plus élevée, la plus base ou la seule de cette couleur.

The Crew
Source : Iello

Les premières missions permettent de se mettre en jambe, puis la difficulté augmente crescendo. Bien entendu, le hasard du tirage peut vous aider dans vos missions, ou au contraire la rendre impossible.

Si votre groupe de joueurs a usé les jeux de pli traditionnels, The Crew est LE jeu à emmener avec vous en vacances, il vous tiendra en haleine tout du long. Il présente le même côté addictif que ses ainés, tout en proposant des sensations nouvelles par son côté coopératif. Il est en lice pour le prestigieux prix ludique allemand Spiel des Jahres, et notre favori au titre.

  • The Crew est un jeu de Thomas Sing
  • Illustré par Marco Armbruster
  • Édité par Iello
  • Pour 3 à 5 joueurs à partir de 10 ans
  • Pour des parties d’environ 20 minutes
  • Au prix de 13,00 € chez Philibert

Certains liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. Les liens affiliés dans les articles n’ont aucun impact sur les choix éditoriaux de la rédaction de Numerama et l’angle des articles. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo