GTA IV n'est plus disponible à l'achat sur Steam. Rockstar Games sait pourquoi.

Depuis quelques jours, il est impossible d’acheter GTA IV sur Steam. Le 13 janvier, dans les colonnes de The Verge, Rockstar Games a expliqué la raison du retrait de la vente. Elle est liée à la plateforme Games For Windows Live, qui a été abandonnée par Microsoft en 2013. Aujourd’hui, il n’est visiblement plus possible de générer des clés permettant de continuer à vendre le jeu par l’intermédiaire de Steam.

« Nous sommes en train de regarder pour trouver d’autres options pour distribuer GTA IV sur PC et nous partagerons des informations dès que possible », confie Rockstar Games. En toute logique, GTA IV devrait être prochainement disponible sur le Store du studio et, éventuellement, sur l’Epic Games Store. À noter que celles et ceux qui sont déjà propriétaires de GTA IV sur Steam peuvent, et pourront toujours y jouer. 

Page Steam de GTA IV : il n’y a plus de bouton « acheter » // Source : Steam

Ce qui cloche avec Games For Windows Live

Il s’agissait d’un équivalent du Xbox Live, disponible sur les consoles de Microsoft (abonnement payant), avec un magasin en ligne pour acheter des jeux. Initialement développé pour fonctionner avec cette plateforme et les services de Microsoft, GTA IV a besoin d’une clé générée par Microsoft pour tourner sur Steam. Il y a peut-être une pénurie qui empêche l’activation après l’achat — s’il s’agissait d’un bug général, plus rien ne fonctionnerait.

En tout cas, Rockstar Games va devoir mettre à jour son jeu pour retirer toute dépendance avec Games For Windows Live s’il veut poursuivre la commercialisation. Il peut aussi s’en servir comme d’une excuse pour le proposer ailleurs.

À noter que GTA IV n’est pas le seul jeu à avoir souffert de son architecture Games For Windows Live. Mais, contrairement à Rockstar Games, d’autres développeurs ont pris les devant en coupant totalement les ponts avec le service mort et enterré pour ne plus subir son ombre susceptible de générer des problèmes soulevés sur les forums. C’est par exemple le cas de Warner Bros. avec les Batman : Arkham, de Bandai Namco avec Dark Souls ou encore de Capcom avec Resident Evil 5.

Partager sur les réseaux sociaux