L'Ascension de Skywalker apporte un point final à la saga cinématographique Star Wars, du moins pour ce qui est du chapitre de la famille Skywalker. Mais si l'épisode IX apporte plusieurs réponses, il soulève aussi des questions.

Le dernier film Star Wars narrant l’épopée de la famille Skywalker est sorti au cinéma depuis le 18 décembre et il apporte évidemment des réponses aux questions qui étaient posées dans les longs-métrages précédents. Qui est Rey ? D’où vient-elle ? Bascule-t-elle du côté obscur ? Kylo Ren est-il définitivement perdu ? Quel sort attend Leia ? Et surtout, est-ce que l’Empereur Palpatine est vraiment vivant comme les affiches et trailers le laissent penser ?

Mais par la force des choses, le scénario de L’Ascension de Skywalker soulève à son tour de nombreuses questions, dont certaines demeurent aujourd’hui en suspens. Nous vous en proposons une série dans la suite de cet article. Attention ! Il va sans dire que les passages qui suivent révèlent complètement les grandes lignes de l’intrigue. Si vous n’avez pas vu l’épisode IX, mieux vaut passer votre chemin.

En attendant, vous pouvez vous rabattre sur nos précédents articles, qu’il s’agisse de notre critique du film sans spoilers, de notre quiz consacré à l’épisode VIII (histoire de voir si vous avez tout bien en tête pour l’épisode IX), de notre récapitulatif sur les futurs projets de Disney au cinéma et à la télévision, et, bien sûr, de notre réponse à l’éternel débat : dans quel ordre regarder les films Star Wars ?

Qui a porté l’enfant de Palpatine ?

Il s’agit de l’une des grandes révélations de L’Ascension de Skywalker : Rey est en fait la descendante directe de l’Empereur Palpatine, alias Dark Sidious. Rey est plus exactement la petite-fille du seigneur Sith. Le film résout également la question des parents de la jeune femme, puisque ceux-ci apparaissent brièvement dans un souvenir qui jaillit du tréfonds de sa mémoire.

En revanche, cette situation entraîne naturellement une autre question : qui a bien pu être la compagne de Palpatine ? La première chose qu’il convient de rappeler, c’est qu’en tant que Sith, Palpatine n’était pas lié au code Jedi, qui interdit le mariage, l’amour et la famille. Il pouvait donc tout à fait vivre une douce idylle entre deux séances de conspiration pour dominer la galaxie.

Palpatine a été défiguré par ses propres pouvoirs. Mais avant, c’était un bel homme. // Source : Lucasfilm

Il n’existe pas d’indice direct dans les précédents films suggérant que Palpatine avait une femme à ses côtés. Cependant, cette piste peut être déduite en réfléchissant à la manière dont il se comporte dans la prélogie : à cette époque, il n’est « que » le sénateur Sheev Palpatine et, comme toute bonne couverture qui se respecte, peut-être s’était-il entouré d’amis et de proches pour ne pas éveiller les soupçons.

Il ne faut pas non plus oublier que Palpatine, avant d’être atrocement défiguré par ses propres pouvoirs de seigneur Sith (souvenez-vous : ses éclairs de Force lui sont retournés par Mace Windu grâce à son sabre laser, dans l’épisode III), était un homme en apparence tout à fait élégant, mais aussi un homme de pouvoir et de haute extraction. Autant d’atouts qu’il aurait pu faire jouer.

Dans l’univers étendu précédant le rachat de Lucasfilm par Disney, donc avant l’exclusion de la majorité des récits, il était établi que Palpatine avait eu quelques concubines dans sa vie, notamment une certaine Roganda Ismaren. Celle-ci « entra dans le cercle très fermé de la cour de Palpatine. Les deux personnalités se rapprochèrent et elle devint sa maîtresse », détaille l’encyclopédie en ligne HoloNet.

Depuis quand la Force peut-elle soigner ?

C’est l’une des nouvelles capacités qui est mise en scène dans L’Ascension de Skywalker : la Force est capable d’accomplir une guérison accélérée des plaies et même permettre de faire revenir à la vie. Rey s’est servie de cette compétence sur un serpent géant blessé, mais aussi sur Kylo Ren après leur duel. Et Ben Solo a fait de même pour sauver Rey, qui allait y rester.

Rey fait la démonstration d’une nouvelle capacité de la Force : la guérison. // Source : Lucasfilm

Dans les films, cette capacité qu’a la Force de soigner n’est jamais explicitée — elle l’est dans les jeux vidéo, pour des raisons évidentes de jouabilité, et sur d’autres supports de l’univers étendu. Jusqu’à l’épisode IX, donc. Enfin, sauf si vous avez suivez la série de The Mandalorian. En effet, cette faculté est mise en scène dans un épisode, montrant qu’elle n’est pas spécifique à certains personnages.

Bien sûr, toutes les possibilités permises par la Force n’ont pas été montrées dans le premier film. Il a par exemple fallu attendre l’épisode VI pour découvrir les éclairs de Force l’Empereur Palpatine, l’épisode VII pour voir que l’on peut stopper un rayon laser en pleine course ou l’épisode V pour découvrir les fantômes de Jedi avec Obi-Wan Kenobi. Il n’est donc pas choquant d’en découvrir d’autres aujourd’hui.

Qui sont les fantômes de Jedi que Rey entend ?

C’est l’un des tournants du film : Rey, sur le point d’être terrassée par Palpatine, se met à entendre des voix venues d’outre-tombe. Dans le lot, peut-être en avez-vous reconnu au moins une, celle de Luke Skywalker. Après tout, Rey essaie de le contacter au début du film et parvient à lui parler lorsqu’elle se trouve sur la planète Ahch-To où le maître Jedi s’était retiré en ermite.

Plusieurs Jedi du passé encouragent Rey. // Source : Lucasfilm

Et les autres voix alors ? Ce sont celles de quelques chevaliers de légende que l’on a croisés dans les longs-métrages précédents, mais aussi dans les séries animées.

On entend ainsi Yoda, Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker, Qui-Gon Jinn et Mace Windu. Et cette liste ne s’arrête pas là : d’autres voix se font entendre, comme Luminara Unduli, Ahsoka Tano, Aayla Secura, Adi Gallia et Kanan Jarrus. Luminira, Aayla et Adi sont des femmes Jedi que l’on aperçoit dans la prélogie. Ahsoka est une femme Jedi qui figure dans The Clone Wars et Rebels — série dans laquelle figure aussi Kanan, un homme Jedi.

Il est à noter que ce sont bien les acteurs et les actrices d’origine qui ont doublé leur personnage (comme Liam Neeson, Samuel Lee Jackson ou Ewan McGregor).

Pourquoi les fantômes de Jedi n’agissent pas ?

C’est l’un des constats que l’on peut faire avec l’épisode VIII de la saga : les fantômes de Jedi sont manifestement capables d’interagir avec le monde réel. Yoda a été capable de faire tomber la foudre sur un arbre et d’y mettre le feu, sans difficulté apparente. Et dans l’épisode IX, même constat avec Luke Skywalker, qui attrape au vol un sabre laser jeté par Rey. S’il l’attrape, il peut aussi l’allumer.

Yoda Luke Skywalker
Yoda démontre qu’il peut agir sur le réel. // Source : Lucasfilm

Dans ces conditions, pourquoi les fantômes de Jedi n’interviennent-ils pas directement pour aider Rey à combattre Kylo Ren et Palpatine ? Ils sont capables de se servir d’objets et de déclencher des sortilèges. Est-ce que ces interventions-là sont sans conséquence, car elles ne pèsent pas directement sur le cours des choses ? Et si un Jedi peut le faire, quid d’un Sith ?

Pourquoi Rey a-t-elle un sabre laser jaune ?

Dans la trilogie initiale, les lames des sabres laser sont de trois couleurs : rouge (pour symboliser les méchants), verte et bleue (pour représenter les gentils). La prélogie a introduit une première fantaisie, avec Mace Windu et sa lame violette — un désir de l’acteur Samuel Lee Jackson. Avec la troisième trilogie, on a maintenant une cinquième variété, un sabre laser jaune.

Rey récupère plusieurs sabres laser au cours du film. // Source : Lucasfilm

En principe, les cristaux qui donnent leur teinte lames se trouvent sur certaines planètes, comme Ilum. Toutefois, on ne voit jamais Rey partir en expédition pour aller chercher son propre cristal — on ne peut que le déduire avec les ultimes scènes du film. Deux explications symboliques peuvent être formulées : le mélange des couleurs rouge et verte donne du…. jaune. Le bien et le mal réuni.

Et le bleu, le vert, le rouge et le jaune (avec le noir et le blanc), sont les couleurs élémentaires. C’est une manière d’associer les Skywalker dans une même famille de Jedi, qu’ils soient de sang (Luke, Leia et Kylo) ou d’esprit (Rey).

Que devient la flotte du Dernier Ordre ?

La flotte cachée du Dernier Ordre est certainement l’une des armadas les plus puissantes jamais constituées. Rendez-vous compte : lorsque les destroyers stellaires sont alignés sur certains plans, ce sont littéralement des centaines, voire des milliers de vaisseaux qui sont parés au combat. Certes, beaucoup sont détruits lors de l’ultime bataille, mais qu’advient-il de la flottille survivante ?

Un aperçu de l’immense flotte du Dernier Ordre. // Source : Lucasfilm

Le film ne répond pas vraiment à cette question : on ne sait pas si elle est complètement éradiquée, si elle se rend ou s’enfuit. Très vite, l’épisode IX embraye sur les ultimes scènes de la saga afin de préparer le point final aux neuf films. C’est pourtant loin d’être anodin au regard de la puissance de feu majeure de chacun de ces destroyers : un seul d’entre eux peut pulvériser une planète.

D’où vient vraiment Snoke ?

L’Épisode IX propose un nouveau vilain, que les fans de la saga connaissent bien : Palpatine. Censé être mort à la fin de l’Épisode VI, l’Empereur n’est jamais mentionné comme vivant dans les deux épisodes suivants. Ce n’est que dans le dernier film que l’on comprend qu’il était une simple marionnette et, surtout, qu’il existait en plusieurs exemplaires : des clones sont visibles dans des incubateurs.

Est-il un clone ? Et le clone de qui ? // Source : Lucasfilm

Le film ne donne pas d’explications sur les motivations profondes de Palpatine (était-ce une marionnette pilotable à distance, puisque il ne semble pas pouvoir quitter son antre, vu son état ?) ni pourquoi tous les clones ont ce look précis, avec le visage déformé et balayé de profondes cicatrices. En effet, il semble que ces blessures aient été obtenues lors d’une mauvaise rencontre avec Luke Skywalker.

Dès lors, les clones ne devraient avoir aucune cicatrice car ces blessures ne font pas partie du génome de la souche initiale — et cela, même si elles ont été obtenues après le début du processus du clonage ou si le tout premier Snoke de la lignée avait été blessé bien avant. Et surtout, de qui Snoke est le clone ? En l’état, il semble surtout qu’il s’agit-là d’une faiblesse du scénario qui a fait son possible pour se rattacher à l’Épisode VIII.

Finn est-il sensible à la Force ?

C’est suggéré à plusieurs moments dans le film. Finn ne serait pas uniquement un ex-stormtrooper révolté par les exactions de son ancien commandement : il serait aussi particulièrement sensible à la Force. C’est suggéré à plusieurs reprises tout au long du film comme sur la planète désertique Pasaana, lorsqu’il comprend que c’est Kylo Ren qui fonce sur Rey, à bord de son vaisseau.

Rise of Skywalker Rey Finn
Finn, à droite de Rey. // Source : Lucasfilm

Autre exemple. Sur Exegol, Finn parvient à identifier sur quel vaisseau se trouve le système capable de diriger toute la flotte. Il y en a pourtant des dizaines dans les parages, pour ne pas dire des centaines. Difficile de croire à un coup de chance, surtout que Finn confie à Jannah qu’il a senti que c’était bien ce vaisseau. Il a aussi ressenti la mort de Rey, puisqu’il évoque son nom au même moment.

De fait, Finn n’est pas un Jedi — il n’en a jamais reçu l’entraînement et on le découvre d’abord en tant que soldat du Premier Ordre.

Cela dit, il semble avoir des prédispositions, mais dont l’acquisition n’est pas claire. Cette piste n’a pas été évoquée précédemment, sauf indirectement dans l’épisode VII — film qui a aussi été réalisé par J. J. Abrams, comme l’épisode IX — où suggère à Han Solo qu’il faut utiliser la Force pour sauver Rey, mais manifestement sans savoir comment. D’ailleurs, l’ex-contrebandier le rabroue quelque peu.

Que désigne l’Ascension de Skywalker ?

Et finalement, last but not least, à quoi fait référence le titre du film ? S’agit-il de Luke Skywalker qui est devenu un avec la Force, qui a atteint un plan de la conscience bien supérieur à celui de son existence terrestre ? Est-ce l’ascension de Leia, dernière vraie Skywalker qui était encore en vie ? Ou tout simplement celle de Rey, qui, même si elle n’est pas une vraie Skywalker, en est devenue une par sa conduite ?

Rey sabre-laser
Le titre concerne-t-il Rey ? // Source : Lucasfilm

Sans doute que ce titre et la manière dont le film a été composé visent à laisser une part d’interprétation au public. Cependant, nous avons le sentiment que c’est plutôt la dernière hypothèse qui tient la corde, dans la mesure où Rey s’est imposée comme le personnage central du récit et que les rebondissements scénaristiques concernant sa filiation abondent dans ce sens.

Parmi les autres explications possibles figure celle concernant Ben Solo, qui fait partie de la famille Skywalker à travers sa mère. En effet, tout le long du film, on suit la rédemption de Kylo Ren, séquence qui s’achève par le moment où il ne fait plus qu’un avec la Force, une fois qu’il a sauvé Rey de la mort. Et puis, après tout, Kylo Ren effectivement littéralement une ascension à la fin du film, après avoir été projeté dans une crevasse…

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo