Que vous soyez fan de la franchise Star Trek ou que vous l'ayez récemment découverte avec Star Trek Discovery, voici quelques repères pour bien comprendre qui sont les personnages de retour dans Star Trek Picard.

Les fans de la franchise de science-fiction Star Trek ont salivé à l’annonce d’un retour du légendaire Jean-Luc Picard, sous la forme d’une série entièrement dédiée au personnage. Il a fallu patienter longuement avant d’en voir les premières images révélatrices. Durant le Comic-Con de New York, ce 5 octobre 2019, c’était enfin chose faite avec une bande-annonce complète.

Le capitaine Picard est bien connu dans la pop culture. Figure emblématique de Star Trek, il a été capitaine de l’USS Enterprise dans la série Star Trek : The Next Generation, diffusée de 1987 à 1994 et pilotée par le créateur originel de la franchise, Gene Roddenberry.

Hologramme de l’USS Enterprise. // Source : CBS / Prime

La nouvelle série, proposée par CBS et diffusée à l’international via Amazon Prime (dans l’abonnement Premium en France), se concentrera sur Jean-Luc Picard. On le retrouve en France (sa terre d’origine), dans le futur, prêt à se lancer dans une nouvelle aventure spatiale. Si de nouveaux personnages vont débarquer, dont une mystérieuse jeune femme, la première bande-annonce révèle aussi des grands retours. Numerama fait un tour d’horizon de ces personnages.

Cet article contient quelques spoilers sur les anciennes séries Star Trek (toutes disponibles sur Netflix France). Il est destiné à celles et ceux qui ne veulent par exemple pas voir les 178 épisodes de The Next Generation ou qui veulent juste se remémorer certaines grandes lignes sur ces personnages.

Data

Dans le rôle qu’il tient au sein de l’équipage de The Next Generation, Data avait un peu la même place que le cultissime Spock de la série originale, en ce qui concerne les rapports sociaux. Concrètement, il est un robot, ou plutôt une forme de vie artificielle ultra avancée. À la différence du vulcain interprété par Léonard Nimoy, il cherche volontairement et obstinément à évoluer vers des traits plus humains.

L’humanisation de Data relève d’une véritable quête initiatique tout au long de The Next Generation. Il doit à la fois évoluer lui-même, mais aussi se faire accepter. Dans l’épisode « Être ou ne pas être , il se bat contre un cybernéticien qui voulait le réaffecter, loin de l’Enterprise, pour l’étudier : Data obtient gain de cause en justice, puisque le statut de forme de vie à part entière lui est reconnu et les droits civiques qui vont avec. Data finira aussi par intégrer une puce d’émotivité dans son réseau neural, faisant de lui un androïde toujours plus unique. On découvre même qu’il est capable de tomber amoureux.

Data, durant la scène où il sauve Picard. // Source : Paramount

Le destin du personnage trouve une issue tragique, non pas dans la série, mais dans le film Star Trek Nemesis, en 2002. Data sacrifie sa vie pour sauver Jean-Luc Picard. Les scènes de la bande-annonce laissent à penser que Data a survécu (nous savions qu’il avait transféré ses données dans un autre modèle avant de mourir, sans en connaître l’issue). Relevons pour terminer que Data avait un chat, nommé Spot, qu’on espère revoir. L’androïde lui avait même écrit un poème, où il lui dit avec amour que « Felis catus est ta nomenclature taxonomique ».

Seven of Nine

Seven of Nine est un personnage tout aussi fascinant que Data dans le rapport à ses émotions, car elle est « plus ou moins » d’origine cyborg. Notons qu’elle vient de la série Star Trek Voyager, non pas The Next Generation, et qu’elle n’avait jamais rencontré Picard ou les autres auparavant.

L’origin story de Seven est complexe. Elle est née humaine, sous le nom d’Annika, mais alors qu’elle n’était qu’une enfant, le vaisseau de sa famille a rencontré celui des Borg, une espèce cybernétique guerrière. Ses parents ont probablement été tués durant l’assaut, mais Annika a été « assimilée », c’est-à-dire fondue dans le Collectif (les Borgs se perçoivent comme une seule et même entité). Au cours de l’affrontement contre une mystérieuse espèce, les Borgs doivent s’allier avec la capitaine Janeway de Starfleet. En échange, cette dernière ordonne que Seven of Nine soit libérée.

Seven of Nine, interprétée par Jeri Ryan. // Source : CBS / Amazon Prime

Le personnage intègre ainsi l’équipage de l’USS Voyager. Ses implants borg sont presque intégralement retirés, il ne lui reste plus que quelques éléments restants, notamment sur le visage. En étant libérée du fameux Collectif, son métabolisme humain va reprendre le dessus… Mais pas entièrement. Elle devient donc un personnage qui doit apprendre l’empathie, la gestion des émotions, la communication, là encore à l’image de Spock ou de Data.

Malgré de nombreux accrochages avec la capitaine Janeway à cause d’incompréhensions, elle va très bien s’intégrer à l’équipage et même progresser. Étant donné que la bande-annonce de Star Trek Picard révèle une forte importance des Borgs dans cette nouvelle série, il y a fort à parier que son rôle sera essentiel — même si elle n’est pas annoncée en tant que rôle récurrent.

Deanna Troi

À l’inverse de Data et de Seven of Nine, Deanna Troi est l’incarnation de l’empathie. Sur le vaisseau USS Enterprise, elle officie comme Conseillère de Jean-Luc Picard. Elle a des origines Bétazoïde, un peuple extraterrestre réputé pour ses pouvoirs télépathiques. Deanna Troi ne l’est que partiellement, ses pouvoirs sont donc moins importants, mais elle peut ressentir des émotions fortes et les comprendre.

Cette faculté finalement plus qu’humaine fait de Troi l’un des personnages les plus agréables et attachants de la franchise. Mais cela ne la rend pas pour autant faible : bien au contraire, elle démontre dans plusieurs épisodes son aptitude à commander et à gérer des situations fâcheuses. Elle prend presque systématiquement les bonnes décisions. Qui plus est, son empathie lui permettant de bien comprendre les humains, elle a une relation presque d’initiatrice avec Data.

Deanna Troi interprétée par Marina Sirtis. // Source : Paramount

Côté relations, elle a refusé de se marier avec l’homme qui lui était traditionnellement « promis » et a connu quelques aventures, mais son idylle la plus marquante est avec l’officier William Riker à bord de l’Enterprise… Raison pour laquelle, dans la bande-annonce, c’est aux côtés de Riker qu’on la retrouve. Aux dernières nouvelles, ils se sont mariés.

William Riker

William Riker est l’officier en second du capitaine Picard et il est un véritable couteau suisse. S’il a parfois des côtés trublion par les touches d’humour qu’il apporte régulièrement aux scénarios, il n’en est pas moins ingénieux et son esprit tactique est utile dans les situations de combat. Ce qui le définit encore plus, en tant que personnage, c’est son attachement presque familial à l’USS Enterprise et, surtout, à Jean-Luc Picard.

William Riker interprété par Jonathan Frakes. // Source : Paramount

Ses talents lui valent régulièrement des propositions de promotion de la part Starfleet, mais Riker s’entête à les refuser : il préfère officier aux côtés du capitaine Picard, au sein de cet équipage. Ils entretiennent une relation fusionnelle, raison pour laquelle leur retrouvaille, dans la bande-annonce, semble dégager autant d’émotions.

Comme expliqué précédemment, après plusieurs saisons de tension amoureuse, il se marie finalement avec Deanna Troi. À la fin de son arc narratif, il finit par accepter le poste de capitaine de son propre vaisseau, l’USS Titan.

Partager sur les réseaux sociaux