Les chaînes Youtube dédiées aux musiques de bande-annonce comptabilisent des centaines de millions de vues. Ce goût musical est aussi massif que discret.

Ce sont des musiques que vous entendez régulièrement mais auxquelles vous ne faites peut-être pas attention : les musiques de bande-annonce. Aussi appelées musiques cinématiques et, en anglais, trailer music ou epic music, elles sont destinées à rythmer les spots de vos films, séries et jeux vidéo préférés. Mais elles s’avèrent être bien plus qu’un simple accessoire de promotion. Il s’agit d’un genre musical à part entière, auquel des compositeurs et studios sont entièrement consacrés.

Et le succès est là. Certains de ces artistes sont devenus de véritables références dotés d’une grande fanbase. Le duo le plus connu du genre est sans aucun doute Two Steps From Hell : sur Youtube, le titre des Américains Protectors of the Earth a atteint les 100 millions de vues et leurs autres productions rencontrent un succès similaire.

Les morceaux d’Audiomachine sont utilisés dans beaucoup de trailers de blockbusters. // Source : Site internet d’Audiomachine

Il est fort probable que vous ayez déjà entendu une fois dans votre vie les musiques de collectifs comme Audiomachine, Really Slow Motion, Hi-Finesse ou 2WEI. Les blockbusters s’arrachent leurs morceaux. Dans la bande-annonce de Tomb Raider, le remake de Survivor est signé 2WEI, qui a également produit la version de Gangsta’s Paradise que l’on entend dans un trailer de Valerian. Quant à Audiomachine, leur titre So say we all a été utilisé pour le premier teaser d’Avengers : Endgame.

Des compositeurs envoient gratuitement leurs musiques

YouTube est le lieu incontournable de diffusion de ce genre musical. Les chaînes dédiées sont nombreuses et très fournies. Les plus sérieuses d’entre elles sont nées en 2010/2011 et totalisent des centaines de millions de vues. Epic Music World et HDSounDI sont les deux plus grandes, fortes de plus d’un million d’abonnés, et de respectivement 430 millions et 600 millions de vues cumulées pour un millier de vidéos chacune.

Certains compositeurs envoient directement leurs titres à ces chaînes. C’est un moyen pour eux de se faire davantage connaître. Être présents sur les plus grandes chaînes est même perçu comme un honneur pour les nouveaux arrivants dans le milieu. Être populaire sur Youtube permet à ces artistes d’être repérés par les monteurs de bande-annonces, mais aussi de vendre des albums publics.

« Bonjour à la Epic Music Family ! Merci à Epic Music World pour ce tout premier upload sur sa chaîne. Belle journée à tous ! » s’enthousiasme le compositeur Brian Delgado. // Source : Youtube

Beaucoup d’albums de musiques de bande-annonce sont disponibles sur les plateforme d’écoute comme Deezer, Spotify, Apple Music. Les fans y vont pour écouter leurs artistes favoris, mais restent fidèles à Youtube. La raison : des nouveautés y sont postées en permanence, souvent en avance par rapport à leur sortie, et certaines ne sortent jamais publiquement. Il suffit donc d’activer la cloche pour être notifié de plusieurs découvertes inédites chaque semaine.

« Je mets mes musiques cinématiques sur Youtube. C’est de loin ma plus grande plateforme de diffusion, et ça a grandi plus que jamais ces deux dernières années », confie Tommee Profitt à Numerama. Ce producteur américain fait partie des plus réputés du genre, notamment pour les séries (The Expanse, The Bold Type, Shadowhunters, Empire, NCIS, Agents of Shields…). La musique que vous entendez sur ce spot de The Handmaid’s Tale, c’est son titre Soldier — avec la chanteuse Fleurie.

Les musiques de bande-annonce ne sont pas toujours que des pistes orchestrales. Certains artistes y ajoutent des pistes vocales, pour un résultat hybride parfois assez proche de musiques « pop » diffusées en radio. La chaîne JennyMusic s’est faite une place en ne promouvant que ce style. Et c’est aussi l’une des marques de fabrique qui a fait le succès de Tommee Profitt. « L’industrie musicale ne se rend pas compte à quel point l’audience pour les musiques de ce genre est massive », tient-il à préciser.

« Vous serez surpris de constater combien de personnes vont immédiatement sur Youtube pour chercher la musique d’accompagnement »

Il se dit reconnaissant envers l’outil que constitue Youtube pour vivre de sa musique. « Après la diffusion d’un trailer qui contient l’un de mes titres, il y a toujours un pic [d’audience] dans mes vues. Vous serez surpris de constater combien de personnes vont immédiatement sur Youtube pour chercher la musique d’accompagnement », se réjouit-il. C’est pour cette raison que les chaînes précisent souvent le trailer où le morceau est utilisé.

Comme nous l’explique Tommee Profitt, il s’agit en fait d’un cercle vertueux : plus une musique de bande-annonce est écoutée sur Youtube, plus elle a de chance d’être choisie pour la production d’un trailer, plus elle sera alors recherchée par les internautes dans la plateforme, et ainsi de suite.

Une communauté saine et créative

La chaîne Epic Music World organise un livestream sur Youtube, chaque semaine, pour faire découvrir des nouveautés. Sur le chat, les auditeurs échangent leurs avis, font connaissance, se fédèrent, l’ambiance est bonne. Le terme d’« epic music family » était récurrent chez les fans lorsque la chaîne a fêté son million d’abonnés.

Dans la culture de cette communauté, l’espace commentaires au bas de chaque vidéo est un lieu sain et même créatif. Plutôt que de s’adonner à des discussions conflictuelles, les internautes préfèrent y partager… des poèmes, des moments personnels de vie, des histoires courtes basées sur ce que la musique leur inspire.

Texte écrit dans les commentaires de « Tears in Paradise ». // Source : Youtube
Poème posté dans les commentaires de « Tears in Paradise. // Source : Youtube

«  Ces musiques-là m’inspirent quand j’écris et dessine », nous écrit Kaitlyn, dessinatrice amatrice qui raffole de ce type de compositions. « Il y a eu beaucoup de moments où un morceau m’a inspiré une scène en particulier dans une histoire. Cela me permettait de voir mon histoire comme un film avant que je l’écrive entièrement. L’expérience est géniale ! »

« Je préfère celles où je peux me raconter moi-même l’histoire. »

Kaitlyn a découvert ses premiers titres de trailer music par hasard en se perdant sur Youtube et, aujourd’hui, elle est abonnée à quasiment toutes les chaînes, « pour suivre mes artistes préférés mais aussi en découvrir de nouveaux ».  Le collectif qui l’a le plus impactée dans sa vie : Audiomachine. Elle peut même citer un titre précis : The Lion’s Heart, sur l’album Decimus.

De son côté, Annalisa fait partie de ces internautes qui postent des poèmes et des petites histoires dans les commentaires. Elle explique par mail sa démarche à Numerama : « La plupart des jeunes de mon âge écoutent de la pop, du rock, de la country… Des musiques où l’histoire est déjà racontée. Je préfère celles où je peux me raconter moi-même l’histoire. »

Et c’est comme ceci que les scénarios qu’elle partage lui viennent, en lançant des playlists de trailer music via les chaînes. Elle « aime les émotions qui viennent lors de l’écoute » et veut « recréer ce sentiment ». Si Annalisa partage ensuite ses textes dans les commentaires, c’est pour « inspirer d’autres gens à faire pareil ».

Annalisa poste régulièrement de courtes nouvelles au bas des trailer musics. // Source : Capture Youtube

Ce que décrivent Annalisa et Kaitlyn est très exactement le but recherché par les compositeurs dans leur travail créatif. « Plus le monteur peut visualiser la bande-annonce quand il écoute votre musique, plus vous avez une chance qu’elle soit placée », explique Tommee Profitt. L’efficacité du procédé semble s’étendre au-delà de toute utilisation professionnelle.

Quelques codes permettent aux fans de chaînes de trailer music de trouver précisément leur bonheur dans tout le catalogue. Chaque vidéo contient, avant ou après le titre, des indications sur l’atmosphère musicale. Pour un morceau digne d’une scène d’action, on retrouvera une association de termes comme battle, bold ou intense ; tandis que pour quelque chose de plus mélodieux, ce sera emotional, powerful, beautiful. S’il y a du chant, c’est également précisé par vocal.

Pour ajouter à cette ambiance cinématographique, les chaînes d’epic music ont une tradition : l’image d’illustration est un artwork inspiré d’un film, d’un jeu vidéo, d’un anime, ou autour d’une thématique science-fiction / fantasy.

Une monétisation « tolérée » par les compositeurs

Face aux millions de vues engrangées, on peut légitimement se poser la question du financement de ces chaînes. Gagnent-elles de l’argent en publiant ces vidéos ? Les artistes touchent-ils une commission ?

Si aucun propriétaire de chaîne, sur les sept contactés, n’a souhaité communiquer son fonctionnement à Numerama, c’est Jo Blankenberg, compositeur de référence dans ce milieu, qui nous en dit un peu plus. « Oui, ils monétisent les vidéos. Je dois leur donner la permission à chaque mise en ligne. » Les artistes ne touchent en revanche aucune part sur l’argent gagné par la monétisation. Ils comptent sur les retombées positives.

« On espère que les gens iront ensuite sur Spotify ou iTunes »

« Au début, on évitait tout upload sur Youtube et on se disputait avec les propriétaires de ces chaînes » raconte Jo Blankenberg. « Dorénavant, on accepte le fait que ces vidéos donnent de la visibilité aux artistes et on espère que les gens iront ensuite sur Spotify ou iTunes — où nous gagnons de l’argent à chaque écoute. » Cette précision vient aussi montrer l’évolution en une décennie de cette culture trailer music sur Youtube, et l’importance qu’elle progressivement pris même auprès des professionnels.

Certaines chaînes complètent leurs revenus via d’autres sources. Sous les vidéos d’Epic Music World, on peut trouver un lien vers une boutique Spreadshirt. Et, en règle générale, les propriétaires font appel à l’aide de la communauté en mettant en place un Patreon ou une quelconque autre plateforme de dons.

Quelques pistes de découverte

Pour découvrir cette culture des musiques de bande-annonce, le mieux est de se tourner vers les mixs. Les chaînes Youtube en proposent régulièrement plusieurs par style d’ambiance. En voici trois assez significatifs :

  • Ambiance dramatique et action

  • Ambiance futuriste et cyberpunk

  • Ambiance douce et émotive

Partager sur les réseaux sociaux