Malgré la présence de deux immenses jeux qui font rêver, Square Enix a loupé son show de l'E3 2019. Comme l'an dernier.

En 2018, Square Enix n’avait pas laissé un souvenir impérissable dans les têtes des joueurs avec sa conférence E3 — à l’époque un ersatz de Nintendo Direct sans réelle saveur. L’éditeur japonais a mis les bouchées doubles en 2019 avec, cette fois, un vrai show organisé dans un théâtre. Malheureusement, si la forme a été meilleure, la firme a encore rappelé que tenir un tel rendez-vous n’était pas donné à tout le monde.

Pourtant, on ne pourra pas affirmer que Square Enix manquait de cartouches sérieuses. Entre Final Fantasy VII Remake et Marvel’s Avengers, qui ont tenu leur rang, il y avait de quoi dire. Sauf qu’entre les deux mastodontes, les annonces ont plutôt ressemblé à des fléchettes tranquillisantes, provoquant un ennui dans l’assemblée malgré les cris d’une foule contente de voir un empilement de remakes et de RPG dont on a fini par mélanger les noms.

Du recyclage en veux-tu en voilà

Square Enix a démarré sa conférence avec Final Fantasy VII Remake, dont il avait annoncé la date de sortie la veille, au détour d’un concert (ce sera pour le 3 mars 2020 sur PlayStation 4). Il s’agira de la première partie de la relecture ambitieuse d’un RPG aujourd’hui âgé de 22 ans. Elle se déroulera exclusivement à Midgard, sachant qu’il y aura plus de matière que dans le jeu original, pour remplir deux Blu-ray entiers.

La vidéo de présentation dévoilait le gameplay, qui réadapte le tour par tour a priori avec intelligence (on vous en dira plus après y avoir joué). L’éditeur a quand même passé 20 minutes sur son RPG, au point de spoiler un combat contre un boss clé. La générosité a parfois ses limites. 

Final Fantasy VII Remake // Source : Square Enix

Square Enix a terminé sa conférence avec Marvel’s Avengers, annoncé de longue date et développé par Crystal Dynamics (appuyé par une foule de studios). Si on peut émettre quelques réserves sur la direction artistique (surtout le design des super-héros), le titre à paraître sur PlayStation 4, Xbox One, PC et Google Stadia le 15 avril 2020 devrait avoir les moyens de ses ambitions.

On pourra incarner au choix Captain America, Hulk, Iron Man, La Veuve Noire ou Thor dans un jeu porté par la narration (une histoire de catastrophe qui a divisé les Avengers). Au menu, on retrouvera de la coopération en ligne et un contenu évolutif (avec DLC gratuits comme les jeux dits « service »).

Square Enix peut-il être plus percutant ?

Entre les deux ? Des remakes, des remakes, des remakes… Des RPG japonais à foison, une grosse extension pour Final Fantasy XIV, un portage de Final Fantasy VIII sur plein de plateformes actuelles, une nouvelle licence développée par un studio volontaire mais qui n’a rien fait de bien (Outriders, par People Can Fly)…. Square Enix avait tellement envie de remplir qu’il a mis du Life is Strange 2 et du Square Enix Music (une playlist avec des bandes originales de ses jeux).

En résumé, on a eu les yeux ébahis devant Final Fantasy VII Remake, puis on a somnolé avant de rouvrir les yeux en grand pour Marvel’s Avengers. Ce qui nous fait dire que Square Enix ne sait pas (encore) faire une conférence et aurait dû aller davantage à l’essentiel en se montrant plus percutant. 2020 sera-t-elle la bonne ? Rendez-vous l’année prochaine.

Partager sur les réseaux sociaux