Google vient de proposer un nouveau jeu pour Halloween, accessible sur sa page d'accueil. Le principe ? Vous devez capturer des esprits vagabonds et les ramener à votre base. Particularité du jeu : il est multijoueur. C'est une première pour Google.

Ça y est, Halloween est arrivé ! Google, évidemment, ne pouvait pas passer à côté de cette fête. Vous l’avez d’ailleurs peut-être remarqué en passant sur la page d’accueil du moteur de recherche : la firme de Mountain View a provisoirement remplacé son traditionnel logo par un mini-jeu. Sa particularité, outre qu’il participe aux festivités ? Il est multijoueur. Une première pour Google.

Le principe est très simple : vous incarnez un spectre (fort mignon) et votre objectif est de collecter des esprits dans la zone de jeu pour ensuite les ramener à votre base. Pour cela, vous aurez des coéquipiers. Mais attention ! Il y aura une autre équipe en face qui aura le même objectif. À la fin de la partie, le camp qui a obtenu le plus de points remporte la victoire !

Fantôme base Doodle
La base violette, dans laquelle il faut ramener les âmes errantes. // Source : Google Doodle

Un Doodle multijoueur

Évidemment, pour rendre les choses un peu plus amusantes, Google a prévu toutes sortes de situations : par exemple si votre fantôme traverse la traîne formée par les captures qu’un rival cherche à ramener à sa base, vous pouvez en voler (évidemment, les vôtres aussi peuvent être dérobées). Il y a aussi des pouvoirs particuliers en jeu, que l’on peut obtenir, comme une vitesse accélérée ou un pouvoir magnétique.

Par défaut, les parties à plusieurs s’organisent entre parfaits inconnus. Mais il est tout à fait possible, via des liens personnalisés, de s’organiser des parties entre amis ou avec ses proches (ou les deux à la fois !). À chaque fois, les affrontements se font à quatre contre quatre. Le tout est opéré par la plateforme de calcul et de stockage de Google dans le cloud, Google Cloud Platform.

Doodle flammèches
Les esprits capturés que vous devez ramener. Attention à ne pas vous les faire dérober ! // Source : Google Doodle

Partager sur les réseaux sociaux