La version GameCube d'Animal Crossing intègre un émulateur de jeux NES. Un secret déniché il y a peu par un chercheur en sécurité.

Il arrive parfois que certains jeux vidéo livrent leurs secrets bien des années plus tard. Preuve en est avec la version GameCube d’Animal Crossing, sorti en 2001 au Japon (en 2004 chez nous). Effectivement, un chercheur en sécurité vient de mettre la main sur un émulateur NES intégré à la simulation de vie de Nintendo.

Le fait est qu’Animal Crossing autorise l’accès à certains titres NES via des objets à récupérer dans le jeu. Mais la découverte de James Chambers, qui a expliqué sa méthode sur un blog le 11 juillet 2018, met le doigt sur la possibilité de lire des ROM (Read-Only Memory) via le lecteur de carte mémoire de la console.

NES dans Animal Crossing

Des petites NES, avec ou sans jeu

Dans Animal Crossing, vous pouvez trouver des petites NES, sur lesquelles sont posées des boîtes de jeu (par exemples, Excitebike et Golf). Lorsque vous interagissez avec ces boîtes, un petit moment nostalgique vous attend. Il existe également une console NES sans rien dessus, ce qui signifie que vous n’avez pas de jeu pour en profiter. En cherchant à accéder au menu des développeurs, James Chambers s’est rendu compte que cette NES «  tente en réalité de scanner la carte mémoire à la recherche de fichiers contenant des images de ROM NES ».

NES dans Animal Crossing

Il précise que cet émulateur intégré est fonctionnel car il est capable de lire la plupart des jeux qu’on lui envoie, à condition que les ROM aient le format adéquat. Après plusieurs expérimentations, l’intéressé a pu lancer Mega Man, Pinball ou encore Battletoads. Il a même partagé un logiciel permettant de convertir ses fichiers au format approprié.

Nul ne sait pourquoi Nintendo avait choisi d’implémenter un émulateur générique dans Animal Crossing. On peut penser, à en juger par le fonctionnement via le lecteur de carte mémoire, que le constructeur a imaginé vendre et/ou distribuer des cartes contenant des jeux NES — une sortie de Console Virtuelle, avant l’heure. D’autres y voient davantage un outil, qui a permis aux développeurs de tester l’émulation.

Partager sur les réseaux sociaux