Envie de sortir à Paris en juillet ? Laissez-nous vous guider dans des lieux d’exception où la culture rencontre la science et le numérique.

La chaleur est arrivée sur la capitale et il est donc plus que temps de se réfugier dans les endroits climatisés. Musées et expositions sont sans nul doute vos meilleures options et en ce moment, la programmation culturelle s’est donné le mot : numérique, data, technologie et expériences peuplent les lieux parisiens de la culture. Petit tour des places to be.

Coder le monde au Centre George Pompidou

Les artistes numériques les plus parmi les plus avancés de notre ère se sont donnés rendez-vous au centre George Pompidou pour une exposition nommée Coder le monde. Cette exposition est doublée d’une installation de l’immense Ryoji Ikeda, qui avait posé ses valises à la Villette l’hiver dernier. L’œuvre de cet artiste et compositeur de musique électronique se vivent en immersion complète : la projection hallucinée et stroboscopique répond au bruit assourdissant des sons. Difficile d’en sortir indemne. Un événement à ne pas manquer, rare et précieux. Jusqu’au 27 août.

1 2 3 Data à la Fondation EDF

La Fondation EDF est aussi méconnue qu’elle est exigeante. Ce petit musée métro Sèvre-Babylone abrite souvent des expositions de qualité. En ce moment, l’enceinte accueille sur deux étages plusieurs artistes numériques qui ont travaillé le concept de la donnée. De leur protection à leur modélisation en passant par leur utilisation pour créer des formes d’art nouvelles, tout y est. 1 2 3 Data a le luxe d’élever le regard et d’éviter assez habilement la caricature big brother and co. Le dernier étage est une sorte de bibliothèque d’œuvres en ligne, car l’art numérique se passe aussi sur le web. On adore. Jusqu’au 6 octobre (et gratuit).

Effets spéciaux à la Cité des Sciences

Cité des Sciences

Cité des Sciences

Envie de ruiner les rêves de vos enfants ou, au contraire, faire naître une vocation dans une filière qui recrutera probablement encore quand ils seront adultes ? L’exposition Effets spéciaux de la Cité des Sciences est une bonne idée pour une sortie familiale. En trois temps, explorant tout aussi bien la préprod que la post-prod ou le tournage, l’exposition va expliquer comment naissent les icônes du cinéma moderne. Jusqu’au 26 août.

Artistes et robots au Grand Palais

Si vous avez lu le premier paragraphe, vous savez que c’est la fin de l’exposition Artistes et robots au Grand Palais. C’est donc votre dernière chance pour aller la voir. Et on ne peut que vous la conseiller : elle questionne habilement notre rapport à l’intelligence artificielle et à la robotique, par des œuvres d’art bien sélectionnées.

Libérez Émilie

Envie de flipper en réalité virtuelle dans une expérience qui ressemble un peu à ce que nous montrait Black Mirror dans sa troisième saison ? On ne vous en dit pas plus : rendez-vous au 104, à deux, pour libérer Émilie. À vos risques et périls.

 

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.