Incarnez un chef de gang sans pitié et usez de tous les moyens à votre disposition pour prendre le contrôle de la ville. Bienvenue dans Cyberpunk 2077 – Les gangs de Night City, l’adaptation en jeu de société du célèbre jeu vidéo.

C’est quoi, le jeu de société Cyberpunk 2077 ?

Vous incarnez un chef de gang impitoyable et êtes prêt à tout pour dominer les bas-fonds de Night City. Affrontez les autres groupes, avec vos armes ou sur le Net, pour prendre le pouvoir.

Accessible à partir de 14 ans, pour 1 à 4 joueurs et des parties qui durent entre 90 et 120 minutes, Cyberpunk 2077 est un jeu à la fois d’affrontement, de majorité et de contrôle de territoire. Évidemment inspiré du jeu vidéo éponyme, vous n’avez pas besoin d’avoir joué à ce dernier pour pratiquer la version sur table.

Édité par CMON, Cyberpunk 2077 – Les gangs de Night City est un jeu d’Andrea Chiarvesio, Eric M. Lang, Alexio Schneeberger et Francesco Rugerfred Sedda, illustré par plein de monde, et commercialisé au prix de 99,95 € chez Philibert.

Comment joue-t-on au jeu de société Cyberpunk 2077 ?

Dans Cyberpunk 2077, chaque joueur incarne l’un des quatre gangs proposés dans la boîte. Les règles sont les mêmes pour tout le monde, mais chaque gang vient avec de petites particularités propres qui peuvent orienter votre manière de joueur.

L’énorme plateau central représente les différents quartiers de Night City. Chaque quartier dispose d’un ou deux points d’intérêt qu’il est intéressant de contrôler, et vous permet de gagner l’une ou l’autre des ressources du jeu.

À votre tour de jeu, vous avez le choix entre deux possibilités : faire deux actions ou récupérer.

Cyberpunk 2077 - Les gangs de Night City
Le plateau. // Source : CMON

Vous en disposez de cinq actions différentes (plus un joker permettant de refaire n’importe laquelle des autres). Vous pouvez ainsi activer l’un des trois groupes de personnages de votre gang. Les solos sont les bagarreurs qui servent à agresser les autres gangs et de prendre le contrôle des territoires. Les netrunners aident à naviguer dans les tréfonds du dark web. Plus vous vous enfoncez dans la matrice, plus vous êtes récompensé, mais plus vous risquez d’y laisser des plumes. Les techies enfin permettent de déployer des drones, de recruter de nouveaux membres (plus forts, spécialisés… mais moyennant finances), et de saisir des opportunités pour gagner des ressources et des points de réputation.

Vous pouvez aussi construire de nouvelle planque dans d’autres quartiers de la ville, pour plus tard y déployer de nouvelles unités, ou améliorer vos armes. Ces dernières servent lors des affrontements, qui sont régis par un système très simple, dans lequel chaque participant joue une seule carte, quoique finalement très efficace.

Cyberpunk 2077 - Les gangs de Night City
Les cartes. // Source : CMON

Mais attention, vous ne pouvez réaliser chaque action qu’une seule fois. Quand votre stock d’actions est épuisé, ou tout simplement quand vous le souhaitez, vous pouvez décider de passer votre tour pour récupérer. Vous regarnissez alors votre stock d’actions disponibles, gagnez différentes ressources selon les quartiers que vous contrôlez ou êtes présent, et recrutez de nouvelles unités.

Les tours des joueurs se suivent ainsi, jusqu’à la fin de la partie. Cette dernière survient soit quand un joueur atteint suffisamment de points de réputation, soit quand on arrive à la fin du scénario choisi en début de partie. Il y en a quatre proposés dans la boîte (dont un d’initiation), et ils permettent de rythmer la partie, en proposant différents embranchements scénaristiques selon les actions et les choix des joueurs.

Pourquoi jouer à Cyberpunk 2077 ?

On est toujours un peu réticent à essayer un jeu de société issu d’une licence vidéoludique. Même si c’est moins le cas ces dernières années, les adaptations sont souvent décevantes et l’unique but de la licence est d’appâter le chaland pour lui soutirer quelques euros.

Bonne pioche finalement, puisque Cyberpunk 2077 – Les gangs de Night City est un jeu tout à fait plaisant. Même si, comme notre groupe de joueurs, vous n’avez jamais pratiqué le matériau originel. Évidemment, si vous avez déjà joué au jeu vidéo, vous retrouvez des références évidentes. Mais ne pas y avoir joué n’est pas pénalisant et ne doit surtout pas constituer un frein.

Cyberpunk 2077 - Les gangs de Night City
La boîte. // Source : CMON

La taille de la boîte, la profusion de petits jetons, la taille du livret de règles, et notamment le prix affiché, peuvent un peu effrayer de prime abord. Bien sûr, on ne le conseille pas aux néophytes qui seraient très certainement perdus. Mais si vous avez déjà un peu l’habitude de jouer, les règles ne sont finalement pas très complexes. La taille du livret s’explique aisément : il est très détaillé, aéré, et regorge d’exemples.

Cyberpunk 2077 est un mélange de genres qui fonctionne plutôt bien. On y retrouve, bien sûr, de l’affrontement, et par ailleurs du contrôle de territoires, de la majorité, de l’opportunité, de la négociation (les alliances se font et se défont, les promesses se tiennent… ou pas, etc.).

Cyberpunk 2077 - Les gangs de Night City
Source : CMON

Les tours sont fluides, rapides. Les différentes actions sont logiques et instinctives. Les phases de combat sont certes simplifiées à l’extrême, mais ont le mérite de se régler rapidement et permettent tout de même quelques surprises et retournements de situation.

L’ambiance autour de la table et l’orientation donnée aux parties dépendent entièrement des choix des joueurs. Certaines parties se règlent à coups de flingues, quand dans d’autres, on se croirait presque dans un jeu de gestion pacifiste.

On conseille tout de même d’y jouer à trois ou quatre joueurs pour amplifier l’interaction. Les parties à deux sont un peu plus plates et potentiellement à sens unique si l’un des deux joueurs prend rapidement l’ascendant.

Le matériel est de bonne facture (quoiqu’un peu sombre, mais c’est dans le thème), même si on regrette une fois encore cette profusion de plastique. Faites tout de même attention à bien distinguer les différents personnages : même si les socles sont différents, on a tout de même vite fait de les confondre, et cela peut un peu fausser la partie.

Si vous cherchez un jeu d’affrontement, mais pas que (et vraiment pas que), avec des règles finalement assez simples, des parties rythmées et tendues, et si en plus, vous êtes fan de la licence, Cyberpunk 2077 est une vraie bonne idée d’achat. Toute la richesse du jeu se retrouve dans le dilemme constant entre les différentes actions et la nécessité de récupérer. En tout cas, ce fut une réelle bonne surprise en ce qui nous concerne et toutes les personnes avec lesquelles nous avons joué.

En bref

Source : CMON

Cyberpunk 2077 – Les gangs de Night City

Voir la fiche
Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.