La bande-annonce de The Acolyte, la future série de l’univers Star Wars, montre que les Sith, les ennemis jurés des Jedi, sont présents. Des fans de la saga pointent des inconsistances scénaristiques, les Sith étant censés avoir disparu. Mais ce n’est pas si simple.

La bande-annonce de The Acolyte, la nouvelle série Star Wars, vient d’être dévoilée — et déjà, les fans se penchent sur ses moindres détails, comme la couleur jaune des sabres laser ou l’identité des nouveaux chevaliers Jedi… Tout est passé au peigne fin. Et s’il y a bien un élément que le public n’a pas manqué, c’est le sabre laser rouge que l’on peut voir à la fin du trailer. Or, une telle arme ne peut signifier qu’une chose : les Sith sont de retour.

De nombreux fans ont été ravis à l’idée de constater le retour des ennemis jurés des Jedi, promesse de nouveaux affrontements entre le côté clair et le côté obscur de la Force. Cependant, d’autres ont pointé du doigt un souci particulier : celui de la « continuité rétroactive ». Selon eux, le fait qu’un Sith soit présent dans The Acolyte enfreint certaines indications narratives de l’univers de Star Wars.

Sur Reddit, un internaute s’est par exemple insurgé contre la présence de ces seigneurs noirs. « Une série Disney, qui se passe avant l’épisode I, avec des Sith qui étaient supposés être tous éteints… Cela dévalorise Yoda et l’idée que Palpatine était ce Sith épique qui a réussi à s’imposer. J’ai l’impression que tout ce que nous savons, ce qu’on nous a dit et ce que nous avons vécu dans les films de notre enfance est en train d’être réécrit pour créer du contenu », regrette-t-il.

Pourtant, ce que l’on découvre dans la bande-annonce de The Acolyte peut toujours correctement s’articuler avec ce qui est raconté dans les films et les séries Star Wars.

Aucun problème de continuité scénaristique

Un rappel chronologique, tout d’abord. L’histoire de The Acolyte se déroule bien avant les films Star Wars. Son intrigue se place durant une période appelée « la Haute République », lorsque l’ordre Jedi est à son apogée. On se trouve alors environ un siècle avant La Menace fantôme — l’épisode I, qui ouvre la prélogie.

Dans ce film, sorti au cinéma en 1999, on voit le tout jeune Anakin Skywalker faire son apparition, lorsque Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi s’échouent sur Tatooine. L’ordre Jedi est toujours en place, tout comme la République. Il n’y a pas de menace obscure évidente, mais de « banales » disputes commerciales (qui dégénéreront plus tard).

Cependant, le long-métrage comporte une réplique notable, qui est brandie aujourd’hui comme la preuve que The Acolyte altère ce qui est établi dans l’épisode I. Durant cette séquence, le maître Jedi Ki-Adi-Mundi dit que « les Sith ont disparu depuis près de mille ans. » En conséquence, la présence de Sith dans The Acolyte contreviendrait avec cette affirmation.

Cependant, c’est aller un peu vite en besogne. Comme l’a fait remarquer sur X (ex-Twitter) _Deathtrooper, un fan de la saga, « ce n’est pas parce que les Jedi croient que les Sith ont été détruits que c’est vrai. En fait, la prélogie [les épisodes I, II et III, NDLR] nous montre clairement que les Sith n’ont jamais disparu. Palpatine — un Sith — avait déjà une influence significative sur le Chancelier et la Fédération du Commerce dans La Menace fantôme. » L’apprenti de Palpatine, Dark Maul, se bat d’ailleurs contre Qui-Gon Jinn peu de temps avant que le Jedi ne rapporte l’incident au Conseil.

Dark Maul
Le Sith Dark Maul. // Source : Lucasfilm

Plus tard, toujours dans l’épisode I, Yoda semble d’ailleurs être très au fait des pratiques des Sith. « Toujours par deux ils vont, ni plus, ni moins… Le Maître et son apprenti… », déclare-t-il. Ce n’est pas tout : dans le film suivant, L’Attaque des clones, un dialogue entre Mace Windu et Yoda montre bien que les Jedi sont conscients de leurs faiblesses, et qu’ils ne peuvent pas tout voir. « Seuls les seigneurs Sith connaissent notre faiblesse », reconnait d’ailleurs Yoda.

La série The Acolyte sera diffusée en exclusivité sur Disney+, à partir du 4 juin 2024. Le service de streaming est disponible à partir de 5,99 euros par mois, ou bien à partir de 29,99 euros par mois avec l’offre Canal + Ciné Séries.

« [La prélogie] montre clairement que les Jedi étaient aveugles au côté obscur, qu’ils étaient affaiblis et que seuls les seigneurs noirs des Sith étaient au courant. Quel est donc le problème de l’implication des Sith dans The Acolyte ? », s’interroge donc Deathtrooper. Il ne serait pas surprenant que certains membres de cet ordre néfaste aient survécu tout au long de ce millénaire, en demeurant tapis dans l’ombre.

Le problème de continuité suggéré par certains internautes n’en est donc pas vraiment un. Ki-Adi Mundi comme les autres grands maîtres ne sont pas omniscients. Ils n’ont pas su détecter Dark Sidious lorsqu’il se faisait passer pour un simple sénateur. Il n’est pas non plus surprenant que les Sith de l’époque de The Acolyte n’aient pas non plus été repérés par les membres de l’ordre Jedi.

Reste toutefois une interrogation. Si les Sith se révèlent aux Jedi dans la série The Acolyte, qui se passe cent ans avec La Menace fantôme, pourquoi ce fait semble inconnu des Jedi lorsque Ki-Adi Mundi prend la parole ?

Un tel incident, un tel péril, une telle révélation ferait normalement le tour de l’ordre Jedi et marquerait certainement les esprits de manière durable, même un siècle plus tard. Voilà un mystère que la série devra certainement régler. Peut-être en amenant le ou les Sith à tuer tous les Jedi qui seraient témoins de leur retour ?

The Acolyte
Il n’y a pas d’offres pour le moment
Source : Montage Numerama

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.