Dans Helldivers 2, c’est la solidarité qui fait le socle de l’expérience. Mais on peut aussi tuer ses coéquipiers, volontairement ou involontairement, en raison d’un gameplay réaliste. Un choix justifié par les développeurs.

Inspiré du film Starship Troopers, Helldivers 2 est un jeu vidéo axé sur la coopération. Chaque partie s’articule autour d’une escouade de soldats chargés de remplir un objectif face à l’une des deux factions ennemies. Il y a aussi un conflit global, piloté par un maître du jeu. Cette philosophie centrée sur la solidarité est contrebalancée par un élément de gameplay réaliste : on peut tuer ses frères d’armes dans Helldivers 2.

Ainsi, ce qu’on appelle le tir allié est constamment activé dans Helldivers 2, ce qui veut dire qu’il faut faire attention à l’endroit où on vise avant d’appuyer sur la détente. Par conséquent, une balle perdue risque de venir se loger dans le crâne d’un camarade qui passait par là. Même chose pour certains stratagèmes, comme les tourelles ou les bombardements. Il faut faire attention à leur zone d’effet.

Ce choix approfondit un peu plus l’expérience, en ajoutant une dose de tension supplémentaire (et quelques moments humoristiques). Est-ce que les développeurs finiront par ajouter une option désactivant le tir allié ? A priori, non.

Dans Helldivers 2, le tir allié est important

Johan Pilestedt, PDG et directeur créatif chez Arrowhead Studios, a tenu à justifier l’existence du tir allié dans Helldivers 2, à l’occasion d’un entretien publié le 12 mars sur le PlayStation Blog. « Lorsque nous créons un jeu, notre priorité est de le rendre crédible. Le monde du jeu doit suivre une logique cohérente, c’est pourquoi le tir allié est présent. Si vos balles peuvent tuer vos ennemis et que vos ennemis peuvent vous tuer, il est logique que vos balles puissent également tuer vos alliés », explique-il.

helldivers 2
Visez bien, et vos camarades apprécieront. // Source : Arrowhead

Arrowhead Studios privilégie donc le réalisme à l’accessibilité, puisque le tir allié peut constituer un frein pour celles et ceux qui y verraient plutôt une contrainte — surtout dans un contexte où des personnes pourraient le faire de manière volontaire. « Le tir ami fait du joueur un élément interactif à part entière dans un jeu où votre positionnement et votre esprit d’équipe sont cruciaux », ajoute le patron du studio. Dernier argument : il y a une forme d’humour noir qui se crée quand on tue maladroitement un ami.

Désactiver le tir allié aurait un impact désastreux sur Helldivers 2, qui perdrait une bonne partie de son essence, et diminuerait la tension qui peut rapidement augmenter en pleine fusillade, lorsque les choses partent dans tous les sens.

Le studio veut qu’on se sente « humain », ce qui implique la nécessité d’appuyer la vulnérabilité face à des menaces surhumaines. Pour le studio, « les joueurs sont en constante réflexion – pas dans le sens de ‘résoudre un puzzle’ mais plutôt dans une vision beaucoup plus primitive de la résolution d’un problème. » Ces choix payent puisque le jeu est un succès incroyable depuis son lancement il y a plus d’un mois.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !