Disponible depuis le 8 février sur PlayStation 5 et PC, Helldivers 2 attire beaucoup de monde. Il est même devenu le meilleur lancement d’un jeu Sony sur Steam, battant un certain God of War. En y jouant, on comprend pourquoi.

155 926 : c’est le nombre de personnes qui se sont connectées en même temps à Helldivers 2 sur Steam, le dimanche 11 février, selon SteamDB. C’est un record pour un jeu édité par PlayStation, détenu jusque-là par God of War (73 529 personnes en 2022). C’est donc un départ canon pour cette suite également disponible sur PlayStation 5, depuis le 8 février. Et ce petit succès ne vient pas de nulle part.

Développé par Arrowhead Game Studios, Helldivers 2 est un jeu de tir à la troisième personne (TPS) qui met l’accent sur un argument imparable : la coopération. Si on peut y jouer seul avec des inconnus, l’intérêt est surtout de se réunir avec ses amis pour prendre part à des missions frénétiques et corsées, où la communication est primordiale pour s’en sortir. Spectaculaire et addictif, Helldivers 2 s’appuie par ailleurs sur un second degré qui rappelle Starship Troopers, le film culte de Paul Verhoeven.

Helldivers 2 // Source : Capture PS5
Helldivers 2. // Source : Capture PS5

Helldivers 2 s’appuie sur une formule savoureuse pour convaincre

Dans Helldivers 2, on se bat contre deux factions : des extraterrestres géants qui ressemblent à des gros insectes (un autre rappel pour Starship Troopers) ou des robots qui font penser aux Terminators (un clin d’œil de plus à la SF). De prime abord, l’expérience a l’air simpliste et Helldivers 2 ne serait alors qu’un simple TPS comme on en a vu tant d’autres. Il parvient néanmoins à se démarquer par quelques bonnes idées bien intégrées. Et une exigence qui impose certaines précautions.

Helldivers 2 // Source : Capture PS5
Voilà ce qu’il se passe quand on envoie un gros missile dans Helldivers 2. // Source : Capture PS5

Comme Helldivers 2 est axé sur la coopération, il faut faire attention à tout ce qu’on fait. Ainsi, on pourra mettre une balle perdue à un allié si on vise mal, sachant que le gameplay se veut réaliste : on tremble quand on bouge tandis que le rechargement des armes est uniquement manuel. Arrowhead Game Studios nous fournit aussi des stratagèmes, des aides envoyées par notre vaisseau. Elles sont multiples : caisses de ravitaillement, pièces d’arsenal, frappes orbitales, tourelles… Mais là, encore, attention : votre soutien peut s’écraser sur un coéquipier si vous communiquez mal.

Helldivers 2 est donc un jeu où il faut constamment faire attention aux autres et à soi, tout en évitant de se faire submerger par une horde d’ennemis. Il est nécessaire de réfléchir, mais également d’agir vite (les missions doivent être terminées dans un temps imparti, avec obligation de s’extraire de la zone) et de (vraiment) collaborer dans certaines tâches.

En résultent des moments sous haute tension, où on se demande si on va pouvoir s’en sortir sans encombre. Il y a aussi des séquences hilarantes, quand on juge mal le point d’impact d’un stratagème ou qu’on déclenche des phénomènes systémiques. Voilà pourquoi les gens adorent Helldivers 2, malgré quelques désagréments techniques (on a déploré plusieurs sautes de connexion aux serveurs depuis la sortie).


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !