Entre récits initiatiques et grandes aventures épiques, ces 9 romans de fantasy, récents, sont d’excellentes idées de cadeaux pour Noël.

Et soudain la magie s’immisce au pied du sapin : à Noël, offrir des livres de fantasy ajoute encore plus de merveilleux aux fêtes de fin d’année. Voici notre sélection d’ouvrages récents issus de ce genre littéraire, pour faire plaisir à vos proches.

Après avoir trouvé votre bonheur du côté de la Fantasy, vous pouvez aussi piocher dans notre guide de Noël 2023 des livres de science-fiction.

Himilce, Emmanuel Chastellière

Source : Argyll
Source : Argyll

241 avant notre ère. Le général carthaginois Hannibal s’apprête à mener une guerre contre Rome. Son expédition démarre dans l’actuelle Espagne (qui n’existait pas alors). Pour solidifier ses alliances, il épouse Himilce, la fille d’un roi. C’est un mariage politique, sans amour. Quand les hostilités s’apprêtent à éclater, Hannibal envoie Himilce à Carthage. Pour la protéger… ou surtout pour la faire prisonnière : les troupes du roi ne peuvent rompre l’alliance. Si Hannibal est déjà bien connu, quel est le point de vue de la princesse Himilce ? Comment s’intègre-t-elle dans les intrigues politiques du palais de Carthage ?

Emmanuel Chastellière, fidèle à cette approche qu’il aime tant, mise sur une alchimie entre le roman historique et la Fantasy. Il dresse aussi le portrait d’une héroïne attachante, qui trouve sa puissance autrement que dans son égo — pourtant au beau milieu de guerres d’égos. Et la magie, elle, s’insinue dans la dimension mythologique du récit. Emmanuel Chastellière ne déçoit jamais dans sa maîtrise narrative.

Himilce, Emmanuel Chastellière, Argyll, 434 pages, 24,90 euros

La Cité diaphane, Anouck Faure

Source : Argyll
Source : Argyll

C’était une cité somptueuse, un monument architectural sans pareil. Comme issue de contes merveilleux, Roche-Étoile s’élevait dans les nuages. Mais elle a chuté, elle est tombée du ciel en raison d’une énigmatique malédiction. Il n’en reste plus qu’une nécropole lugubre, brumeuse. Dans les ruines de Roche-Étoile, les ombres sont inquiétantes, les eaux sont toxiques.

L’archiviste d’une contrée voisine s’y rend en expédition. Sa mission, retranscrire le récit de la chute. Cependant, Roche-Étoile n’est pas que ruines, ou en tout cas, ces dernières ne sont pas pleinement accueillantes. La Cité Diaphane est une forme de dark fantasy, ou de conte gothique. Anouck Faure signe un roman sombre, mais parfaitement ensorcelant.

La Cité diaphane, Anouck Faure, Argyll, 262 pages, 21,90 euros

Tress de la mer Émeraude, Brandon Sanderson

Source : Livre de Poche
Source : Livre de Poche

Tress, laveuse de vitre, est secrètement amoureuse de Charlie, le fils du duc. Quand celui-ci disparaît, elle décide de quitter cette petite île isolée pour partir à sa recherche. Préparez-vous alors à un récit épique, une odyssée régit par un maître-mot : l’aventure ! Et, comme le suggère bien la couverture du Livre de Poche, une aventure en grande partie maritime — pirates et capitaines de navires au rendez-vous. Mais vous croiserez aussi des sorcières et… des spores.

Avec des retournements de situation et de l’humour à tous les coins de page ou presque, Sanderson livre un roman à dévorer. Et la détermination de l’héroïne, Tress, peut conquérir tous les cœurs.

Certes, Tress de la mer Émereude s’inscrit dans l’univers déjà bien installé par Sanderson. Les lecteurs et lectrices avides de son travail y auront leurs repères. Il reste cependant indépendant : il est idéal pour découvrir Sanderson.

Tress de la mer Émeraude, Brandon Sanderson, Livre de Poche, 656 pages, 24,90 euros

Les Dix mille portes de January, Alix E. Harrow

Source : Livre de Poche
Source : Livre de Poche

C’est dans un livre que January découvre l’une des fameuses dix mille portes — des portes qui, réparties partout dans le monde, mènent vers des « ailleurs ». Là où l’on pourrait s’attendre à un récit de voyage à travers ces portes, Alix E. Harrow adopte une narration plus originale : c’est avant tout l’histoire de la découverte de ces portes. D’ailleurs, les points de vue narratifs s’articulent entre le fameux livre et le propre récit de January.

Du côté de January, on découvre sa vie à son époque. Elle est une quasi-orpheline, et, en tant que métisse, subit de plein fouet le racisme des États-Unis au début du 20e siècle ; en plus de la société patriarcale qui apparaît dans toute sa brutalité. C’est par ailleurs un roman initiatique de passage à l’âge adulte (assez proche d’une littérature young adult, mais néanmoins adulte).

In fine, Les dix mille portes de January est une histoire sur la force des écrits, presque leur magie, et avec plusieurs niveaux d’interprétation. Un immense plaisir de lecture.

Les Dix mille portes de January, Alix E. Harrow, Livre de Poche, 528 pages, 9,70 euros

Du thé pour les fantômes, Chris Vuklisevic

Source : Denoël
Source : Denoël

C’est le livre de fantasy à offrir absolument aux amatrices et aux amateurs de thé !

Deux sœurs jumelles, Agonie et Félicité, sont réunies par la mort de leur mère, à l’âge adulte, après de nombreuses années de froid entre elles. Elles vont devoir faire équipe pour retrouver le spectre de leur mère. Oui, car Agonie est une sorcière, et Félicité est une passeuse — elle convoque les fantômes grâce à des thés rares.

Cette quête familiale, parfois sombre, relève tant du voyage que de l’exploration intime, voire intimiste, où fantômes et théières rebelles se côtoient, dans une galaxie d’émotions qui sonnent toujours juste grâce au talent de l’autrice. Un roman atypique, dont on découvre doucement les méandres, et qui se transforme en pur régal.

Du thé pour les fantômes, Chris Vuklisevic, Denoël, 448 pages, 21 euros

L’impératrice du Sel et de la Fortune, Nghi Vo

Source : L'Atalante
Source : L’Atalante

Voilà un bien étrange roman de fantasy, construit autour d’une atmosphère mystérieuse pleine de charme. L’impératrice du Sel et de la Fortune est l’histoire d’un exil : celui de In-yo.

Son exil l’a menée notamment dans une demeure, près d’un lac rougeoyant. C’est là que, bien plus tard, se rend Chih, un adelphe venant d’une abbaye, ainsi que Presque-Brillante, une sorte d’animal magique. Sur place, les objets ont une histoire particulièrement. Mais il y a aussi une rencontre, faisant un intervenir un autre point de vue : celui de Lapin, une ancienne servante de In-yo. Lapin va, justement, pouvoir raconter l’histoire de ces objets.

Nghi Vo propose un texte bref et poétique, très singulier. On ne peut que vous conseiller d’offrir la version collector, un très bel objet livre.

Traduction de Mickael Cabon

L’impératrice du Sel et de la Fortune (collector), Nghi Vo, L’Atalante, 128 pages, 14,90 euros

Celle qui devint le Soleil, Shelley Parker-Chan

Celle Qui Devint Le Soleil, de Shelley Parker-Chan // Source : Bragelonne
Celle Qui Devint Le Soleil, de Shelley Parker-Chan // Source : Bragelonne

On vous parlait, en 2022, de Celle qui devint le Soleil. Tout début 2024, sa suite, Celui qui noya le monde, sera publiée son tour chez Bragelonne. Les deux ouvrages forment un diptyque, une histoire complète en deux ouvrages. C’est donc le bon moment pour se lancer dans une saga de fantasy queer, au souffle épique.

Shelley Parker-Chan revisite la dynastie Ming, en Chine. On est effectivement au 14e siècle, à l’époque de l’Empire mongole qui a balayé les précédentes dynasties. La période est troublée, entre famines et violences. Mais l’espoir se situe peut-être du côté d’une famille de paysans, où naît Zhu. Alors que son père l’emmène, elle et son frère, voir un oracle, ce dernier prédit un avenir glorieux à son frère. Quelques jours plus tard, son frère décède lors d’une attaque de bandits, mais elle survit. Et si le destin glorieux était finalement celui de Zhu ?

Entre intrigues politiques et petites touches de magie, Zhu va prendre le contrôle de son destin.

Traduction de Louise Malagoli

Celle qui devint le Soleil, Shelley Parker-Chan, Bragelonne, 412 pages, 19,90 euros

Les Oiseaux du Temps, Max Gladstone et Amal El-Mohtar

Traduit par Julien Bétan // Source : Le Livre de Poche
Traduit par Julien Bétan // Source : Le Livre de Poche

« Je t’envoie cette lettre depuis une étoile qui tombe. »

En 2021, nous vous avions parlé avec affection de la novella de Max Gladstone et d’Amal El-Mohtar, Les Oiseaux du temps. Bonne nouvelle : il est sorti cette année en poche !

Cette novella prend une forme épistolaire. Durant une étrange guerre temporelle, les deux héroïnes — Rouge et Bleu — se laissent des messages à travers les époques qu’elles traversent. Elles sont pourtant censées être ennemies, membres des deux clans rivaux de cette guerre. Mais peu à peu naît une histoire d’amour.

Les Oiseaux du temps est un petit livre hors catégories. Beau, poétique, magique : une lecture inoubliable.

Les Oiseaux du Temps, Max Gladstone et Amal El-Mohtar, Livre de Poche, 216 pages, 7,90 euros

Sirem et l’oiseau maudit, Yasmine Djebel

Source : Rageot
Source : Rageot

On ajoute, à cette sélection, un ouvrage young adult qui y a toute sa place : le premier roman de Yasmine Djebel. Sirem et l’oiseau maudit mise sur un récit initiatique, celui d’une orpheline, Sirem. Celle-ci a perdu ses parents biologiques lors de la guerre des Astres. Recueillie par un notable, Ziri, elle l’aide à tenir sa bibliothèque. Jusqu’au jour où celui-ci est arrêté. Sirem doit partir, mais accompagnée de son oiseau, Tanit, qui est en réalité une femme transformée en faucon par un sortilège (reste à savoir si elle peut vraiment lui faire confiance ?).

Démarre un très joli récit d’aventure, dense, plein de magie. En s’inspirant des légendes d’Algérie pour narrer son propre conte merveilleux, Yasmine Djebel livre un beau récit initiatique et un univers riche.

Sirem et l’oiseau maudit, Yasmine Djebel, 416 pages, 16,90 euros


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.