Blue Beetle n’échappe pas à l’immuable règle des scènes post-générique, caractéristique phare des films de super-héros. Il y en a deux dans le long métrage de DC Comics.

Blue Beetle est bien parti pour être la surprise de cet été au cinéma, dans la catégorie des films de super-héros. Il se distingue des autres par un récit plus centré sur des enjeux humains et une représentation de l’union familiale. Toutefois, il n’échappe pas aux scènes post-générique, éléments de narration propres à la catégorie et exploités à merveille dans le Marvel Cinematic Universe.

On se demandait si Blue Beetle allait avoir des scènes post-générique, étant donné qu’il est déconnecté du cadavre du DCEU et qu’il ne fait pas vraiment partie du reboot actuellement en cours (sous l’égide de James Gunn). Finalement, il y a bel et bien deux séquences bonus après la fin du film, l’une étant beaucoup plus utile que l’autre

Attention, cet article contient des spoilers sur le film Blue Beetle.

Les scènes post-générique de Blue Beetle // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Les scènes post-générique de Blue Beetle // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Blue Beetle a deux scènes post-générique

Scène 1 : les bases pour une suite ?

La première scène bonus apparaît au milieu du générique et pourrait avoir une importance capitale pour l’avenir de Blue Beetle au cinéma. Durant le film, on apprend que Jaime Reyes (Xolo Maridueña) n’est pas la première incarnation du super-héros. Avant lui, il y a notamment eu Ted Kord, qui n’est autre que le frère de Victoria Kord (Susan Sarandon), la grande méchante qui a repris l’entreprise Kord Industries pour fabriquer une armée surpuissante. Ted Kord est aussi le père de Jenny (Bruna Marquezine), qui fournit une aide précieuse à Jaime Reyes.

Ted Kord n’apparaît pas dans le film, mais son ombre ne cesse de planer sur l’intrigue. On apprend ainsi qu’il était obsédé par le Scarabée et qu’il a disparu du jour au lendemain sans laisser de trace. Après le film, on se retrouve alors dans son QG secret, où se sont rendus Jaime et Jenny pour trouver des réponses. Leur passage a réactivé un ordinateur, qui lit un message mystérieux pendant la scène post-générique. Une voix inconnue annonce que Ted Kord est bel et bien vivant et qu’il faut prévenir sa fille. La voix appartient visiblement à Ted Kord lui-même.

On peut donc comprendre que Ted Kord, ex-Blue Beetle, pourrait être l’enjeu principal d’une éventuelle suite : soit il ferait son grand retour, soit l’idée serait de partir à sa recherche. En tout cas, les bases sont posées.

Scène 2 : un simple clin d’œil à un gag du film

La deuxième scène bonus est beaucoup plus anodine. Elle ne sert que de clin d’œil à l’un des moments gags du film, quand l’oncle de Jaime utilise une invention pour brouiller les caméras de surveillance de Kord Industries. Le dispositif remplace alors les images normales par un cartoon mexicain loufoque. La deuxième scène post-générique n’est finalement qu’un rappel des origines latines du héros.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !