Une BD n’est pas si difficile à emporter avec soi dans une valise, et elles nous aident aussi à voyager, par l’art et l’imaginaire. Alors, pour cet été, voici 4 superbes BD (ou séries de BD) rafraichissantes, que l’on vous recommande.

Des cases colorées ou douces, des histoires d’amitié et pour grandir, de l’humour ou de la sensibilité… On vous recommande ces 4 bandes dessinées ou séries de BD, idéales pour s’évader au fil des planches durant vos vacances estivales, tant elles sont aussi belles que rafraichissantes.

Et pour compléter cette sélection, vous pouvez aussi piocher dans de la SF en poche, de beaux romans de fantasy ou même des ouvrages qui vous emmèneront au Japon.

Elles

Elles // Source : Le Lombard
Elles // Source : Le Lombard

La patte artistique d’Aveline Stockart est d’une beauté maîtrisée, au charme plein de vie, apte à vous émerveiller à chaque planche. Combinée au talent d’écriture pétillant de Kid Toussaint, cela donne Elles. Cette trilogie de BD est l’histoire d’Elle, une fille venant d’intégrer un nouveau collège. Sympathique et bienveillante, elle s’intègre rapidement à un groupe d’ami(e)s tout aussi sympathiques. Mais ces derniers découvrent rapidement des changements soudains de personnalité.

Car Elle n’est pas vraiment seule. Elle abrite plusieurs « Elle », en son être, dont vous allez aussi faire la rencontre. Le tome 1 présente des personnages rapidement attachants, puis la suite se transforme en jolie aventure. Il faut dire que tout est assez parfait dans l’œuvre d’Aveline Stockart et Kid Toussaint. Un scénario qui nous parle, une coming-of-age story universelle mais singulière, une esthétique brillante et vivante, des amitiés fortes, des histoires de famille… On se délecte sur trois tomes, d’une rare perfection en chaque détail, pour l’une des créations francophones les plus intéressantes de ces dernières années.

Elles, Kid Toussaint, Aveline Stockart, Le Lombart, Tome 1 (2021), Tome 2 (2022), Tome 3 (2023), 96 pages

Le cœur en braille

Source : Dargaud
Source : Dargaud

Marie-José débarque dans la vie de Victor lors d’un simple contrôle de maths. Élève brillante, et tout aussi talentueuse pour le violon, elle a aussi un secret. Leur étrange amitié, pour laquelle ce secret a une importance, va changer leur vie.

Si l’histoire de Joris Chamblain est superbement bienveillante, elle n’est pas seulement mignonne : elle est d’une grande maturité dans ce qu’elle représente. Quant aux dessins d’Anne-Lise Nalin, ils sont d’une tendresse infinie, des sortes de tableaux d’intimité, éthérés et réalistes tout à la fois. Résultat, Le cœur en braille est une bande dessinée sensible, marquante. Elle réchauffe le cœur et l’on voudrait presque ne jamais la refermer pour garder cette impression de douceur qu’elle dégage.

Le cœur en braille, Joris Chamblain, Pascal Ruter, Anne-Lise Nalin, Dargaud, 2023, 76 pages

(Dé)rangée

Source : Bamboo éditions
Source : Bamboo éditions

Vous aussi, vous avez parfois une petite voix dans votre tête ? Qui oriente vos décisions, qui vous réconforte ou vous juge ? Pour Fleur, cette voix va apparaître sous la forme d’une fée, présente en chair et en os, et répondant au petit nom de Line. Et ce n’est pas pour rien : la vie de Fleur, jeune adulte, est dans une mauvaise passe. Elle ne parvient pas être heureuse. Line est justement là pour l’aider.

Sauf que Fleur est têtue, un peu (beaucoup) chaotique, et qu’elle se déprécie aussi constamment… le chemin ne va pas être si simple. Greg Blondin et Manon livrent une BD drôle et colorée, qui parlera notamment aux jeunes adultes eux aussi un peu perdus dans leurs choix de vie et leur besoin de prendre soin d’eux. (Dé)rangée, c’est rafraichissant et intelligent, avec une Fleur terriblement attachante. Et il y a un chat !

(Dé)rangée, Manon, Greg Blondin, Bamboo Éditions, 2023, 136 pages

La nuit est mon royaume

Source : Rue de Sevres
Source : Rue de Sevres

On vous avait déjà parlé de Claire Fauvel parmi les autrices françaises de BD à suivre absolument. Cet été, profitez-en pour vous plonger dans une histoire de passion musicale, d’amitié et de sororité avec La nuit est mon royaume. Vous rencontrerez alors Nawel, une jeune adulte de 20 ans, qui, avec sa meilleure amie Alice, a créé un groupe de rock. Son rêve : composer tout un album !

Mais en arrivant à Paris, le décalage avec la banlieue devient un problème. La situation empire quand Nawel tombe sur Isak, dont elle tombe amoureuse : elle décide alors de tout quitter pour se consacrer à son rêve d’un premier album.

Claire Fauvel explore la place de l’art dans l’existence, en particulier à cet âge intermédiaire de la vingtaine quand il faut trouver sa place dans un monde pour lequel on ne se sent pas toujours adapté. C’est beau, intense, sensible.

La nuit est mon royaume, Claire Fauvel, Rue de Sèvres, 2020, 150 pages


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.