Du 2 au 5 juillet, c’est la Fête du Cinéma. L’occasion de voir des films pour seulement 5 euros, puisque 6 000 salles baisseront exceptionnellement leurs prix pendant cette opération. Il faut cependant noter que le ticket coûtait 4 euros depuis 2015, ce qui rend l’opération de moins en moins avantageuse dans les petites villes.

Du dimanche 2 au mercredi 5 juillet, la majorité des cinémas de France organisent la traditionnelle opération annuelle de la Fête du Cinéma. Pendant quatre jours, toutes les séances seront à 5 euros, hors supplément (3D, salle premium, technologie spéciale, etc.) Une bonne occasion d’aller voir plusieurs films d’un seul coup, si l’on ne possède pas un abonnement.

Cependant, ceux qui connaissent bien l’événement ont sans doute remarqué un changement : jamais le ticket à la Fête du Cinéma n’a coûté aussi cher. Le tarif de 4 euros s’était installé dans toutes les têtes depuis 2015, grâce à de nombreuses opérations de communication, tandis que les plus anciens se souviennent sans doute d’un temps où le ticket coûtait encore moins cher.

Une remise surtout dans les grandes salles

Combien coûte vraiment une place de cinéma en France ? La réalité est qu’il n’existe pas de consensus, faute d’égalité entre les différentes régions. Le CNC parlait de 7,04 euros en 2021 à l’échelle nationale, tandis qu’une enquête de Presse Citron parue en 2022 misait plutôt sur un prix moyen de 11,28 euros, mais en ne se basant que sur les 20 plus grandes villes. De quoi se faire une idée de l’écart colossal d’une région à une autre.

En passant le prix du ticket durant la Fête du Cinéma à 5 euros, les organisateurs de l’événement ont sans doute rendu l’opération inutile dans des centaines d’établissements à travers la France. Là où le ticket coûte déjà 5 euros, voire moins, l’opération n’a plus aucun sens. En revanche, dans les grandes villes où le billet dépasse facilement les 10 euros (entre 15,50 et 21,50 euros au Pathé Beaugrenelle pour Élémentaire, en projection classique ou en Dolby Cinema), alors la promotion est alléchante. D’une certaine manière, la Fête du Cinéma est devenue une superbe promotion dans les multiplex, à défaut d’être vraiment la fête du cinéma de proximité. Ce n’est pas une critique, mais un fait.

Autre réalité : les prix des tickets augmentent constamment depuis plusieurs années, ce qui peut expliquer pourquoi la Fête du Cinéma s’aligne à son tour. Toujours est-il qu’entre les 2 euros pratiqués entre 2009 et 2011 et les 4 euros pratiqués entre 2015 et 2022, les 5 euros demandés en 2023 font mal au cœur, surtout si on décide d’y aller à plusieurs. En ce qui concerne les autres chiffres de cette courbe, précisons que les tarifs les plus anciens (1,5 euro la place) étaient réservés aux personnes qui payaient une place au tarif plein. Difficile alors de faire la comparaison.

À 5 euros du 2 au 5 juillet, la Fête du Cinéma est une excellente opération dans les grandes villes, avec plein d’excellents films à aller voir en quatre jours. Dans les plus petites communes, l’intérêt est moindre.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !