Des coffres silencieux, verrouillés par un cadenas magique, peuplent le monde de Sanctuaire. Pour les ouvrir, vous aurez besoin d’une clé chuchotante par coffre. Dans Diablo IV, vous trouverez ces clés auprès des cabinets de curiosités.

En vous baladant dans le monde ouvert de Sanctuaire, vous croiserez sur votre route des coffres silencieux. Vous avez peut-être constaté qu’il est impossible de les ouvrir comme n’importe quel autre coffre de Diablo IV. La raison ? Vous devez détenir dans votre inventaire un item particulier : une clé chuchotante. Bonne nouvelle, en obtenir une n’est pas très compliqué.

Vous n’avez pas besoin d’occire des monstres ou de terminer des donjons pour vous procurer des clés chuchotantes. Ce dont les oboles dont vous avez besoin, car ils vont servir de monnaie d’échange auprès de certains marchands pour acheter les fameuses clés. Ces oboles s’amassent au gré de vos aventures, lorsque vous achevez certaines actions en jeu.

Source : Blizzard
La vendeuse d’un cabinet de curiosités. // Source : Blizzard

Où trouver les clés chuchotantes dans Diablo IV ?

Les clés chuchotantes sont vendues dans toutes les grandes villes de Sanctuaire (comme Kyovashad aux Pics Brisés) par des marchands tenant les cabinets de curiosités. Sur la carte, ils sont symbolisés par un petit sac de butin marqué d’un point d’interrogation. Une clé chuchotante coûte 20 oboles. Chaque clé est ensuite consommée lorsqu’elle ouvre un coffre silencieux.

Ce que l’on conseille, c’est d’avoir toujours quelques clés chuchotantes d’avance pour pouvoir ouvrir des coffres silencieux à la volée — ce qui vous épargnera un voyage en ville avec la téléportation. Vous pouvez également dépenser vos oboles pour acquérir des pièces d’équipement aux statistiques et à la qualité aléatoires.

Les coffres silencieux apparaissent au hasard dans le monde ouvert de Sanctuaire. Leur contenu est aussi incertain, tant que vous ne les ouvrez pas. Avec de la chance, vous pouvez parfois tomber sur des items légendaires, mais aussi des pièces d’or. Dans la majorité des cas, néanmoins, les objets proposés ne vaudront pas le coup de les équiper. En somme, voyez ces coffres comme un pari.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.