CD Projekt Red a découvert comment des vulves entièrement modélisées ont pu se retrouver dans la dernière version de The Witcher 3: Wild Hunt. Le fin mot de l’histoire prête à sourire.

Comment des vulves entièrement modélisées ont-elles pu se retrouver dans The Witcher 3: Wild Hunt, sans que CD Projekt Red l’assume pleinement ? Le studio polonais est connu pour sa représentation parfois très poussée de la sexualité, mais, dans ce cas précis, il plaide non coupable. Il a vite rappelé que la dernière mise à jour du RPG inclut notamment des mods créés par la communauté, sous-entendant qu’il y avait eu un manque de contrôle. Le fin mot de l’histoire est bien plus ubuesque que cela, indique Kotaku dans un article publié le 14 février 2023.

Pour proposer un meilleur rendu technique que la version originale parue en 2015, notamment sur les dernières consoles commercialisées, The Witcher 3: Wild Hunt a reçu plusieurs améliorations. Certaines ont été développées par CD Projekt Red, d’autres ont été piochées dans les nombreux projets imaginés par certains fans doués. Et, d’après la firme polonaise, les vulves de la discorde font partie d’un mod baptisé HD Monsters Reworked, ce dont elle n’était pas au courant.

The Witcher 3: Wild Hunt // Source : CD Projekt Red
The Witcher 3: Wild Hunt. // Source : CD Projekt Red

Ce qui s’est passé avec les vulves de The Witcher 3

Rappel du contexte

Alors que The Witcher 3: Wild Hunt recevait sa grosse mise à jour en décembre dernier, certaines personnes ont découvert que des modèles féminins — des ennemies vampires — arborent désormais une vulve entièrement modélisée (y compris au niveau de la pilosité pubienne). Ces textures ultra-réalistes sont attribuées au mod « Vagina’s for Everyone », qui remplace les parties génitales volontairement masquées par des vulves — même pour les héroïnes. On pourrait alors simplement affirmer que CD Projekt Red a intégré ledit mod. Cependant, il s’en défend. En outre, plusieurs éléments ne vont pas dans cette histoire :

  • Le mod « Vagina’s for Everyone » propose des vulves complètement modélisées pour toutes les femmes croisées dans The Witcher 3. Néanmoins, il a besoin d’un autre mod pour fonctionner à 100 % — un mod qui permet de garantir une nudité totale. Sans ce mod, les héroïnes comme Ciri et Yennefer n’auront jamais une vulve réaliste. De toute évidence, The Witcher 3 n’a pas ce mod supplémentaire, sans quoi l’on aurait découvert ce qui ressemble à une « bourde » plus tôt.
  • Pour utiliser les mods de la communauté à des fins commerciales, CD Projekt Red s’engage contractuellement à contacter les créateurs et à les rétribuer en conséquence. Or, le moddeur derrière « Vagina’s for Everyone » a avoué n’avoir jamais accordé sa permission pour utiliser son travail. Si CD Projekt Red a vraiment intégré « Vagina’s for Everyone » dans The Witcher 3, alors il y a un problème possiblement juridique.

Dès lors, deux thèses s’opposent :

  • Soit CD Projekt Red a volontairement intégré le mod, sans l’assumer à 100 %, pour des raisons évidentes d’image.
  • Soit CD Projekt Red a intégré le mod sans le vouloir, ce qui constitue une erreur qu’il s’est déjà engagé à réparer.
The Witcher 3: Wild Hunt // Source : CD Projekt Red
The Witcher 3: Wild Hunt. // Source : CD Projekt Red

Les clarifications

Selon les dernières explications, la raison pour laquelle des vulves entièrement modélisées se sont retrouvées dans The Witcher 3: Wild Hunt est… ubuesque. Et, elle ne pourrait pas être attribuée à CD Projekt Red, même s’il y aurait quand même un manque de vérification. Les vulves feraient partie d’un tout autre mod, baptisé HD Monsters Reworked et pour lequel CD Projekt Red a signé un arrangement avec le créateur. « En 2021, au moment de signer un contrat de transfert de licence, l’auteur de HD Monsters Reworked, a confirmé qu’il était le seul créateur du mod en question », indique le studio. 

Mais, le créateur de HD Monsters Reworked a visiblement oublié de préciser un point : il aurait incorporé des textures de « Vagina’s for Everyone » pour améliorer son projet. Le créateur de « Vaginas for Everyone » a confirmé dans les colonnes de Kotaku qu’il avait reçu une requête à ce sujet en 2019 — requête à laquelle il n’a pas répondu. « Apparemment, l’auteur de HD Monsters Reworked a malgré tout utilisé mes textures pour son propre mod, mais ne m’a jamais mentionné », concède-t-il. En utilisant HD Monsters Reworked, sans connaître ce supposé détail, CD Projekt Red serait donc une victime collatérale.

On récapitule :

  • CD Projekt Red a utilisé le mod HD Monsters Reworked pour améliorer The Witcher 3: Wild Hunt, comme il l’a toujours assumé ;
  • Le mod HD Monsters Reworked inclut des textures modélisant entièrement des vulves, sur des monstres plus réalistes (les fameuses vampires). Ces textures auraient été reprises d’un autre mod (« Vagina’s for Everyone »). Sur la page du mod, accessible sur le portail Nexus Mods, le créateur mentionne des milliers de changements, sans rentrer dans les détails ;
  • Des vulves se retrouvent dans The Witcher 3: Wild Hunt, sans que CD Projekt Red ne le sache.

Finalement, CD Projekt Red va bien retirer les vulves du jeu, tout en se défendant d’une forme de censure : « Nous tenons à indiquer que la suppression de ces éléments ne constitue pas une posture contre la nudité ou les thèmes matures, plutôt une volonté de maintenir une cohérence visuelle entre tous les personnages. » Preuve que le studio n’est pas contre la nudité frontale ? Il y en a dans Cyberpunk 2077.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !