Le créateur d’un mod, ajoutant des vulves entièrement modélisées dans The Witcher 3: Wild Hunt, accuse CD Projekt Red d’avoir utilisé son projet sans son consentement. C’est peut-être un tout autre problème pour le studio polonais.

Les vulves repérées dans la dernière version de The Witcher 3: Wild Hunt vont-elles devenir un problème bien plus gênant pour CD Projekt Red ? C’est ce que suggère un article de Kotaku publié le 13 février 2023. On y découvre que le créateur du mod baptisé « Vagina’s for Everyone » n’aurait pas donné son consentement pour que son projet soit utilisé dans la grosse mise à jour du RPG, sorti en 2015.

Kotaku a pu s’entretenir brièvement avec le créateur, qui a indiqué que CD Projekt Red utilise bien son mod. Néanmoins, il l’ignorait et le studio polonais ne lui aurait jamais demandé la permission. Pour rappel, The Witcher 3: Wild Hunt a reçu, en décembre, une grosse mise à jour offrant au jeu une seconde jeunesse. Elle repose sur des améliorations conçues en interne, mais aussi sur le travail de certains membres de la communauté. CD Projekt Red a d’ailleurs reconnu que les vulves, entièrement modélisées, étaient issus d’un mod.

The Witcher 3: Wild Hunt sur PS5 // Source : Capture PS5
The Witcher 3: Wild Hunt sur PS5. // Source : Capture PS5

Les vulves de The Witcher 3: Wild Hunt vont-elles devenir une affaire juridique ?

En somme, ce qui n’apparaissait d’abord que comme un petit problème embarrassant pour CD Projekt Red (qui a prévu de retirer les textures modélisant un peu trop bien ces parties génitales) pourrait se transformer en une affaire juridique. Dans un sujet publié en décembre sur les forums officiels, l’entreprise polonaise confiait : « Nous incluons plusieurs mods populaires dans la mise à jour (en fonction de la plateforme). Nous avons obtenu la permission des créateurs, les avons rétribués et ils seront cités dans les crédits du jeu. Les mods ont été retravaillés et optimisés comme il le faut, et le jeu ajusté pour que tout fonctionne. » 

Tout porte à croire que le créateur de « Vagina’s for Everyone » n’a pas bénéficié du traitement énoncé ci-dessus. Pour preuve, le mod n’apparaît pas dans la longue liste retenue par CD Projekt Red, accessible à cette adresse. Il y a, semble-t-il, eu un souci de communication entre les deux parties, peut-être voulu par le studio afin que l’inclusion de « Vagina’s for Everyone » — un mod quand même très osé — soit peu remarquée. Qu’elle soit volontaire ou non, cette erreur est en train de se retourner contre CD Projekt Red.

La description du mod « Vagina’s for Everyone » de The Witcher 3 sur Nexus Mods // Source : Capture d'écran
La description du mod « Vagina’s for Everyone » de The Witcher 3 stipule qu’il faut un autre mod pour avoir la nudité complète. // Source : Capture d’écran

Bien évidemment, pour faire valoir ses droits (si tant est qu’il le veuille), le créateur de « Vagina’s for Everyone » devra prouver que c’est bien son travail qui est utilisé dans The Witcher 3: Wild Hunt. Dans la description disponible sur le portail Nexus Mods, on peut constater que son projet, qui représente près de 190 000 téléchargements, va encore plus loin que ce qui est visible dans le RPG accessible à tous.

Il y a une raison derrière cette différence : il faut installer un autre mod, axé sur la nudité, pour éviter que « Vagina’s for Everyone » soit censuré (notamment par de la lingerie). Sans lui, les vulves modélisées de manière très réaliste ne concernent que quelques protagonistes croisés dans le jeu et excluent les héroïnes (Ciri, Yennefer). Ce point suggère que les développeurs pouvaient difficilement s’en apercevoir s’ils ont intégré « Vagina’s for Everyone » par mégarde. La thèse de la bourde semble donc plausible, ainsi qu’une découverte tardive, par rapport à la date de disponibilité de la nouvelle version de The Witcher 3: Wild Hunt.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !