Star Wars: Dark Forces, le tout premier jeu vidéo de tir dans l’univers de la saga culte, s’offre une cure de jouvence grâce à des passionnés. Pour un jeu datant de 1995, le résultat est étonnant.

En 1995 sortait Star Wars: Dark Forces, le tout premier FPS adapté de la saga culte de George Lucas. Si on peut toujours l’acquérir aujourd’hui (il coûte 4,99 € sur Steam), son âge pourrait bien trahir votre curiosité. C’était sans compter des passionnés qui se sont amusés à redonner de l’éclat à cette relique. Après trois ans de travail, ils présentent les résultats dans un communiqué publié le 19 décembre.

Leur projet, baptisé The Force Engine (TFE) consiste à rétroconcevoir le moteur Jedi Engine de l’époque, afin de l’adapter aux standards d’aujourd’hui. Cela permet à Star Wars: Dark Forces de proposer bien plus d’options d’affichage (y compris la compatibilité avec les écrans larges) et de gagner des fonctionnalités qui améliorent les conditions de jeu. La bande-annonce diffusée sur YouTube donne envie.

Star Wars: Dark Forces en 2022 // Source : The Force Engine
Star Wars: Dark Forces en 2022 // Source : The Force Engine

Le premier FPS Star Wars renaît grâce à des passionnés

Grâce à The Force Engine, Star Wars: Dark Forces s’offre une impressionnante cure de jouvence — même si les fans nostalgiques pourront continuer de jouer avec la définition originale (en 320 x 200 pixels) et la même expérience DOS. Jeu à la manette, ajustement de la sensibilité à la souris, réticule de visée, amélioration de l’intelligence artificielle, nouveau système de sauvegarde : le collectif ne s’est pas contenté d’améliorer les performances graphiques et de nettoyer certains bugs gênants. En prime, les mods déjà existants devraient fonctionner.

Vous aurez besoin d’une copie de Star Wars: Dark Forces pour profiter de toutes ces évolutions, sachant que The Force Engine, accessible à ce lien, est disponible uniquement sur Windows pour le moment. Une compatibilité avec les systèmes Mac et Linux est promise pour 2023.

1995 2022

Perçu comme un clone du premier Doom (ce qui est loin d’être une tare), Star Wars: Dark Forces nous place dans le costume de Kyle Katarn. Il s’agit d’un mercenaire qui doit combattre l’Empire — alors en train de préparer le déploiement de l’arme ultime (l’Étoile de la mort) et d’entraîner des Dark Troopers. Pour un jeu sorti en 1995, Star Wars: Dark Forces s’appuyait quand même sur un arsenal de dix armes (du simple pistolet blaster au fusil à plasma). Il ajoutait aussi la notion de profondeur à la visée, en plus des axes X et Y — une évolution par rapport à Doom.

Star Wars: Dark Forces a donné naissance à une série de jeux baptisés les Jedi Knight, dans laquelle Kyle Katarn devient un Jedi. Le cinquième et dernier opus, Jedi Knight: Jedi Academy, date de 2003.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.