Un YouTubeur a dépensé plus de 100 000 $ dans Diablo Immortal. Et son personnage est tellement devenu puissant que personne ne peut jouer avec lui.

Depuis son lancement sur iOS, Android et PC, Diablo Immortal fait copieusement jaser. En l’occurrence, le modèle d’affaires choisi — et assumé — par Blizzard Entertainment encourage, voire force, les joueuses et les joueurs à dépenser beaucoup d’argent pour augmenter la puissance de leur personnage. On parle de sommes pouvant atteindre plusieurs dizaines de milliers de dollars, ce qui ne donne pas du tout envie de lancer une partie.

Que se passe-t-il quand, justement, on vide son compte en banque ? Eh bien, on devient tellement puissant que plus personne ne peut jouer contre nous, indique un article de Kotaku publié le 1er août 2022. Cette mésaventure est arrivée au YouTubeur jtisallbusiness, qui aurait injecté plus de 100 000 $ dans Diablo Immortal, jusqu’à devenir bloqué dans le mode compétitif. Son pourcentage de victoires est trop élevé pour que le jeu lui trouve un adversaire à sa taille, et c’est un vrai problème quand on est le chef d’un clan et qu’il y a des quêtes à remplir.

jtisallbusiness dans Diablo Immortal
jtisallbusiness dans Diablo Immortal. // Source : Capture YouTube

100 000 $ pour casser le mode PvP de Diablo Immortal

Le cas de jtisallbusiness appuie un peu plus le fait que Diablo Immortal repose sur le principe du pay-to-win, soit littéralement payer pour gagner. C’est l’une des dérives liées aux microtransactions. Quand elles sont mal pensées, elles peuvent permettre à des gens fortunés d’avoir un avantage certain sur les autres. C’est un vrai problème quand il y a une donnée compétitive : personne n’a envie de perdre un combat face à quelqu’un qui a simplement dépensé plus d’argent que soi.

Cette course effrénée à la puissance, truquée par une économie discutable, s’est retournée contre jtisallbusiness. Et ce n’est pas juste non plus : enrichir Blizzard Entertainment et ne plus être en mesure de jouer est un souci de taille. Le vidéaste, qui compte plus de 150 000 abonnés sur YouTube, envisage de demander un remboursement à Blizzard Entertainment (à en croire cette publication datant du 31 juillet). Si on peut s’en moquer en raison de la somme qu’il a dépensée, il faut rappeler qu’il s’agit d’un investissement pour maximiser les revenus générés grâce à ses vidéos. Or, s’il n’est plus en mesure de jouer, il ne peut plus créer du contenu pour sa communauté.

À noter que jtisallbusiness avait déjà alerté Blizzard Entertainment sur les forums officiels, à l’occasion d’un sujet publié le 11 juillet. À l’époque, ses dépenses atteignaient déjà les 80 000 $.