Un jeu vidéo mettant en scène un personnage ultra rapide fait le buzz pour être comparé à Sonic Frontiers, futur jeu de Sega qui ne fait pas l’unanimité.

Le 15 juin, Wilhelm Nylund, CEO de Landfall Games, a publié un court clip d’un jeu vidéo baptisé Haste: Broken Worlds. On y voit un personnage agile se déplacer à vive allure, avec aisance, dans des environnements très larges. Sur Twitter, le buzz est immense : plus d’un million de vues, plus de 40 000 likes et plus de 5 000 retweets. Qu’est-ce qui explique cette popularité ? La comparaison avec Sonic Frontiers, prochaine aventure du hérisson bleu ultra rapide de Sega.

Les premières images de Sonic Frontiers ont davantage eu l’effet d’une douche froide pour les fans, fruit d’une longue séquence montrant un héros perdu. Avec Haste: Broken Worlds, ils constatent qu’il est possible d’imaginer un gameplay combinant des décors très ouverts avec des mécaniques de course effrénée. « Tout le monde espère que Sonic Frontiers ressemble plus à ça », indique par exemple koopashell10 dans un tweet publié le 19 juin. « Un meilleur Sonic que Sonic », déplore pour sa part Samuel Molina, un développeur. 

Le Sonic dont les fans ont rêvé ?

Interrogé par Kotaku, Wilhelm Nylund voit ce rapprochement avec Sonic Frontiers d’un bon œil, même si les deux jeux n’ont pas grand-chose à voir (Haste: Broken Worlds est un jeu de course multijoueur, quand Sonic Frontiers est un jeu d’aventure en monde ouvert). Il indique : « Je comprends parfaitement pourquoi les gens font la comparaison. La saga Sonic est la première chose qui vient à l’esprit quand on voit un concept avec de la course ultra rapide. Je vois ces commentaires comme des compliments ! »

La comparaison témoigne surtout d’un vrai malaise autour de Sonic Frontiers, titre ambitieux qui s’incline pour le moment face à un clip de quelques secondes montrant une expérience a priori plus réussie (en termes de sensations procurées). Sonic Frontiers paie aussi pour l’arrogance de Sega, qui ne retardera pas le jeu malgré la pression de certains internautes (regroupés derrière le hashtag #DelaySonicFrontiers). Takashi Lizuka, producteur de Sonic Frontiers, a carrément sous-entendu que personne n’avait rien compris au jeu.

Haste: Broken Worlds
Haste: Broken Worlds // Source : Twitter

« Les retours ne sont pas surprenants. On a compris que les joueurs réagissaient simplement à une vidéo et, comme ils ne comprennent pas le gameplay, ils ne font que comparer à des jeux qu’ils connaissent déjà », a-t-il indiqué au micro de Video Games ChronicleSonic Frontiers a d’abord été injustement comparé à The Legend of Zelda: Breath of the Wild — référence des jeux en monde ouvert. Le fait qu’il soit maintenant mis à côté de Haste: Broken Worlds ne plaide pas du tout en sa faveur, sachant que Sega n’a toujours fait montre d’aucune pédagogie face aux alertes de la communauté. Sonic Frontiers sera peut-être une excellente surprise à sa sortie. En attendant, il est surtout victime d’une communication très maladroite.