Le cap du million de tests PCR hebdomadaires, fixé fin août par le ministre de la Santé Olivier Véran, a bien été atteint. Mais c’est au prix de délais d’attente démesurés pour obtenir un rendez-vous. Les données officielles étant inexistantes sur le sujet, nous nous sommes plongés dans Doctolib pour extraire les chiffres-clés des délais d’attente dans toutes les villes de France. Une base de données unique qui permet de montrer les limites de la politique actuelle de dépistage du gouvernement.

La France est devenue l’un des pays qui testent le plus au monde : 2,27 tests pour 1 000 habitants sur 7 jours glissants, selon les données du 14 septembre de OurWorldinData. En mai au moment du déconfinement, elle n’assurait que 0,5 test pour 1000 habitants. Mais cette stratégie de dépistage massif décidée par le gouvernement a submergé les laboratoires.

Pour que les Français puissent être « écouvillonnés », le Ministère de la Santé recense 3 500 centres de dépistage sur le territoire. « Les files d’attente s’allongent, tout comme les délais de rendu de résultats », reconnaît le Syndicat des biologistes dans un communiqué du 9 septembre dernier.

Se faire tester en France relève du parcours du combattant. Alors que le pays s’approche des 10 millions de tests réalisés depuis le début de l’épidémie, nous avons exploré la prise de rendez-vous sur Doctolib. Pour tous ceux qui ne veulent pas subir des heures de file d’attente devant les laboratoires, la prise de RDV sur la plateforme est devenue un réflexe. Présente en France et en Allemagne, la société compte 75 000 médecins et 1 400 établissements de santé inscrits et elle enregistre 30 millions de prises de rendez-vous de patients par mois en Europe.

Une recherche pour un test PCR renvoie actuellement près de 600 centres sur les 3 500 recensés par le Ministère sur la France entière. Premier constat : les places sont rares et les prochains rendez-vous lointains.

Voici les principaux enseignements de cette base de données unique.

Environ 1 laboratoire sur 4 ne propose même plus de créneaux de RDV

Source : WeDoData

Un temps d’attente médian de 5 jours

Sur les laboratoires proposant un rendez-vous, le temps d’attente médian est de 5 jours, soit pratiquement autant que la nouvelle période d’isolement suggérée par les autorités sanitaires. Mais les annonces gouvernementales semblent porter leurs fruits, puisqu’il est passé de 6 jours le 11 septembre à 3 jours le 22 septembre.

Source : WeDoData

De fortes disparités au sein du territoire, l’Île-de-France débordée

Un Francilien doit attendre en moyenne 13 jours pour obtenir un rendez-vous, mais si vous habitez le Val-de-Marne, il faudra patienter 17 jours, et même 20 jours à Paris.

Dans les Bouches-du-Rhône, plus particulièrement à Marseille, la situation est pire encore : ce sont 24 jours d’attente qu’il faut compter pour un rendez-vous.

Source : WeDoData

Le miracle du RDV rapide

Quelques chanceux et chanceuses peuvent décrocher un RDV le jour même de leur recherche (6 % de l’ensemble des premiers créneaux disponibles par laboratoires) ou le lendemain (13 %), dans quelques villes françaises.

Source : WeDoData

 

Notre méthodologie :

Nous avons extrait quotidiennement (entre le 11 septembre 2020 et le 22 septembre 2020) les rendez-vous disponibles à venir sur le périmètre « France » pour la recherche « Dépistage Covid-19 PCR (prélèvement naso-pharyngé) » : c’est l’expression proposée directement par Doctolib dès que l’on tape « tests et PCR » ou « tests et Covid » dans le moteur de recherche. 

Partager sur les réseaux sociaux