Alors que la propagation du virus SARS-CoV-2 progresse en France depuis quelques semaines, Facebook mobilise son réseau social ainsi que sa filiale Instagram : des messages apparaîtront pour demander à la population de porter un masque si la distanciation physique ne peut pas être maintenue.

Avec l’évolution défavorable de l’épidémie de coronavirus en France, le gouvernement a pris la décision d’imposer le port du masque dans les lieux publics clos — sous peine de se voir infliger une amende. L’obligation, initialement prévue pour le 1er août, a finalement été avancée de quelques jours. Elle doit entrer en vigueur au cours de la semaine prochaine, à une date encore indéterminée.

Facebook invite les Français à porter un masque

Cette évolution de la doctrine va bénéficier d’un relais très puissant : Facebook. Le réseau social vient de savoir vendredi 17 juillet qu’il va diffuser, dès cette semaine, des notifications en France pour inciter ses utilisateurs à porter un masque quand il n’est pas possible de maintenir une distance suffisamment grande avec d’autres personnes. Le site mobilisera également Instagram.

Facebook masques Instagram
Les messages qui sont prévus en France, sur Facebook et Instagram.

« Quand vous ne pouvez pas rester à une distance convenable des autres, couvrez-vous la bouche et le nez avec un masque (source : OMS). D’autres conseils de prévention et les dernières recommandations sont disponibles dans le centre d’information sur le covid-19 », énonce Facebook. Ce centre d’information, disponible en français, vise entre autres à déconstruire les mythes courants sur la maladie.

Ces alertes sont déjà en vigueur depuis le début du mois de juillet aux USA, où la situation de la pandémie est désastreuse. Pour donner une idée de ce qui se passe outre-Atlantique, l’économiste américain Paul Krugman a montré que le covid-19 « tue maintenant environ autant de personnes chaque jour en Floride que dans l’ensemble de l’UE, qui compte 20 fois plus de personnes », dans un message paru le 15 juillet.

Partager sur les réseaux sociaux