Samsung s’engage en faveur des énergies renouvelables. Pointé du doigt par Greenpeace, le géant de l’électronique utilisera 100 % de ces énergies en 2020 aux USA, en Chine et en Europe.

S’il y a un secteur pour lequel Samsung n’a pas été accusé de copier Apple, c’est bien celui de la politique environnementale. Dans ce domaine, la société sud-coréenne est encore très loin de la firme américaine : c’est ce que révélait début 2017 un rapport de Greenpeace : si Apple obtient presque à chaque fois les meilleures notes, Samsung est clairement sous la moyenne.

Cette situation va changer. C’est en tout cas l’engagement que vient de prendre le géant asiatique de l’électronique : « Samsung prévoit de s’approvisionner en énergies d’origine renouvelable pour 100 % de l’énergie utilisée dans toutes ses usines, ses immeubles de bureaux et ses installations opérationnelles aux États-Unis, en Europe et en Chine d’ici 2020 », annonce un communiqué.

Greenpeace clicking clean classement

Classement de Greenpeace début 2017.

Satisfaction de Greenpeace

L’ONG a immédiatement réagi à cette promesse et applaudi le cap fixé par la société : « il s’agit d’une première étape très importante pour Samsung afin de réduire son empreinte manufacturière mondiale massive. […] C’est une excellente nouvelle pour notre planète ». Selon Greenpeace, la consommation énergétique de Samsung s’est élevée à 16 000 GWh en 2016, soit l’équivalent de la République dominicaine.

Les esprits attentifs noteront que Samsung s’engage pour trois zones géographiques seulement : elles ne sont certes pas anodines — on compte un continent et deux pays très peuplés dans lesquels Samsung a d’importantes activités industrielles et commerciales –, mais elles ne constituent pas l’ensemble de sa présence : le groupe est aussi déployé au Japon, en Corée du Sud, en Inde, à Singapour et en Israël.

Présence de Samsung Electronics

La présence de Samsung Electronics dans le monde.

Trois régions concernées

Pour justifier sa politique, Samsung affirme que les USA, la Chine et l’Europe sont des « marchés bien équipés en infrastructures pour le développement et le transport d’énergie renouvelable », contrairement aux autres pays. Mais promis, l’entreprise « cherchera à accroître son utilisation des énergies d’origine renouvelable dans le monde entier à moyen et long terme ».

D’aucuns diront sans doute qu’il est préférable que Samsung présente un objectif « modeste » mais tenable en matière de politique environnementale, plutôt que de faire la promesse hasardeuse d’une entreprise 100 % écologiste en deux ou trois ans. Surtout que la société sud-coréenne part d’assez loin, contrairement à des groupes comme Apple et Google.

Samsung, Séoul // CC. Wikimedia

Samsung, Séoul // CC. Wikimedia

Les partenaires mobilisés aussi

La manière dont Samsung compte atteindre 100 % d’utilisation d’énergies d’origine renouvelable pour ses activités aux USA, en Chine et en Europe reste à préciser : on peut supposer que le groupe achète directement son électricité chez des opérateurs adéquats. En parallèle, Samsung va certainement aménager ses locaux pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre et faire preuve de sobriété énergétique.

Enfin, Samsung a annoncé son inscription au programme CDP (Carbon Disclosure Project) pour 2019, afin de pousser ses partenaires industriels à s’y mettre aussi : « Samsung prévoit de travailler avec ses 100 premières entreprises partenaires pour les aider à fixer leurs propres objectifs en matière d’énergie renouvelable », indique le communiqué.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.