France Num est un portail visant à accompagner les TPE et les PME dans leur transition numérique. Testée depuis cet été, la plateforme est lancée le 15 octobre 2018. Elle projette d'aider un million d'entreprises en trois ans.

Qu’est-ce que France Num ?

France Num est le portail de la transformation numérique des entreprises. Selon le gouvernement, cette initiative « est centrée sur une démarche d’intelligence collective, avec les entreprises et activateurs de la transformation numérique, au service de l’accélération des TPE/PME ». Plus concrètement, elle propose des guides et des outils pour accompagner les sociétés dans leur transition.

Elle est lancée officiellement le 15 octobre, après une période de test de plusieurs mois qui a débuté en juillet 2018. Sa création était indispensable, aux yeux de l’exécutif : « l’enjeu est majeur, les entreprises françaises dans leur ensemble étant aujourd’hui en retard dans leur transformation numérique, avec un rang de 16ème sur 28 au sein de l’Union européenne », observe le gouvernement.

France Num
Le portail France Num. // Source : France Num

Pourquoi cette initiative ?

Avant d’être secrétaire d’État du numérique, Mounir Mahjoubi a présidé pendant près d’un an le Conseil national du numérique. Lors de son mandat, l’instance consultative a été saisie sur la question de la transformation numérique des TPE et des PME, en mars 2016. Pile un an plus tard, un avis a été remis. Mais il était trop tard pour que l’équipe gouvernementale sortante fasse quoi que ce soit.

Cela étant, Mounir Mahjoubi a jugé ultérieurement que l’exécutif d’avant n’avait pas fait grand-chose sur ce dossier : « le premier sujet qui nous semble inévitable est celui de la transition numérique des TPE/PME : rien n’aura été fait durant ces cinq ans et nous avons même reculé selon les classements  européens en matière de connexion des entreprises  », nous confiait-il dans une interview.

Désormais aux responsabilités, Mounir Mahjoubi a les clés pour faire progresser ce chantier. Surtout que cette problématique figure dans le programme numérique d’Emmanuel Macron pour la présidentielle.

mounir-mahjoubi
Mounir Mahjoubi. // Source : Swanny Mouton

À qui cela s’adresse-t-il ?

Ce ne sont pas les petites startups baignant depuis toujours dans le numérique ou bien les grosses multinationales françaises qui ont fondamentalement besoin de France Num. Le portail s’adresse en priorité aux très petites entreprises (celles ayant moins de 10 salariés et ayant un faible chiffre d’affaires annuel) et aux petites et moyennes entreprises (jusqu’à 250 salariés).

En réalité, le portail laisse la porte entrouverte aux structures plus grosses : certains outils permettent en effet de réaliser des simulations de financement de projet même si les effectifs sont plus étoffés. Il n’en demeure pas moins que le cœur de cible est cette économie traditionnelle, qui selon Mounir Mahjoubi est à l’origine de presque la moitié des emplois, et qui n’est pas forcément numérisée.

Que propose le portail ?

La plateforme propose cinq grandes sections. La première regroupe des témoignages d’entreprises qui ont déjà basculé et qui racontent leur expérience. Elle inclut aussi des bonnes pratiques, des guides et des ressources sur la transition numérique. Une autre vise à évaluer la maturité numérique de votre société, sur divers enjeux, comme la compatibilité avec le RGPD (qui concerne aussi les TPE / PME).

Les trois autres sont plus interactives car elles vous demandent de renseigner quelques informations pour pouvoir vous fournir une assistance personnalisée. La première sert à trouver un évènement près de chez vous (par exemple un salon, des portes ouvertes ou un forum sur la cybersécurité) ; la deuxième vous permet de trouver un accompagnement à proximité.

Quant à la dernière, elle sert à déterminer, dans un simulateur, la meilleure façon de financer sa transformation numérique : il vous faut renseigner votre code postal, le nombre d’employés, l’ancienneté de la structure, son secteur d’activité et le montant de l’aide financière qui vous paraît requis pour cette transition. Une liste de modes de financement compatibles avec votre projet est alors affichée.

euro-billet-argent
martaposemuckel

Quels objectifs pour France Num ?

La plateforme a été officiellement lancée ce lundi 15 octobre 2018, en présence de Mounir Mahjoubi et de Delphine Gény-Stephann la secrétaire d’État auprès de Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances. Dans un message publié sur Twitter, Mounir Mahjoubi déclare que la plateforme a l’objectif d’aider pas moins d’un million d’entreprises en l’espace de trois ans.

Sur cette période, le secrétaire d’État prévoit un volume de financement qui atteindra un milliard d’euros, sous la forme de prêts bancaires, précise sa collègue, avec une garantie de la Banque publique d’investissement Bpifrance et de la Banque européenne d’investissement. D’autres façons de récolter des fonds sont proposées, comme le chèque numérique ou le financement participatif.

Partager sur les réseaux sociaux