Le carnet de commandes du Semi de Tesla se remplit : le constructeur va fournir 40 camions électriques à Anheuser-Busch. Le leader américain de la bière entend ainsi réduire son impact environnemental.

Les camions électriques de Tesla coûteront entre 150 000 et 200 000 dollars, et une entreprise a déjà décidé d’en acheter 40. Faîtes le calcul : cela représente plutôt une belle somme pour le constructeur automobile, alors même que ses premiers semi-remorques n’entreront dans la phase de production qu’en 2019.

Le 7 décembre 2017, Anheuser-Busch — troisième producteur de bière en volume dans le monde, et leader du marché aux États-Unis — a confirmé avoir passé une commande de 40 camions Tesla, qui s’inscrit dans le cadre de sa stratégie d’entreprise visant à « réduire [son] impact environnemental et améliorer l’efficacité de ses opérations. »

Une facture de 6 millions de dollars

Chaque réservation d’un Semi nécessite de la part d’Anheuser-Busch de verser un dépôt de 20 000 $, soit un total de 800 000 $ pour l’ensemble des camions commandés. Si les camions se vendent effectivement pour 150 000 $, la facture pourrait s’élever à plus de 6 millions de dollars pour le leader américain de la bière.

« L’intégration des semi-remorques de Tesla dans son réseau de distribution aidera Anheuser-Busch à réduire son empreinte carbone opérationnelle de 30 % d’ici 2025 — ce qui équivaut à retirer chaque année près de 500 000 voitures de la route », complète le groupe brassicole.

Bien que Tesla ait encore largement le temps d’honorer la commande passée par Anheuser-Busch, le constructeur devra probablement veiller à ne pas accumuler de retards de production — comme cela a pu être le cas pour sa Model 3.

Partager sur les réseaux sociaux