Les projets d'acquisition de SFR déposés par Numericable et Bouygues vont-ils conduire les deux groupes à la surenchère ? En tout cas, après l'ultimatum du premier, voilà que le second est en passe de signer un chèque plus gros encore pour l'opérateur au carré rouge.

Bouygues Telecom n'entend visiblement pas se laisser distancer par Numericable, qui a fixé un ultimatum en début de semaine à Vivendi dans le dossier SFR. Alors que les deux entreprises se disputent la filiale de la multinationale française, des sources proches de l'opérateur ont signifié au Monde et à Reuters que l'offre initiale sera relevée de 900 millions d'euros !

La semaine dernière, Bouygues a proposé de verser 10,5 milliards d'euros à Vivendi pour acquérir SFR et de lui laisser 46 % des parts de la coentreprise qui verrait le jour entre la filiale du groupe dirigé par Martin Bouygues et l'opérateur au carré rouge. Une augmentation de capital serait ensuite effectuée une fois la société mise sur pied et lancée en bourse, pour valoriser la nouvelle entité à 14,5 milliards d'euros.

À en croire les sources du Monde et de Reuters, la partie numéraire passerait à 11,4 milliards d'euros. Cette réévaluation de l'offre aurait été validée mercredi soir par le conseil d'administration de l'entreprise. Le dénouement de cette affaire devrait quoiqu'il en soit survenir très rapidement, puisque Numericable affirme que son offre de rachat n'est valide que jusqu'au vendredi 14 mars.

À titre de comparaison, Numericable propose de verser 10,9 milliards d'euros à Vivendi pour croquer SFR et de céder 32 % des parts de la coentreprise qui naîtrait du rapprochement entre les deux sociétés. Si Numericable n'a officiellement pas l'intention de relever son offre, il est question d'une opération qui valoriserait SFR à 15 milliards d'euros.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !