Après la découverte d’un procédé similaire sur l’application Path, qui a fait scandale, voilà que Twitter est lui aussi au coeur d’une controverse sur l’utilisation qu’il fait des données des utilisateurs de sa version mobile. Le réseau social importe sur ses serveurs l’ensemble du carnet d’adresses des utilisateurs qui demandent à « trouver leurs amis » sur Twitter, et stocke ces données pendant un an et demi.

Soyez prévenu, si vous utilisez l’application officielle de Twitter sur votre téléphone mobile. Le Los Angeles Times révèle que la société lui a confirmé qu’elle stockait sur ses serveurs l’ensemble des contacts de l’utilisateur, lorsqu’il se sert de la fonctionnalité « trouver des amis« . Le quotidien américain se focalise sur l’application iPhone de Twitter, mais l’application Android est strictement identique dans son fonctionnement.

Lorsque l’utilisateur veut retrouver ses contacts sur Twitter pour les ajouter facilement, l’ensemble du carnet d’adresses est envoyé sur les serveurs de Twitter, avec les noms, adresses e-mail, et numéros de téléphone de chaque contact. Les données sont alors conservées pendant 18 mois, sans que ça ne semble choquer l’éditeur du réseau social. Il indique simplement son intention de clarifier l’outil pour préciser à l’utilisateur que les données sont transmises et stockées à distance.

Plutôt que « Parcourez votre carnet d’adresses », le texte d’explication dira « Envoyez vos contacts » (sur iPhone) ou « Importez vos contacts » (sur Android). Caroline Penner, la porte-parole de Twitter, indique par ailleurs que les utilisateurs peuvent demander manuellement la suppression immédiate des contacts, en cliquant sur le lien approprié sur cette page.

Dans sa politique de vie privée, Twitter fait bien état d’une durée de conservation de certaines « données de logs » pour 18 mois, mais sans jamais parler des données de contacts : « Nos serveurs enregistrent automatiquement des informations (« Données de Journaux ») créées par votre utilisation des Services. Les Données de Journaux peuvent inclure des informations telles que votre adresse IP, type de navigateur, le nom de domaine référant, les pages visitées, votre opérateur mobile, les IDs des appareils et applications, et les termes de recherche. D’autres actions, comme les interactions avec notre site web, les applications et les publicités, peuvent aussi être inclues dans les Données de Journaux. Si nous n’avons pas déjà supprimé les Données de Journaux plus tôt, nous supprimerons ou retirerons tous identifiants, tels que votre nom d’utilisateur, adresse IP complète, ou adresse e-mail, après 18 mois« .

une comparateur meilleur vpn numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !