Après le YotaPhone 2 sorti en 2014, la nouvelle génération pointe le bout de son nez. Baptisé Yota3, il arrive en Chine. Avant une sortie plus globale ? En tout cas, le téléphone conserve sa particularité de double écran recto/verso.

Comment se démarquer de ses concurrents, alors qu’il existe une offre pléthorique de smartphones ? À moins de s’appeler Apple ou Samsung, il n’est pas facile d’avoir une bonne visibilité médiatique lorsque l’on est un constructeur plus classique. Pour les fabricants de plus petite envergure, autant essayer de résoudre la quadrature du cercle. Ou alors, il faut sortir des sentiers battus.

C’est cette stratégie que suit la compagnie russe YotaPhone depuis plusieurs années. Ainsi, près de trois ans après la sortie du YotaPhone 2, l’entreprise récidive avec un smartphone dont la particularité est, là encore, d’avoir deux écrans : le premier sur le recto, le second au verso. Car pour le reste de sa fiche technique, le Yota3 — son nom — est relativement classique.

yota
L’Amoled et l’e-Ink.

Sur la façade avant, vous trouvez une dalle Amoled en haute définition (1080p) avec une diagonale de 5,5 pouces. À l’arrière par contre, c’est un affichage à papier électronique (e-Ink) haute définition de 5,2 pouces. Contrairement au recto, dont l’affichage bascule à un moment en veille en coupant l’écran, le verso propose un affichage permanent afin de voir l’heure ou la date par exemple.

Caractéristiques du Yota 3

Concernant le reste des caractéristiques, le Yota3 fait appel à un système sur puce conçu par Qualcomm (Snapdragon 625) et à une mémoire vive de 4 Go. On note aussi une prise type USB-C pour recharger la batterie de 3 300 mAh et qui fait office de port audio du fait de l’absence de prise jack. L’appareil est complété par un espace de stockage interne de 64 Go (extensible avec carte microSD) et un APN de 12 Mpix.

Naturellement, le téléphone fonctionne avec Android Nougat (7.1).

Si ce genre de terminal vous plaît, il va falloir prendre votre mal en patience. Comme le font remarquer nos confrères de FrAndroid, seul le marché chinois est visé par YotaPhone pour l’instant. En outre, la société n’a pour l’instant pas communiqué sur ce produit, ni sur son site, ni sur ses comptes de réseaux sociaux. Il a toutefois été évoqué lors d’un salon sino-russe. Comptez environ 544 euros (hors taxes) pour l’avoir.

Partager sur les réseaux sociaux