En 2017, la 3D est officiellement morte. Même chez Nintendo, qui lui dit adieu avec une nouvelle 3DS sans 3D : la New 2DS XL.

Demandez autour de vous à des amis possesseurs de la 3DS s’ils utilisent la 3D, une bonne partie d’entre eux vous répondra sûrement qu’ils ne l’activent jamais. C’est étonnant, de prime abord, mais c’est un constat qui vaut autant pour un souci de gain de batterie (éventuellement) que pour un désintérêt profond et total pour cette technologie popularisée par le film Avatar de James Cameron.

En 2017, les fabricants de télévisions l’ont abandonnée au profit d’autres promesses visuelles (le fameux HDR par exemple) et cet affichage avec ou sans lunette n’a pas fait long feu non plus chez Sony avec la PlayStation 3. Nintendo avait déjà suivi le mouvement avec la 2DS, mais c’était, à l’époque de son lancement, un produit pensé avant tout pour les plus jeunes, pour qui la 3D est jugée comme dangereuse dans le développement des facultés oculaires. La New 2DS XL, de son côté, relève plus de l’aversion et d’une évolution en lien avec le marché actuel. Celui qui boude définitivement la 3D.

La 2DS pour les adultes ?

La 2DS, première 3DS destituée de la 3D, était donc — et est toujours — une console portable pour les enfants, ce que ses formes, ses couleurs, ses matériaux Playskool et son absence d’écran à clapet ne trahissent pas. A contrario, la New 2DS XL ressemble, par chance, à une vraie 3DS avec son double écran rabattable et ses caractéristiques héritées de la famille New : puce NFC pour les amiibo, stick C pour faciliter le gameplay dans certains jeux, surplus de puissance et gâchettes ZR et ZL (aussi difficilement accessibles que sur la New 3DS et la New 3DS XL car trop proches de leurs homologues R et L).

Sur son aspect général, en revanche, elle rappelle qu’elle est bien une 2DS avec des bords généreusement arrondis, cette silhouette mignonne et cette alliance de couleurs un peu bonbon (du moins pour le modèle Orange + Blanc).

Mais toujours est-il que la finition, si l’on y penche trop, laisse un peu à désirer et que certains choix de placement manquent d’ergonomie. Le stylet, trop court et cheap, n’est pas sur son 31 accolé au port jack. Le bouton d’allumage, situé sur la droite de la tranche inférieure, est minuscule et, par extension, peu pratique. On craint aussi que le cache pour la carte microSD, fournie dans la boîte, et le port cartouche finisse par céder face à des mains peu délicates. On regrettera aussi de voir que le plastique du capot supérieur laisse apparaître du jour n’inspirant pas la confiance.

La puissance du catalogue

Cela étant, la New 2DS XL ne manque pas de charme ni d’atouts. À commencer par une taille parfaite. Son suffixe XL est justifié par la présence de deux écrans de 4,2 (en bas) et 4,9 (en haut) pouces revendiquant des résolutions désormais dépassées. Légèrement plus petite que la New 3DS XL et beaucoup plus légère (260 grammes contre 329, soit autant qu’une New 3DS), la New 2DS XL se prend très bien en mains et évite les crampes au maximum. Malgré tout, Nintendo ne s’est pas embêté à corriger certains écueils dans le sillage des sticks, toujours aussi déroutants.

Bien évidemment, la New 2DS XL est une New 3DS presque comme les autres, ce qui se traduit, et c’est le plus important, par un catalogue de jeux à nul autre pareil, fruit de plusieurs années de domination et du savoir-faire du constructeur japonais en matière de gaming en dehors de chez soi. Il sera d’ailleurs difficile de prendre à défaut la console à l’extérieur puisque la batterie peut facilement tenir 4/5 heures avec son à fond (il crépite un peu…) et Wi-Fi activé. Merci l’absence de 3D. Toujours au rang de l’autonomie, on remerciera Nintendo pour son extrême générosité : avec la New 2DS XL, on n’aura pas à acheter un adaptateur secteur. Certaines de ses grandes sœurs ne peuvent pas en dire autant.

La New Nintendo 2DS XL se trouve au prix de 149 €.

Nintendo New 2DS XL

En bref

Nintendo New 2DS XL

C'est toujours la même et éternelle question qui se pose quand on teste un nouveau produit : faut-il craquer pour la New 2DS XL ? Le fait est que cette console portable n'a rien d'inédit, elle vient juste mieux se fondre dans un marché ayant abandonné une 3D dont personne ne veut même plus entendre parler. 

Plus adulte que la 2DS, la New 2DS XL s'imposera naturellement dans les poches de ceux qui n'ont pas encore craqué pour une 3DS et veulent jouer sur un écran confortable en termes de taille (mais pas de résolution). Pour 150 €, vous avez ni plus ni moins que la meilleure console portable de ces dernières années avec un catalogue de jeux infini à la clef. Sans 3D, donc sans chichi. 

Top

  • Plutôt joli
  • Une 2DS qui fait moins gamin
  • Le catalogue de jeux

Bof

  • Finitions un peu légères
  • C'est quoi ce stylet ?!
  • La résolution des écrans

 

Partager sur les réseaux sociaux