Les visiteurs russes de Pornhub sont désormais dans l'obligation d'avoir un passeport. En effet, impossible pour eux d'accéder au site sans avoir créé de compte sur le réseau social VKontakte, ce qui nécessite de posséder un numéro de téléphone portable... et donc, pour les Russes, un passeport.

Quel est le rapport entre Pornhub et un passeport ? En Russie, l’un ne va désormais plus sans l’autre. Les utilisateurs russes du plus grand hébergeur de vidéos pornographiques doivent désormais passer par l’intermédiaire de leur compte VKontakte, le réseau social du pays, pour se rendre sur Pornhub.

Or, pour créer un compte sur VKontakte, les internautes russes sont dans l’obligation de partager leur numéro de téléphone portable. Et pour obtenir une carte SIM, les Russes doivent communiquer leur numéro de passeport. Avec cette nouvelle obligation, le gouvernement russe pourrait bien être en mesure de savoir quels internautes consultent Pornhub.

Russie vs Pornhub, une bataille qui dure

La nouvelle règle a été annoncée le 10 juillet 2017, alors que Pornhub et la Russie continuent de se livrer une bataille qui dure depuis plusieurs mois. Le pays a bloqué le site pornographique en 2016, avant de le rétablir en avril 2017, date à laquelle Pornhub a diffusé un documentaire critiquant les autorités russes, réalisé par le militant anti-corruption Alexei Navalny. À ce moment, les internautes avaient déjà découvert une nouveauté : l’obligation de renseigner leur âge avant d’espérer pouvoir accéder au site.

Pornhub s’était alors tourné vers l’autorité de régulation des médias russes, afin de faire lever l’interdiction. En échange, le site promettait d’offrir des comptes premium gratuits aux dirigeants de l’organisme.

Difficile de ne pas voir dans la nouvelle méthode d’accès à Pornhub un précieux outil d’investigation pour le gouvernement russe, même si la plateforme se défend de conserver les données de ses visiteurs.

« Pornhub ne conserve pas vos données personnelles »

« Cette méthode n’est pas une condition [exigée du gouvernement russe], mais nous estimons qu’il s’agit de la meilleure solution pour que nos utilisateurs respectent les lois russes », a déclaré Corey Price, le vice-président de Pornhub. Avant d’ajouter : « Que cela soit clair, Pornhub ne conserve pas vos données personnelles, il s’agit juste de vérifier que vous avez plus de 18 ans… Du côté de Vkontakte, ils verront uniquement la demande de cet utilisateur, ils ne sauront pas que cet utilisateur a surfé sur Pornhub. »

Pas sûr que cet argumentaire suffise à rassurer les habitués russes du site pornographique — qui, dans d’autres contrées, sert de laboratoire pour repérer non pas les vrais internautes, mais les faux profils.

Partager sur les réseaux sociaux