Microsoft travaille depuis de longs mois sur un projet qui doit lui permettre de revenir dans la course du marché mobile, conquis par Android et iOS. En recoupant plusieurs indices, nous pouvons nous faire une première idée de ce que sera Andromeda.

Pour avoir une chance de marquer à nouveau l’Histoire du smartphone, le prochain produit mobile de Microsoft doit faire l’effet d’une bombe et marquer l’industrie autant que le lancement de l’iPhone.

Plusieurs dirigeants de la firme ont déjà confirmé l’ambition de Microsoft de créer l’appareil mobile ultime, un objet que l’on n’associerait plus au smartphone, ce qui permettrait d’éviter à Microsoft une comparaison directe et objective avec l’iPhone d’Apple ou les smartphones Android.

En interne, ce projet est connu sous le nom de code Andromeda, et regroupe de nombreux travaux de Microsoft, tant sur la partie matérielle pour la conception de l’appareil, que sur la partie logicielle, avec une adaptation profonde de Windows 10 à la clé. Nous avons réuni de nombreuses informations venant de plusieurs sources, qui nous permettent de dresser un premier portrait-robot de ce nouveau produit.

L’ordinateur de poche ultime ?

En réunissant les informations concernant ses parties matérielles et logicielles, on comprend que le projet Andromeda devrait être un ordinateur de poche, capable de téléphoner.

Une fois connecté à un écran externe, il afficherait l’interface classique de Windows 10 et pourrait lancer n’importe quel logiciel, aussi bien Steam que Chrome. Déplier son écran permettrait de le transformer en tablette, un format idéal pour prendre des notes avec le stylet. Venant de la firme derrière Hololens, Andromeda proposerait également des expériences en réalité mixte.

Voilà pour les grandes lignes — entrons dans le détail.

Un hybride entre smartphone et tablette

Les brevets entourant le projet Andromeda ont déjà été publiés au bureau américain de la propriété intellectuelle et nous permettent de nous faire une première idée de l’appareil.

Ce produit chapeauté par Panos Panay et l’équipe Surface serait à nouveau un hybride deux-en-un. Ici, il ne s’agira pas d’une tablette se transformant en ordinateur grâce à un clavier ajustable, mais d’un smartphone se transformant en tablette grâce à son écran.

Un premier brevet du projet Andromeda

Pour cela, Microsoft ferait appel à un écran pliable, une nouvelle technologie encore en développement et qu’aucun fabricant n’a réussi à intégrer dans un produit commercialisé. Lorsqu’il est plié, l’appareil agirait comme un smartphone avec un écran au format portrait. Une fois déplié, l’appareil deviendrait une tablette au format paysage.

Un autre brevet de Microsoft. Crédits : Patently Mobile

Cette idée nous rappelle Microsoft Courier, un appareil que la marque n’a jamais commercialisé et qui reposait sur deux écrans et un stylet, un peu comme la Nintendo DS.

Comme tous les produits Surface, ce nouvel appareil devrait être compatible avec l’usage d’un stylet. Cela devrait en faire un concurrent de choix pour le Galaxy Note de Samsung.

Plusieurs interfaces de développement accessible dans les préversions de Windows 10 Fall Creators Update mentionnent « Posture  ». Il s’agit d’une variable indiquant l’angle d’ouverture de la charnière, et appelant deux accéléromètres, un pour chaque partie de l’appareil.

Un appareil sous Windows 10

Fini Windows 10 Mobile, le projet Andromeda n’utilisera pas un système bridé et malmené. La feuille de route de Microsoft indique que son nouvel appareil exécutera Windows 10 dans sa version complète. Le système d’exploitation n’est toutefois pas adapté aux produits mobiles, il n’est pas capable de gérer la téléphonie ou d’envoyer des SMS, et son n’interface n’est pas pensé pour de petits écrans.

C’est là qu’intervient le Composable Shell sur lequel travaillent actuellement les équipes de Microsoft. Il s’agit d’une nouvelle version de l’interface de Windows 10, pour qu’il soit capable de s’adapter aussi bien aux petits écrans, comme celui d’un smartphone, qu’aux grands écrans, comme une télévision utilisée par la Xbox.

Aujourd’hui, Windows 10 est déjà capable d’adapter son interface avec le mode tablette, demain, il devrait proposer de nouveaux modes. Windows 10 Fall Creators Update a déjà des variables au niveau de l’interface permettant la détection de l’appareil Andromeda.

À la fin de l’année, Windows 10 sera compatible avec les processeurs mobiles ARM, à commencer par le Qualcomm Snapdragon 835. Lors de la Build, Microsoft a fait une démonstration de cette nouvelle version du système. Elle sera compatible avec l’intégralité de la bibliothèque de logiciel Windows, grâce à une couche d’émulation x86 vers ARM développée par Microsoft.

Les applications

Le manque d’application est sans doute la principale raison de l’échec de Windows Phone et Windows 10 Mobile. La plateforme n’avait aucune des applications à la mode, ou trop longtemps après leurs débuts sur Android et iOS.

Avec l’utilisation de la version complète de Windows 10, Microsoft s’assure qu’il sera possible pour les professionnels d’installer de vrais outils sur Andromeda en mode tablette, ou avec un écran externe. Toutefois, la firme doit réussir à avoir accès aux applications mobiles à la mode pour réussir son hybride.

Le manque d’application est sans doute la principale raison de l’échec de Windows Phone et Windows 10 Mobile

Andromeda doit donc avoir accès à des applications populaires comme Snapchat, YouTube ou Molotov, pour ne citer qu’elles. Pour cela, les équipes de Microsoft pourraient proposer aux développeurs une compatibilité de leurs applications Windows avec Android et iOS.

L’autre solution envisagée serait tout simplement de proposer les applications Android sur Andromeda, de la même façon dont Windows est aujourd’hui compatible avec Ubuntu, et demain avec Fedora et Open Suse. Pendant le développement de Windows 10 Mobile, Microsoft avait déjà lancé cette idée avec Project Astoria, avant de l’abandonner à cause de problèmes techniques et un rejet de la part des développeurs Windows, les premiers supporters de la plateforme.

Quand sortira-t-il ?

Aucune information concernant sa date de sortie ne semble avoir filtré. Windows 10 pour les processeurs ARM ne doit normalement pas sortir avant la fin de l’année. Le Composable Shell qui permet l’adaptation de l’interface en fonction du contexte, est toujours en développement et devrait commencer à se montrer avec Windows 10 Fall Creators Update.

Côté matériel, Samsung ne prévoit pas de sortir un smartphone avec écran pliable avant au moins 2018. On imagine mal Microsoft réussir l’intégration d’un tel écran avant Samsung, alors que le Coréen est l’un des principaux fabricants d’écrans pliables.

Si tout se déroule comme prévu, il semble donc qu’Andromeda devrait passer de projet à produit en 2018. Peut-être pour la sortie de la mise à jour de Windows 10 prévue en mars 2018 ?

Partager sur les réseaux sociaux