Après de longues années de réforme, les frais d'itinérance au sein de l'Union européenne disparaîtront bien le 15 juin 2017. Le Parlement européen a trouvé un accord sur le dernier obstacle qui subsistait, le plafonnement des prix de gros.

C’est l’aboutissement d’une réforme entamée il y a 10 ans : les frais d’itinérance qui s’appliquent lors de vos déplacements au sein de l’Union européenne disparaîtront définitivement le 15 juin 2017.

Miapetra Kumpala-Natri, la rapporteuse finlandaise du projet de loi, s’est félicitée de cette avancée définitivement adoptée par le Parlement européen ce jeudi 6 avril : « Il s’agit d’une grande victoire pour les consommateurs européens. Nous pouvons désormais célébrer le fait qu’à partir du 15 juin [2017], il n’y aura plus de frais supplémentaires liés à l’itinérance. Les utilisateurs voyageant à travers l’UE pourront lire leurs courriels, se repérer sur une carte, uploader des photos sur les réseaux sociaux, téléphoner ou envoyer des SMS, et ce, sans aucun surcoût. »

CC Max Pixel

Une promesse concrétisée deux ans après son annonce

Plus besoin, donc, de désactiver ses données mobiles dès qu’on pose les pieds sur un autre État de l’Union européenne. Le dernier obstacle tenait aux prix d’itinérance en gros, qu’il a fallu réduire pour éviter que les opérateurs — qui continuent, eux, de payer les frais d’itinérance de leurs clients — n’augmentent leur tarif pour compenser le coût de la redirection de leur réseau vers celui d’un autre pays.

L’annonce, qui remonte à 2015, va donc enfin devenir réalité alors qu’en France les opérateurs téléphoniques se livrent une bataille de prix (et de communication), qu’il s’agisse de SFR avec sa 4G Red 100 GO, ou de Free et sa 4G en illimité.

Partager sur les réseaux sociaux