La société derrière NordVPN se mue en opérateur en annonçant Saily, un service d’eSIM pour gérer sa connexion à Internet lorsque l’on voyage à l’étranger. Plus de 150 pays sont pris en charge. Les prix varient selon la data mobile choisie et la destination.

On connaissait Nord Security pour NordVPN, l’un des services de VPN les plus connus du secteur, mais aussi pour NordPass, son jeune gestionnaire de mots de passe. D’ici quelques années, c’est peut-être pour son service de connectivité Internet que cette entreprise, sise en Lituanie, sera principalement identifiée par le public.

En tout cas, c’est auprès des touristes et des personnes amenées à se déplacer souvent à l’étranger que la nouvelle offre de Nord Security pourrait percer. En effet, la société a annoncé le 25 mars 2024 le lancement de Saily, « une solution eSim développée spécialement pour les voyageurs. » Objectif affiché : éviter les surcoûts liés à l’itinérance (roaming).

Saily, le service eSIM de NordVPN pour voyager

C’est pour refléter sa portée mondiale que le nom de ce nouveau produit, Saily, s’éloigne de ce dont on avait l’habitude de voir. D’ordinaire, la marque ajoute son identité dans ses solutions (NordLayer, NordLocker etc.). Sail, en anglais, signifie voile ou naviguer. Une façon de signifier que Saily est surtout pertinent par-delà les mers, à l’étranger.

Hasard ou non du calendrier, l’annonce de Saily survient justement le jour où Revolut a dévoilé un service d’eSIM, pour que sa clientèle puisse aussi se connecter à Internet sans basculer dans du hors forfait très coûteux. Dans le cas de Revolut, société britannique, la prise en charge s’étend sur une centaine de destinations, avec des formules variées.

Dans le cas de Saily, la couverture s’étend sur « plus de 150 pays », selon le communiqué de Nord Security. « Les utilisateurs ont la possibilité de choisir des forfaits hebdomadaires ou mensuels, allant de 1 à 20 gigaoctets (Go) », est-il spécifié. Evidemment, les prix varient en fonction des destinations et de la taille de l’enveloppe de données mobiles.

Source : Capture d'écran
L’interface de l’appli va à l’essentiel. // Source : Capture d’écran

Par exemple, l’acquisition d’une eSIM pour la France ouvre plusieurs options : 1 Go coûterait 4,29 dollars ; 3 Go 8,99 dollars ; 5 Go 12,99 dollars ; 10 Go 21,99 dollars ; 20 Go 34,99 dollars. La durée de validité de l’offre va de 7 à 30 jours selon les cas. Chaque pays pris en compte dispose de sa propre grille tarifaire.

« L’activation de Saily est très simple, car elle peut se faire à distance. Le processus de connexion à un opérateur de réseau mobile local est ainsi nettement plus facile et permet même à l’utilisateur de passer d’un opérateur à l’autre sans changer sa carte SIM physique dès qu’il débarque dans un nouveau pays », prétend la société.

L’application elle-même est fort élémentaire, avec un champ de recherche et une liste de pays, un onglet pour la ou les eSIM liées au compte et le détail tarifaire selon la destination. Les achats seront directement dans Saily, avec deux modalités de paiement : via une carte bancaire ou l’utilitaire de paiement de l’OS.

Source : Capture d'écran
Les prix varient selon les pays et l’offre retenue. // Source : Capture d’écran

Une offre dont l’intérêt est à vérifier au cas par cas

Impossible, en revanche, de déterminer la qualité de service. Aucune réponse générale ne peut être donnée : cela dépendra du pays concerné, de l’opérateur que vous accrocherez sur place, de la nature de la liaison (3G, 4G, 5G), de votre distance par rapport aux infrastructures, de la congestion des réseaux, et du type de téléphone que vous utiliserez.

Reste désormais à déterminer si l’offre de Saily ou de Revolut vaut le coup, en particulier pour les Françaises et les Français. Pour des voyages au sein de l’Europe, les principaux opérateurs français incluent désormais dans leurs offres assez de Go pour la durée d’un court séjour ou de longues vacances, sans surcoût, si le forfait n’est pas trop low cost.

Par exemple, dans le cas de la formule à 130 Go de Sosh (facturée 11,99 euros par mois), il est promis 20 Go de données mobiles depuis le Vieux Continent. Chez SFR, le forfait 100 Go en 5G (facturé 15,99 puis 30,99 euros par mois) autorise 100 Go d’internet mobile depuis l’UE, mais aussi la Suisse, Andorre et les départements d’outre-mer.

Dès lors, il peut être judicieux de consulter au préalable les caractéristiques de son forfait pour voir si la stratégie eSIM de Revolut ou Saily a du sens — cela peut l’être pour des pays en dehors de l’Union européenne, notamment. Il peut aussi être intéressant de vérifier si les options de voyage proposées par chaque opérateur ne valent pas aussi le coup.

Source : Numerama

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !