Ces trois produits ne s'imposeront pas parmi les incontournables du futur mais ils reposent chacun sur une idée à contre-courant des tendances actuelles qui vaut le détour.

Ces produits ne vont pas révolutionner le monde de la tech mais ils nous ont séduit par leur simplicité ou leur concept à contrecourant des tendances dominantes.

Lovebox, l’amour au bout d’un cœur

lovebox

Vous souhaitez envoyer des mots doux à votre dulciné(e), malheureusement loin de vous, sans lui envoyer un simple SMS ? Lovebox vous permet de délivrer directement vos messages — limités à 160 caractères — dans une petite boîte taillée dans du bois de Saint-Amour, dans le sud de la France.

À chaque nouveau message, le petit coeur accroché à l’avant de la boîte se met à tournoyer. Il suffit ensuite d’ouvrir la Lovebox pour découvrir sur un petit écran LCD le message de l’élu(e) de son cœur. On doit ce concept à Jean Grégoire, un ingénieur en robotique parti étudier pendant un an au MIT de Boston, qui l’a inventé pour communiquer avec sa copine Mélodie de l’autre côté de l’Atlantique.

La boîte s’installe idéalement sur une table de chevet, même si chacun(e) est de la disposer à sa guise. Les 500 exemplaires de Lovebox commercialisés pour les fêtes dans les Galeries Lafayettes Haussmann et sur Internet ont tous été vendus. Le produit, vendu 95 euros, devrait être distribué dans le monde entier à Noël 2017.

Lunii, un transistor à histoires interactif

Aider les enfants à retrouver leur créativité toujours plus bridée par les nouveaux : c’est l’objectif auquel aspirent Igor Krinbarg et Maëlle Chassard, les deux co-créateurs de Lumi. Ce transistor au look rétro-techno, qui projette quelques illustrations LCD, est destiné aux enfants.

Il leur permet de choisir 4 éléments distincts – un personnage, un lieu, un objet et un compagnon — pour créer 48 histoires différentes. Les bambins à partir de 3 ans peuvent aussi télécharger de nouveaux récits qui seront enrichis, à terme, de contenu éducatif, notamment sur l’apprentissage des langues.

«  Nous en avons vendu 20 000 exemplaires en France l’an dernier et nous visons désormais le marché anglo-saxon » explique Igor Krinbarg. Le but de cet appareil qui mise tout sur le son ? « Développer l’imaginaire des enfants et perpétuer la tradition orale des contes ». Une tâche indispensable selon Maëlle Chassard, qui s’est penchée sur la question pendant ses études de design : « Aujourd’hui, la créativité des enfants est de plus en plus bridée donc il nous paraissait important de la stimuler d’une autre manière ». Lunii est vendu 59,9 €.

Ctband, un bracelet de montre connecté… sans montre

oznor

Les montres connectées, malgré toutes leurs qualités, ne pourront jamais remplacer le plaisir de porter un modèle traditionnel. Ctband propose donc aux amateurs de ces beaux objets de conserver la leur tout en y intégrant des fonctionnalités connectées grâce à un simple bracelet. Vitesse de course, température, notifications de message… les options sont les mêmes que celles de l’Apple Watch et apparaissent directement sous le cadran.

Le bracelet, en précommande sur Amazon, sera commercialisé en avril dans deux modèles différents, à 170 euros pour le moins cher et 200 pour le haut de gamme (en cuir).

Partager sur les réseaux sociaux