YouTube pourrait être un service de choix pour accueillir le réseau social tant rêvé par Google après les échecs complets ou relatifs de Buzz, Plus et Spaces.

Google et les réseaux sociaux, c’est une grande frustration. Le champion de la recherche, devenu un pilier inébranlable du web entre autres conquêtes, n’a jamais réussi à percer dans le web social. Les plus informés se souviendront de Google Buzz, qui a rapidement disparu. Les autres connaissent à n’en pas douter Google +, la tentative sociale la plus aboutie de Mountain View mais qui n’a jamais réussi à convaincre le grand public. Enfin, les amateurs de projets underground se rappellent encore du récent Spaces (on l’a déjà désinstallé).

Google va-t-il pour autant abandonner le terrain du social, déclarant la guerre définitivement perdue ? À en croire VentureBeat, pas du tout. Et le prochain service à être socialisé pourrait être nul autre que YouTube. Le service de streaming de vidéos semble être un candidat bien plus adapté à une stratégie sociale : les likes et les commentaires existent déjà, des groupes de fans se sont créés, les marques ont toutes un compte (nous aussi), les communautés se sont agrégées naturellement… bref, le terreau est là, reste à semer les bonnes fonctionnalités.

Capture d’écran 2016-08-25 à 18.42.05

Ces fonctionnalités pourraient être de plusieurs natures. Le projet Backstage se fonderait sur trois piliers : le texte, la photo et les sondages. On imagine que ces fonctionnalités, ajoutées aux chaînes YouTube, permettraient à leur propriétaire de communiquer avec leurs communautés et de poursuivre les discussions ailleurs que dans les commentaires. C’est tout un système entre le microblog et le partage traditionnel de contenus qui pourrait alors se mettre en place sur le service de streaming.

En quelques sortes, comme VentureBeat le présente, Backstage ressemble à Facebook à l’envers : quand le géant bleu cherche à s’émanciper du texte pour aller vers le tout vidéo, Google cherche à ajouter à son service de vidéo des fonctionnalités plus classiques de communication. Et vu le succès de YouTube en tant que plateforme communautaire, même sans avoir les bons outils, peut-être que cette direction est enfin la bonne.

Backstage pourrait débarquer avant la fin de l’année, dans une phase de test réservée à certains comptes influents.

À lire sur Numerama : YouTubeuses françaises mode et beauté  : pourquoi il ne faut pas les mépriser

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés