La banque photographique Getty Images vient de lancer un pôle de réalité virtuelle pour proposer du contenu immersif aux producteurs de contenu en VR. Le groupe compte profiter d'un marché en croissance.

Du contenu immersif. Voilà ce que veut proposer Getty Images avec son nouveau pôle de réalité virtuelle baptisé Getty Images Virtual Reality Group. Avec celui-ci, la banque d’images payantes compte s’adapter aux évolutions technologiques afin de proposer des contenus visuels spécialement dédiés aux plateformes de réalité virtuelle. Pas d’interaction ici : il s’agit uniquement de contenus à 360 degrés.

Cette nouvelle offre comporte déjà plus de 12 000 images et de vidéos à 360 degrés ainsi que plusieurs photos panoramiques en très haute définition. Cette collection, Getty Images a commencé à la constituer depuis les Jeux olympiques de Londres en 2012 pour laquelle l’entreprise officiait en tant qu’agence photographique officielle du Comité international olympique (CIO).

Capture d’écran 2016-06-08 à 16.26.05

Pour les JO de cette année à Rio de Janeiro (du 5 au 21 août 2016), le groupe compte réitérer l’expérience en enrichissant encore plus son offre. Ainsi, tous les photographes de Getty Images seront équipés d’engins capables de prendre des captures à360 degrés pour l’occasion. Les événements sportifs sont d’ailleurs un axe important dans la stratégie de l’entreprise qui se targue d’en couvrir plus de 130 000 chaque année.

Getty Images a préalablement préparé le terrain en signant, en juin 2015,  un partenariat avec Oculus Rift qui met déjà à la disposition des utilisateurs de la plateforme la galerie 360 degree view de l’agence photo. Cette stratégie devrait lui permettre d’avoir un bon coup d’avance sur ses concurrents tels que Shutterstock.

Un marché en croissance

Cet intérêt pour la réalité virtuelle est motivé par les estimations optimistes de l’évolution du marché. «  Nous ne sommes qu’aux prémices de cette technologie – tout comme des modèles économiques autour de son utilisation – mais nous nous attendons à ce que la Réalité Virtuelle devienne un format clé de la narration visuelle. Plus de 14 millions de consoles devraient être vendues cette année, et nous ne sommes qu’au tout début de ce qui devrait être un véritable séisme en termes d’adoption de la réalité virtuelle », explique Dawn Airey, la PDG de Getty Images.

Le groupe ne veut donc pas rater le coche et se positionner favorablement dès maintenant. Une stratégie qui pourra être payante.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés