RoboHon, le smartphone robot de Sharp est bien réel : le constructeur a ouvert les précommandes.

On voit passer des tas de choses dans nos boîtes mail depuis l’avènement des objets connectés, mais rares sont les marques qui vont au bout d’un projet a priori absurde en gardant tout au long du processus d’industrialisation, la conviction que l’objet va avoir un intérêt. RoboHon, le robot-smartphone de Sharp entre dans cette catégorie. Pourquoi, en effet, se contenter d’un smartphone plat avec un écran tactile quand on peut avoir un petit robot tout mignon à la place ? Pourquoi dépenser entre 200 et 900 euros pour un objet pratique quand on peut avoir ce robot-smartphone à 1 800 dollars ?

1-3

Si RoboHon est équipé d’un écran tactile de 2 pouces au dos et qu’il embarque Android 5.0, toute l’idée de l’engin tourne autour des animations de ce petit être de plastique. Il va bouger quand il va recevoir des messages et vous notifier à la voix, comme un petit assistant automatisé à vos ordres. Sharp l’a également équipé d’un vidéo projecteur, au cas où le projet n’était pas suffisamment étrange, ce qui va permettre au robot de projeter des vidéos sur à peu près n’importe quel mur.

Enfin, RoboHon vient avec une suite de reconnaissance et de synthèse vocale complète, bâtie par Sharp au-dessus d’Android et qui coûtera à l’utilisateur 6 dollars par mois pour être activée. Si le client ne paie pas ce forfait mensuel, il ne pourra pas interagir directement avec le robot et devra passer par l’écran tactile au dos de l’engin.

On aurait pu croire à une blague de premier avril en retard, mais RoboHon est en précommande. Et il est quand même vachement mignon. Mais cher. Et inutile. Mais mignon.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés