Nous avons pu prendre en main le Huawei P9 et la firme chinoise semble avoir mis le paquet sur la photographie. Est-ce que la pratique rejoint la théorie ?

Huawei a annoncé hier son P9, un smartphone haut de gamme qui promet une évolution radicale du côté des capteurs photographiques. Pour avoir une assise solide sur ce marché, Huawei s’est associé avec Leica, la prestigieuse marque allemande qui a écrit l’histoire de la photographie. Un argument fort en théorie qui doit être soutenu en pratique : évidemment, Leica n’a pas manufacturé l’appareil qui équipe le P9 mais l’a seulement conçu en partenariat avec Huawei.

Le résultat, c’est un smartphone équipé de deux capteurs de 12 mégapixels, un classique qui va s’occuper des photos en couleur et un, plus original, réservé aux photographies monochromes en noir et blanc. Sans plus attendre et avant un test complet du P9, nous vous proposons une petite démonstration des photographies prises par l’engin, en couleur et en noir et blanc.

Ces photos n’ont pas été retouchées et ont été prises avec les réglages de base du P9 autour de 17h30, avec une luminosité plutôt neutre. Les deux derniers clichés en couleur et le dernier en noir et blanc ont été pris à Londres. La résolution de certains clichés a été réduite.

Photographies couleur

cof

sdr

IMG_20160407_173644

IMG_20160407_173640

cof

cof

edf

Sur ces quelques photographies en couleur, difficile de trouver des défauts à l’appareil mais difficile également d’être impressionné. Nous sommes dans la moyenne haute de ce que peuvent faire les smartphones haut de gamme aujourd’hui. Sur les photos en macro, le piqué est bon mais ne nous décroche pas la mâchoire. L’ouverture à f/2.2 est pourtant bien exploitée et permet des effets de mise en avant du sujet sans trop d’effort (comme sur la photo des gouttes d’eau).

Du côté des couleurs, c’est vraiment très bon. On est immédiatement impressionné par le rendu du orange un peu criard que nous avons mis sous l’iPhone SE, qui, sur un écran bien calibré, ressort presque exactement comme nous le voyons devant nous à l’œil nu. Les détails sur le micro ressortent bien et il faut pas mal zoomer avant de se retrouver avec de l’aliasing sur les textures. Pour bien vous en rendre compte, vous pouvez tester chez vous en enregistrant le fichier original lié à la photo.

Photographies en noir & blanc

Le noir et blanc est un art populaire et pourtant sophistiqué. Peu de rendus logiciels permettent la profondeur, la structure et le détail d’une photo prise en noir et blanc sur une pellicule et notamment, du côté de l’intensité du noir.

sdr

mon

mon

IMG_20160407_173630

sdr

IMG_20160406_164619

Les photos en noir et blanc, non retouchées, ont clairement un bon look. Huawei n’a pas sur-vendu son capteur et au-delà du côté ludique et pratique d’avoir des photos en noir et blanc sans avoir à appliquer de filtre, la qualité est au rendez-vous. Les noirs sont profonds et les photographies ne tirent pas trop sur les blancs. Qu’on s’entend bien : nous ne sommes pas au niveau d’une pellicule, mais c’est suffisamment harmonieux et délicat pour pouvoir dire que le capteur monochrome n’est pas qu’un gadget et donne un cachet à la photo sur smartphone.

Bien entendu, Huawei ayant vraiment mis le paquet sur la photographie, vous retrouverez des tas de fonctions dans l’appareil et notamment des filtres et des options de mise au point. Nous en ferons un tour complet dans notre test. Ce premier aperçu a été réalisé avec les réglages de base — ceux que la plupart des clients utiliseront au quotidien.

Reportage additionnel : Corentin Durand.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés