Volkswagen a présenté au CES 2016 un concept-car entièrement électrique. Le BUDD-E, c'est son nom, se rapproche d'un monospace. L'idée de redonner vie au célèbre Combi n'a pas été retenue.

Ce n’est donc pas au cours du CES 2016 que Volkswagen engendrera un successeur à son légendaire Combi, avec un modèle entièrement électrique. La société allemande a préféré lever le voile sur un autre véhicule, baptisé BUDD-e (qui est un jeu de mot anglais avec buddy, qui signifie copain en français), plus proche du monospace que de l’utilitaire qui a incarné le mouvement du « flower power » dans les années 60 et 70.

Budd-e

Volkswagen a pourtant joué sur l’ambiguïté ces dernières semaines en laissant penser que le groupe présenterait bien un nouveau Combi (aussi appelé Microbus). Mais à nos yeux, il n’en est rien.

Toutefois, à défaut de redonner vie un véhicule qui a été l’un des symboles du mouvement hippie, il en reprend au moins un code : un plus grand respect de la nature, qui se traduit par l’utilisation d’un moteur électrique plutôt qu’un diesel, beaucoup plus polluant. Cela dit, encore faut-il que l’électricité utilisée pour alimenter le BUDD-e provienne bien de sources d’énergie renouvelables. Sinon, cela n’en vaut pas la peine.

Budd-e

L’arrivée du BUDD-e n’est pas tout à fait due au hasard. L’entreprise allemande est en effet secouée par un immense scandale. Il a été en effet découvert que le groupe a triché lors de tests d’homologation visant à mesurer les émissions polluantes. Cette affaire va jusqu’à menacer l’avenir même du groupe, qui a bien besoin qu’on parle de lui pour autre chose que cette fraude affectant des millions de véhicules dans le monde.

Le BUDD-e est aussi une façon pour Volkswagen de soigner son image de marque.

Comme tous les autres concept-cars de l’industrie automobile, le BUDD-e est avant tout un démonstrateur du savoir-faire de l’entreprise allemande. Il est donc présenté avec des spécificités qui ne figureront pas sur les modèles de série avant plusieurs années.

Sous le capot, le BUDD-e est équipé de deux moteurs électriques qui actionnent chacun une paire de roues. Le premier s’occupe des deux roues à l’avant tandis que le second active les deux roues à l’arrière en cas de nécessité. Des batteries de 101 kWh sont censées permettre au véhicule d’avoir une autonomie de 600 km. De plus, 80 % de la batterie peut être rechargée en 15 min, selon le groupe allemand.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés