Le port MagSafe est une des inventions d'Apple dont on parle le moins et qui rend pourtant un fier service aux possesseurs de portables pommés. Or, celui-ci est absent des derniers MacBook et on peut se demander si Apple ne va pas tout simplement mettre fin à sa technologie.

Le chargeur MagSafe, introduit en 2006 par Apple — en même temps que les MacBook Pro — est resté depuis un argument de vente discret pour ses ordinateurs portables. Si les meilleurs idées sont souvent les plus simples, le MagSafe en est la démonstration. Mais le MagSafe, qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement un port magnétique qui permet de recharger son portable en évitant qu’il ne chute quand on se prend les pieds dans le câble. Qui n’a jamais vu le vol majestueux d’un PC portable posé sur une table basse ou branché sur une rallonge électrique dans un amphi bondé ne peut comprendre l’interêt de cette innovation.

Je n’ai réalisé l’excellence de cette invention moi-même qu’après avoir emporté le cable de mon MacBook Pro dans un élan aussi gymnique que potentiellement destructeur qui a pourtant laissé la bête fermement en place. C’est à cela que l’on différencie une bonne technologie d’une mauvaise : la bonne technologie reste invisible jusqu’à ce que l’on ait besoin d’elle.

la bonne technologie reste invisible jusqu’à ce que l’on ait besoin d’elle

En plus d’être d’une efficacité redoutable contre les effets ponctuellement indésirables de la gravité, le MagSafe est un plaisir d’utilisation au quotidien. On branche et on débranche à la volée grâce au port réversible et au satisfaisant « clic » qu’il émet au moment de l’aimantation. Certes, il arrive que le port se débranche ou s’enclenche mal — particulièrement depuis le MagSafe 2 dont l’aimant est moins puissant — mais il n’en reste pas moins à des années lumières de ce que propose la concurrence, à l’exception de Microsoft qui utilise enfin un port magnétique pour le chargeur et le clavier de ses Surface.

L’usb type-c de la discorde

Cette belle invention pourrait cependant arriver à expiration. Avec son nouveau MacBook, la marque à la pomme a pris le parti de n’avoir qu’un seul port USB Type-C et une prise jack pour toute connectique.

MacBook-USB-C-Feat-Img

C’est donc le port USB Type-C, polyvalent et réversible, qui dans le MacBook fait office de port de rechargement. Si à terme — comme on peut le penser — le dernier MacBook est destiné à remplacer le MacBook Air, alors on peut se demander si nous ne sommes pas en train d’assister aux derniers moments du MagSafe.

Apple nous a déjà prouvé par le passé qu’il n’a pas peur de mettre fin à des technologies qu’il juge obsolètes : on pense notamment à Rosetta sur OS X ou à Flash sur iOS. Si le gain de place évoqué par Apple ne justifie pas selon nous la fin du MagSafe, un autre facteur doit être pris en compte : quand cette technologie faisait sens à une époque où les batteries des MacBook tenaient à peine 3 heures elles sont aujourd’hui censées tenir la charge d’une journée. Voilà peut-être le raisonnement de la firme californienne en phase avec ses produits, puisqu’après tout, le MacBook prend moins de risque de chuter s’il ne se recharge que la nuit.

Des alternatives ?

Et si vous en êtes à vous demander comment vous allez survivre à la fin de carrière du MagSafe, rassurez-vous : il existe des alternatives. Le CES 2016 à peine débuté nous a par exemple déjà mis devant les yeux une solution proposée par la marque Griffin. Il s’agit d’un adaptateur USB Type-C équipé d’un port magnétique appelé « Breaksafe » — à coup sûr, les juristes d’Apple sont déjà sur les starting-blocks.

capture_d_ecran_2016-01-04_a_17.44.00-ee56b

Celui-ci se branche sur l’USB-C du MacBook par une de ses extrémités et se recharge avec un port magnétique de l’autre. Sur le même marché, nous avions déjà pu voir le Znaps, proposé via une campagne Kickstarter soutenue par plus de 70 000 personnes. Ce petit engin permettait déjà de rajouter un port magnétique sur n’importe quel téléphone équipé d’un port Lightning ou Micro-USB.

Znaps-Magnetic-Adapter

Dans tous les cas, ces solutions impliquent un budget supplémentaire après l’achat : comptez 39,99 $ pour le Breaksafe et 9 $ pour le Znaps. Puis si la tendance se confirme,  Apple pourrait tout simplement ajouter le MagSafe Type-C à sa gamme d’accessoires maison. Et on ne peut pas dire que cela nous étonnerait.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés